Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012 : Offre voyage en Ukraine, Pologne et séjour à Londres

par Nicolas Gréno 1 Janvier 2012, 00:00 Culture Sport

Cette année promet d’être très très animée. Vous fanas de sport, consommateurs d’infos, curieux… vous le savez que cette saison 2012 risque d’être pas mal agitée ! Les évènements les plus importants seront bien évidement le championnat d’Europe de football, en juin, du côté de l’Ukraine et de la Pologne, mais aussi les Jeux Olympiques, qui se tiendront à Londres, à cheval sur juillet et août. C'est parti, en avant vers 2012.

 
3f4cb842-0fbe-11e1-9316-46456276e3e5.jpg

Les médailles risquent bien de pleuvoir du côté Français. Les « Experts » handballeurs tenteront de sauvegarder leur titre acquis à Pékin (tout comme leur couronne continentale dans quelques jours). Les filles peuvent aussi rêver du titre suprême. Un doublé hommes/femmes serait extraordinaire pour le sport tricolore. Le vététiste Julien Absalon vise un triplé (consécutif) Historique. Mais il ne sera pas le seul, car Tony Estanguet, qui est passé à côté de sa troisième médaille d’or il y a quatre ans, veut se racheter dans la capitale Britannique.

Les leaders du judo tricolore, Teddy Riner et Lucie Décosse (huit titres mondiaux à eux deux) voudront quant à eux poursuivre sur la lancée des championnats du Monde de Paris avec Gévrise Emane et Audrey Tcheméo. Après leur médaille d’argent aux « Europe », les basketteurs Français iront-ils réaliser, une nouvelle fois, l’exploit d’aller chercher une breloque ? Au moins en bronze, car l’Espagne et les Etats-Unis semblent tout de même bien au-dessus du lot. Toujours au rayon sports collectifs, le football. Les Bleues, peuvent légitimement monter sur le podium Olympique, presque un an jour pour jour, après leur magnifique parcours lors de la Coupe du Monde en Allemagne (quatrièmes).

AFP_111003_7026d_pisteathletismelondres_sn635.jpg

Même si l’athlétisme est un sport individuel, il peut également se courir par équipes avec les fameux relais. Et ça tombe bien. Lors des derniers Mondiaux, le quatuor composé de l’incontournable Christophe Lemaitre mais aussi de Yannick Lesourd, Teddy Tinmar et Jimmy Vicaud, avait arraché une belle médaille argentée sur 4x100 mètres. Lemaitre, triple champion d’Europe en 2009, sera à coup sûr la tête d’affiche de l’athlétisme hexagonal. Au même titre que Renaud Lavillenie, Romain Mesnil, Teddy Tamgho, « Bob » Tahri, Yohann Diniz, Romain Barras et Mahiedine Mekhissi, notamment. Chez les femmes, on n’oublie pas de citer Myriam Soumaré, Véronique Mang, Antoinette Nana Djimou, Caroline Arron.

Les nageurs quant à eux, arriveront avec de sérieux atouts : Camille Lacourt, Jérémy Stravius, Alain Bernard, Yannick Agnel, Sébastien Rouault, Fabien Gilot, Grégory Mallet, William Meynard, Hugues Duboscq, Amaury Leveaux, Frédéric Bousquet, la dream team quoi. Du côté féminin, on pourra s’appuyer sur Camille Muffat, Mélanie Henique, Coralie Balmy, Alexianne Castel et Ophélie-Cyrielle Etienne. Encore faut-il que tous ces talents se qualifient pour Londres.

Et si les surprises ne venaient pas des sports comme le tennis et le cyclisme ? On le sait, il n’est pas toujours évident de se hisser sur une des trois marches du podium, lors des JO, pour les athlètes qui pratiquent ces disciplines. Jo-Wilfried Tsonga (meilleur tennisman de France) ainsi que Thomas Voeckler ou Sylvain Chavanel (les deux derniers champions de France) ne peuvent pas aller titiller les meilleurs joueurs ou cyclistes de la planète ? En parlant vélo, n’oublions pas la piste avec Grégory Baugé, qui pourrait nous apporter au moins un titre.

Sinon, il ne faut pas oublier Sébastien Loeb qui essayera avec Daniel Elena de conquérir une neuvième couronne mondiale consécutive. En réalisant cet authentique exploit, l’Alsacien se mettrait définitivement à l’abri pour le record. Personne ne devrait venir le déranger dans les années à venir.

Vice-championne du Monde, la France peut viser la gagne dans le Tournoi des six nations et pourquoi ne pas réaliser le Grand Chelem ? Tout cela sous la houlette de PSA (Philippe Saint-André), nouveau coach du XV des coqs, épaulé par un capitaine, Thierry Dusautoir, plus déterminé que jamais après ce petit séjour en Nouvelle-Zélande.

Côté ski, c’est de saison, Jason-Lamy Chappuis semble filer vers un troisième Globe de Cristal de rang. Il devrait être le seul à faire triompher la France. Sinon, les autres Bleus vont essayer d’arracher des podiums lors des épreuves de Coupe du Monde, à commencer par le fondeur Maurice Manificat (troisième au général, deuxième au classement de distance). Les « géantistes » Tessa Worley et Taïna Barioz pourront tirer leur épingle du jeu comme les hommes Alexis Pinturault, Thomas Fanara (géant), Adrien Théaux (Super G), Johan Clarey et Yannick Bertrand (descente).

 
624_341_a38f8fab485b7fbd407d9dc904f70de4-1322850863.jpg

Lors de l’Euro en Ukraine et en Pologne, l’équipe dirigée par Laurent Blanc pourra au moins aller jusqu’en quarts de finale. La France a hérité d’une poule abordable lors du tirage au sort, début décembre. La Pologne, un des deux pays hôte, est au programme comme la Suède et l’Angleterre (privée, peut-être, de Rooney pendant les trois premiers matchs). On se dit alors qu’ils peuvent passer le cap du premier tour. Ce serait une première depuis… le Mondial 2006, puisque éliminés d’entrée lors des deux dernières compétitions internationales (Euro 2008, Coupe du Monde 2010). La première place sera tout de même difficile à viser, mais pourquoi pas la deuxième ? Si ce cas de figure s’avère vrai, les Bleus retrouveraient en quarts les tenants du titre et champions du Monde Espagnol. Sinon, ce sera probablement l’Italie. Un autre gros morceau. A voir…

Je crois que la revue d’effectif a été complète, même si des sports comme l’haltérophilie, la gym, l’escrime, l’aviron, le taekwondo et la voile - qui apportent très souvent des médailles européennes, mondiales et olympiques - n’ont pas été abordés auparavant. Les sportifs étrangers n’ont pas été cités non plus, mais ils seront à l’honneur, tout au long de cette saison numéro trois, du 1er janvier au 31 décembre.

Il est maintenant temps pour moi de vous souhaiter une belle et heureuse année 2012. Restez fidèle à Culture Sport, nous vous promettons beaucoup de surprises et de contenu pour cette année « Eurolympique ». Je profite de l’occasion pour vous annoncer que les chiffres par rapport à 2010 ont considérablement augmenté (visiteurs uniques, pages lues, fans de la page Facebook). Nous vous remercions donc pour votre fidélité qui croît de plus en plus au fil des mois. N’hésitez pas à parler de Culture Sport autour de vous : aux membres de votre famille, à vos amis, collègues, camarades de classe…

PS : Dès ce soir vingt heures, une de nos surprises sera dévoilée sur la page « 2012 ».

 


Article réalisé par Nicolas Gréno
Contact : nicolas.greno@culturesport.info

Crédit photo : AFP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page