Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arnold Jeannesson : "J’ai fait le maximum pour mes équipiers"

par Jérémy Bazin 14 Janvier 2012, 16:00 Cyclo-cross

Il nous avait confié que son objectif était de faire au moins aussi bien que sa troisième place en 2011. Ses jambes en auront décidé autrement et Arnold Jeannesson a plus joué un rôle d’équipier. C’est sûr cette septième place et la déception de voir le maillot quitter la FDJ qu’il finit quasiment sa saison de cyclo-cross, comme il le raconte à Culture Sport.

A.-Jeannesson.jpg
Culture Sport : Comment avez-vous vécu la course ?
Arnold Jeannesson : Ça s’est plutôt bien déroulé pour  ma part mais pas pour l’équipe malheureusement. Je n’avais pas les jambes pour faire un grand championnat alors j’ai fait le maximum pour aider mes équipiers. Pour moi ce n’était pas forcément un objectif majeur, je savais que le titre était compliqué à avoir.

Culture Sport : Il y avait un adversaire de taille pour la FDJ.
Arnold Jeannesson : Je pensais vraiment que ça pouvait le faire pour Steve, mais Aurélien Duval était largement au-dessus. C’était sans doute le meilleur. Dès le début on a su que ça allait être difficile de le battre. Il arrivait à suivre toutes les attaques et il est resté lucide pendant toute la course.

Culture Sport : Pourtant vous étiez trois au départ.
Arnold Jeannesson : On était en surnombre, c’est vrai. C’est à la fois un avantage et un inconvénient. On a été obligé d’assurer le début de course, et en même temps le cyclo-cross reste un sport individuel. Duval était seul mais il était costaud. Il a montré qu’on peut très bien être seul et gagner.

Culture Sport : Avant ces championnats de France, vous aviez obtenu de bons résultats.
Arnold Jeannesson : J’étais bien, j’avais de bonnes sensations mais je savais que c’était un niveau en-dessous les championnats de France. On ne peut pas comparer les résultats. Il n’y avait que Matthieu Boulo comme grand adversaire, alors qu’à Quelneuc tous les grands crossmen français étaient là. J’aurai pu jouer une place dans les cinq dimanche mais ce n’était pas le but au départ. On voulait gagner !

Culture Sport : Le cyclo-cross, c’est bientôt la fin pour vous ?
Arnold Jeannesson : Place à la route maintenant. Je pars avec l’équipe faire un stage en Corse. Après il me restera deux cyclo-cross à Mézières et à Lanarvilly. Je reprends la route au GP la Marseillaise. La coupure est donc très courte mais je n’ai pas préparé le cyclo-cross comme les autres. Pour moi  le cyclo-cross me prépare surtout à la route. Après la Marseillaise, je ferai le tour d’Oman, les Boucles du Sud-Ardèche et Paris-Nice.


Article réalisé par Jérémy Bazin
Propos recueillis par Jérémy Bazin
Crédit Photo : B. Front - Culture Sport

commentaires

Haut de page