Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bundesliga (J17) : Raúl, l'éternel

par Paul Arrivé 20 Décembre 2011, 18:45 Petit tour d'Europe

[ARTICLE MODIFIE] Au programme de cette dix-septième journée de la Bundesliga : le Bayern Munich champion d'automne, le point sur le championnat à la mi-saison, Ribery qui pète les plombs, la victoire de Schalke 04, le triplé de Raúl et les joueurs du Bayer Leverkusen partis trop tôt en vacances.

 
http://www.sport24.com/var/plain_site/storage/images/football/championnats-etrangers/allemagne/actualites/raul-porte-schalke-523126/12231253-1-fre-FR/Raul-porte-Schalke_full_diapos_large.jpg

Les enseignements du week-end

Le principal enseignement de ce week-end c'est bien évidemment le Bayern Munich qui finit l'année champion d'automne après sa victoire (3-0) face à Cologne (voir « événement du week-end »). Derrière, le Borussia Dortmund tient la cadence en deuxième position grâce à son succès (4-1, doublé de Lewandowski) à Fribourg, qui termine la phase aller en tant que lanterne rouge. Les coéquipiers de Papiss Cissé ont désormais deux points de retard sur Augsbourg (auteur d'un bon match nul (1-1) à Hambourg) et trois sur le barragiste Kaiserslautern, tenu en échec sur sa pelouse par Hanovre (1-1). Dans la deuxième partie de tableau toujours, Wolfsburg s'est enfin imposé, et sans prendre de but (1-0), face à Stuttgart. Les hommes de Felix Magath sont désormais douzièmes et respirent un peu mieux avant les vacances et le mercato.

 

Dans le match au sommet du week-end, Schalke 04, troisième, a tranquillement disposé (5-0, voir « top du week-end ») du Werder Brême, cinquième avec une différence de but de moins un. Les brêmois ont désormais quatre points de retard sur le Borussia M'Gladbach qui, avec le retour de Marco Reus, a retrouvé goût à la victoire (1-0) face à Mayence. Le Bayer Leverkusen termine l'année sixième et avec trois points de retard sur Brême, la faute à une lourde défaite (3-0) à domicile face à Nuremberg, désormais quinzième, et pourtant barragiste avant cette journée. Enfin, dans le « choc du ventre mou » entre Hoffenheim, neuvième, et le Herta Berlin, onzième, les deux équipes se sont séparées sur un match nul (1-1). Un résultat qui n'a pas empêché l'entraineur du Herta, Markus Babbel, de se faire licencier...

Au classement des buteurs après cette phase aller, Mario Gomez mène la danse avec seize buts, devant Huntelaar (quinze buts), Podolski (quatorze buts), Lewandowski et Pizarro (douze buts chacun). Marco Reus et Raúl suivent avec dix réalisations, Franck Ribery a quant à lui fait trembler les filets à huit reprises. Enfin la pépite allemande Mario Götze a inscrit cinq buts en quatorze rencontres.

 
http://www.sports.fr/images/201150/103-bayern.jpg

L'évènement du week-end : Le Bayern Munich, un champion d'automne poursuivi

L'évènement de ce week-end en Bundesliga, c'est le Bayern Munich champion d'automne. Un titre honorifique validé après sa victoire (3-0) face à Cologne. Un succès acquis d'ailleurs assez tranquillement grâce à Gomez, Alaba et Kroos, alors que les hommes de Jupp Heynckes ont pourtant joué à dix contre onze pendant près d'une heure, suite à l'expulsion de Franck Ribery (voir « joueur du week-end »).

Les statistiques ne mentent pas : depuis 1997 le Bayern est champion au moins une année sur deux. L'année passée c'était le Borussia Dortmund qui avait soulevé le trophée, logiquement c'est donc les Munichois qui devraient terminer l'année en champion... Oui mais ça n'est pas aussi simple que ça. Même si le Bayern est le grand favori cette année pour le titre (statistiques mises à part) et vient donc de terminer la première moitié de la saison en tête, le club bavarois fait face à une opposition bien plus dense que prévue, alors que tous les observateurs les voyaient s'envoler après leur incroyable série de huit matchs sans encaisser de but en championnat, entre la deuxième et la dixième journée. Certes, les coéquipiers de Franck Ribery ont tout de même trois points d'avance sur leur poursuivant direct, qui n'est autre que le champion en titre, mais derrière le Borussia Dortmund se pressent Schalke 04, impressionnant ce week-end, et l'étonnant Borussia M'Gladbach. Alors même si le Bayern semble bien parti, bien malin est celui qui peut prédire avec certitude le résultat final de cette édition 2011/2012 du championnat. D'autant plus que Dortmund peut désormais intégralement se concentrer sur le championnat...

Les Bavarois, qui joueront quant à eux le FC Bâle en huitièmes de finale de Ligue des Champions en février prochain, et leurs adversaires ont désormais un mois de repos avant la reprise du championnat.

 

Le joueur du week-end : Franck Ribéry

Le joueur de ce week-end en Bundesliga c'est de nouveau Franck Ribéry. Mais cette fois, pas vraiment pour ses performances sportives...

Bayern Munich-Cologne, vendredi. Trente-troisième minute de jeu à l'Allianz Arena, le score est toujours nul et vierge entre les deux formations, Ribery se chauffe alors une première fois avec Sereno suite à un contact un peu appuyé dans les airs. Les deux hommes sont séparés par l'arbitre qui leur adresse un carton jaune chacun. On se dit alors que ça n'ira pas plus loin entre eux. Cependant, quelques secondes plus tard et alors que le jeu n'avais pas encore repris, l'ailier français du Bayern trouve judicieux de retourner se friter avec son adversaire. La sanction tombe, l'arbitre inflige un deuxième jaune en une minute à Ribery, synonyme de rouge. Une expulsion heureusement sans conséquence pour le Bayern qui l'emportera 3-0. Le Français s'est quant à lui excusé pour son comportement. Espérons pour lui qu'il ne s'agisse que d'un dérapage, alors que son attitude et ses performances étaient jusque-là impeccables cette saison.

 

Le top du week-end : Schalke 04

Le top du week-end en Bundesliga, c'est l'écrasante victoire de Schalke 04 (5-0) face au Werder Brême.

En Allemagne cette année, il y a le Bayern, les deux Borussia et Schalke 04. On aurait pu ajouter leur adversaire de ce week-end, le Werder Brême, en cas de performance des coéquipiers de Pizarro sur la pelouse de Gelsenkirchen pour le choc du week-end. Mais malheureusement pour eux, ils n'ont pas franchement existé... La faute à Raúl auteur d'un triplé de véritable renard et de nouveau flamboyant, Huntelaar qui a frappé pour la quinzième fois de la saison, et au grand espoir grec Papadopoulos qui a inscrit de la tête son premier but en Bundesliga. Au delà de ces cinq buts marqués, les joueurs de Schalke 04 ont été impressionnants de maitrise face à une équipe de Brême rapidement distancée (2-0 après vingt minutes de jeu) et impuissante contre l'armada offensive de leurs adversaires. Et en parlant d'attaque, on peut vraiment se demander où s'arrêtera Raúl (trente-quatre ans, faut-il le rappeler) au vu de sa nouvelle performance de grande classe ce week-end. Du pied ou de la tête, l'attaquant espagnol a dominé les défenseurs du Werder avec une facilité déconcertante pour s'offrir son troisième triplé en Bundesliga.

Sans avoir fait un recrutement clinquant à l'inter-saison (hormis le retour de prêt du grand espoir Lewis Holtby et l'arrivée pour un peu moins de quatre millions d'euros de Christian Fuchs en provenance de Mayence), et en ayant même perdu son gardien-star Manuel Neuer, Schalke 04 continue donc sur la lancée de sa demi-finale de Ligue des Champions, perdue face à Manchester United la saison passée. Avec une attaque de folie emmenée par Raúl et Huntelaar, auteurs à eux deux de 66% (vingt-cinq sur trente-huit) des buts de Schalke 04 en Bundesliga cette saison, le club de la Ruhr peut rêver de retrouver la prestigieuse Ligue des Champions la saison prochaine. Le club termine la première moitié de la saison en troisième position, devancé seulement à la différence de but (+23 contre +16) par son rival de toujours, le Borussia Dortmund... Le duel pour la suprématie régionale s'annonce palpitant au sommet de la Bundesliga, en compagnie du Bayern Munich et du Borussia M'Gladbach.

 

Le flop du week-end : Le Bayer Leverkusen

Il ne valait mieux pas être supporter du Bayer Leverkusen la semaine dernière. Vendredi, déjà, les coéquipiers de Ballack ont eu la mauvaise surprise de tirer le FC Barcelone en huitième de finale de Ligue des Champions... Pas la meilleure nouvelle pour débuter pour le week-end. Et pour fêter ça, les joueurs de Leverkusen ont offert une belle surprise à leurs supporters : une défaite (3-0) à domicile face à Nuremberg, alors barragiste ! Les bourreaux se nomment Didavi, Hegeler et Pekhart, mais au-delà de ce revers plutôt sec au niveau du score, c'est l'attitude des joueurs de Robin Dutt qui inquiète, alors qu'ils étaient invaincus en championnat depuis la dixième journée : attaque inefficace, défenseurs absents au marquage sur les trois buts… bref un véritable non-match. Comme si le tirage au sort de vendredi avait découragé les joueurs, à moins que ça ne soit l'appel des vacances...

Le Bayer Leverkusen, deuxième la saison dernière, finit cette fois-ci la phase aller en sixième position, à huit points du podium. Et les joueurs devront nettement rehausser leur niveau de jeu en deuxième partie de saison afin de rêver faire aussi bien que l'an passé ou espérer inquiéter Messi, Xavi, Iniesta and co'...

L'oeil d'Hambourg (par C.Bente, à Hambourg)
C'est la mi-saison, le temps de faire un premier bilan. Le Bayern et le BVB sont en tête du classement, Augsbourg et Fribourg sont les relégables et la plupart des observateurs avaient pronostiqué cela. Comme bonne surprise je citerais M'Gladbach et comme mauvaise Wolfsburg. Hambourg a également déçu ses supporters, mais a montré une meilleure attitude avec leur nouvel entraineur (deux victoires, six nuls). Cependant, la principale question que je me pose est : est-ce une bonne saison pour le Werder Brême jusque là ? Pas un seul point marqué contres ses six concurrents directs en tête du championnat et trois buts inscrits contre vingt encaissés face à ces équipes ! Des chiffres qui pourraient être ceux d'une équipe relégable... Pourtant le Werder est la meilleure équipe à domicile, et pointe tout de même à la cinquième place du classement, qualificative pour l'Europa Ligue.

 

Article réalisé par Paul Arrivé l Images : Panoramic/Reuters

commentaires

Haut de page