Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bundesliga (J21) : M'Gladbach marche sur Schalke

par Paul Arrivé 14 Février 2012, 19:00 Petit tour d'Europe

Au programme de cette vingt-et-unième journée de Bundesliga : M'Gladbach de retour sur le podium, le doublé de Jiracek avec Wolfsburg, le Herta Berlin au plus mal et l'oeil d'Hambourg.

 
e243e.jpg

Les enseignements du week-end

Le principal enseignement du week-end en Bundesliga, c'est M'gladbach qui retrouve une place sur le podium grâce à sa victoire face à Schalke 04 (voir « évènement du week-end »). De son côté le Borussia Dortmund a tenu son rang face au Bayer Leverkusen (6e). Le leader peut remercier Kagawa, auteur d'un éclair de génie dans un match plutôt terne. Le Bayern a assuré face à Kaiserslautern (16e) et garde sa deuxième place, grâce notamment au dix-huitième but en vingt matchs de Mario Gomez.

Dans le bas du tableau, Augsbourg prend un point d'avance sur Fribourg, toujours lanterne rouge, et n'est devancé que d'un point par Kaiserslautern. Le Herta (15e) continue sa descente aux enfers et ne possède désormais plus que deux points d'avance sur la zone de relégation (voir « flop du week-end »). Les joueurs de la capitale se sont inclinés lourdement face à Stuttgart (9e), la faute à un Ibisevic de retour aux affaires et au triplé d'Harnik. Cologne continue de faire l'ascenseur et perd trois places suite à sa défaite (12e). Hambourg est désormais dixième, alors qu'Hanovre (7e) et Wolfsburg (8e, voir « joueur du week-end ») restent dans la course à l'Europa League. Une position occupée actuellement par le Werder Brême (5e) tenu en échec à domicile par Hoffenheim, onzième (voir « top du week-end »).

 

L'évènement du week-end

L'évènement de ce week-end en Bundesliga, c'est la victoire de M'Gladbach face à Schalke 04 (3-0).

C'était le choc de cette vingt-et-unième journée en Bundesliga. M'gladbach, quatrième, recevait Schalke 04, troisième avec un point d'avance, samedi à 18h30. Soit après les victoires de Dortmund et du Bayern Munich, qui avaient mis la pression sur leurs compagnons d'échappée quelques heures auparavant. Victoire obligatoire donc, et ce pour les deux formations, afin de garder quelques espoirs de titre. Un match nul n'arrangeant personne non plus bien sûr, sauf les deux de devant.

Mais de match nul il n'y eut pas. De suspense non plus. La faute, encore une fois, à une impressionnante équipe de M'Gladbach, qui n'a laissé aucune chance à son adversaire. Dès la deuxième minute, l'incontournable Marco Reus plantait le décor : dos au but, entouré par deux adversaires, il arrivait à se retourner avec une facilité déconcertante et décochait une frappe croisée imparable (1-0). Seulement le début des ennuis pour Schalke 04, puisqu'à la quinzième minute, c'est Hanke qui doublait la mise à la suite d'une action collective de grande classe (2-0). A la trente-et-unième minute enfin, c'est Arango qui clôturait le score et les espoirs de Schalke d'un coup franc puissant qui heurte la barre avant de finir la course dans les filets de Lars Unnerstall (3-0). Au final, une victoire écrasante du Borussia face à un adversaire direct, grâce à trois buts splendides qui sont surtout la finalité de trois actions de jeu différentes (action individuelle, action collective et coup de pied arrêté). Preuve que la force de M'Gladbach réside bien plus que dans le seul Marco Reus et qu'il faudra compter sur eux jusqu'au bout. De son côté Schalke 04 n'est pas définitivement lâché mais devra absolument se reprendre face à Wolfsburg lors de la vingt-deuxième journée. Surtout après n'avoir pris qu'un point sur six possibles.

 

Le joueur du week-end

Le joueur du week-end en Bundesliga se nomme Petr Jiracek, milieu de terrain du VfL Wolfsburg, grâce à son doublé inscrit face à Fribourg permettant ainsi à son équipe de s'imposer (3-2).

Transféré en provenance du Viktoria Plzen cet hiver, Jiracek n'a pas tardé avant de trouver ses marques à Wolfsburg. Et pour son quatrième match en Bundesliga, le Tchèque s'est même permis le luxe d'y inscrire ses deux premiers buts.

Dans un match à suspense où Fribourg est parvenu à égaliser par deux fois, Jiracek avait frappé très tôt (5') d'un tir croisé dans un angle fermé (1-0). Trois buts et cinquante-six minutes plus tard, il offrait la victoire à Wolfsburg d'une frappe détournée par Diagne (défenseur de Fribourg) qui terminait sa course dans la lucarne de Baumann (3-2).

Un doublé pour Jiracek et une victoire importante pour Wolfsburg après son bon match nul face à M'Gladbach. Les hommes de Felix Magath sont désormais huitièmes et peuvent espérer accrocher une place qualificative pour l'Europa League.

 

Le top du week-end

Le top et le flop du week-end concernent une équipe qui va très mal : le Herta Berlin. Seule capitale n'ayant pas de club au sein des grands championnats européens l'année passée, le club risque bien de retourner en 2.Bundesliga...

 

Le top de ce week-end, tout d'abord, c'est Markus Babbel. Entraineur du Herta Berlin lors de la première moitié de saison, il est limogé lors du mercato alors que le club occupe la dixième place du championnat. Sans club depuis, il a remplacé Holger Stanislawski la semaine dernière à la tête d'Hoffenheim. Et pour son premier match sur le banc de sa nouvelle équipe, il est passé tout près de créer la sensation à Brême, cinquième, en ne concédant le nul (1-1) qu'en toute fin de match (90'). Une vraie performance.

Et un point en un match avec Hoffenheim, c'est déjà un meilleur bilan que celui qui l'a remplacé sur le banc du Herta Berlin, Michael Skibbe.

 

Le flop du week-end

Michael Skibbe, c'est le flop du week-end en Bundesliga, après la défaite (5-0) du Herta Berlin à Stuttgart.

Avant de rencontrer le onzième de Bundesliga, Skibbe avait d'ores et déjà disputé quatre matchs sur le banc du Herta. Pour autant de défaites. Les comptes sont donc relativement simples après cette déroute à Stuttgart : zéro point pris sur quinze possibles pour l'ancien adjoint de Rudi Völler à la tête de la Nationalmannschaft. Pas franchement brillant. Pas du tout même pour Skibbe, qui a démissionné dans la foulée. A l'heure actuelle le Herta n'a donc plus d'entraineur, n'a plus gagné en Bundesliga depuis près de quatre mois et n'a que deux points d'avance sur la zone de relégation... La route vers la 2.Bundesliga semble toute tracée. A moins d'un miracle...

0--15737404_401-00.jpg


L'oeil d'Hambourg (par C.Bente, à Hambourg)

Avant ce week-end, le club en crise se nommait Stuttgart, Labbadia étant un entraineur incapable de motiver son équipe plus d'une moitié de saison. Je ne suis pas sûr que la crise soit terminée, mais le beau Bruno est désormais en mesure de se construire une nouvelle réputation.

Mais de l'autre côté, si vous perdez 5-0 face à cet adversaire instable, vous pouvez être sûr que la presse se focalisera sur vous. Et si vous êtes l'entraineur de cette équipe et avez déjà perdu vos quatre derniers matchs, vous devriez vous sentir heureux avec une simple réputation de « motivateur pour six mois ».

Parlons moins de motivation mais plutôt de la nouvelle stratégie brillante présentée par Favre lors de la victoire de M'Gladbach face à Schalke 04 (3-0). En effet, si tout le monde parle de leurs attaquants fabuleux (Reus, Hanke, Herrmann, Arango), il ne faut pas oublier que la force de cette équipe est moins leur attaque (trente-quatre buts inscrits pour le moment) que leur défense (meilleure défense de Bundesliga avec douze buts concédés seulement) !

 


Article réalisé par Paul Arrivé
Crédit photos : AFP, DAPD

commentaires

Haut de page