Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bundesliga (J27) : Cologne prend l'eau

par Paul Arrivé 27 Mars 2012, 20:00 Petit tour d'Europe

Au programme de cette vingt-septième journée de Bundesliga : l'affiche de la finale de Coupe d'Allemagne est connue, Dortmund écrase Cologne grâce à Kagawa et reste solide leader, Schalke et Huntelaar montent sur le podium, Kaiserslautern proche de la relégation et l'oeil d'Hambourg.

 
3063354_m3t1w564h376q75v5181_jpeg-1480F0009E3AAA6F-20120324.jpg

Les enseignements du week-end

Le principal enseignement du week-end en Bundesliga, c'est Schalke 04 qui s'empare de la troisième place du classement après sa victoire face à Leverkusen (2-0) et la défaite de M'Gladbach (quatrième) à domicile face à Hoffenheim (2-1).

De son côté Dortmund reste leader après sa victoire à Cologne (6-1), tandis que le Bayern (deuxième) a eu plus de mal face à Hanovre (2-1) juste avant son quart de finale de Ligue des Champions face à l'OM.

Malgré sa défaite Leverkusen reste cinquième, mais la course à l'Europa League s'intensifie puisque le club se tient en trois points avec le Werder (sixième, 1-1 contre Augsbourg), Stuttgart (septième, vainqueur 1-0 face à Nuremberg), Hanovre (huitième) et Wolfsburg (neuvième, vainqueur 2-1 d'Hambourg). Les cinquième, sixième et désormais septième (Dortmund et le Bayern en finale de Coupe) places sont qualificatives.

Derrière, huit équipes peuvent encore craindre une relégation puisque seulement sept points séparent le Herta Berlin (dix-septième, vainqueur 3-1 à Mayence) d'Hoffenheim (dixième). Hambourg est en position de barragiste (seizième), à égalité de points avec Augsbourg (quinzième) et juste derrière Cologne (quatorzième) et Fribourg (treizième), vainqueur (2-0) d'un Kaiserslautern (dix-huitième) condamné, ou presque, à la Bundesliga.2...

 

L'événement de la semaine dernière : l'affiche de la finale de coupe d'Allemagne est connue

Petite entorse au règlement cette semaine, puisque l'événement du week-end est en réalité celui de la semaine dernière... Pourquoi ? Simplement parce que se sont tenues mardi 20 et mercredi 21 mars les demi-finales de la Coupe d'Allemagne.

Mardi, c'est Greuther Fürth qui recevait le Borussia Dortmund. Fürth, pensionnaire de Bundesliga.2, possédait toutes les caractéristiques de l'équipe piège pour le champion d'Allemagne en titre. En effet, le club occupe actuellement la première place de la deuxième division, et semble bien parti pour accéder à l'échelon supérieur en fin de saison. Duel de leaders donc, qui a finalement tourné au bout de la prolongation en faveur du Borussia. Non sans réussite puisqu'à la cent-vingtième minute, Gündogan voyait sa frappe heurter le poteau, puis le dos du portier de Fürth, avant de finir sa course au fond des filets.

Avec difficulté, Dortmund se qualifie donc pour la finale et y retrouvera le Bayern Munich pour un choc annoncé. Les Bavarois ont également patienté pendant plus de cent-vingt minutes face à M'Gladbach pour valider leur ticket, puisque tout s'est joué aux tirs aux buts (0-0 a.p).

Avant cette séance fatidique, Ter Stegen pour M'Gladbach et Neuer pour le Bayern avaient sorti le grand jeu sur leurs lignes respectives à de nombreuses reprises. Mais c'est bien le titulaire au poste en sélection qui a eu le dernier mot en stoppant la tentative de Nordtveit, permettant au Bayern de s'imposer par quatre tirs au but à deux.

La finale se jouera le samedi 12 mai prochain au Stade Olympique de Berlin et d'ici là, on saura qui du Borussia ou du Bayern aura pris l'ascendant pour le titre de champion.

 

Le top du week-end : Schalke 04 et Huntelaar

Le top du week-end en Bundesliga, c'est Schalke 04 et son buteur providentiel Huntelaar.

En effet, en s'imposant 2-0 ce week-end face à Leverkusen, Schalke 04 a pris possession de la troisième place aux dépens de M'Gladbach, défait par Hoffenheim.

Et même si les quatre équipes qui finiront aux premières places en fin de saison sont connues (sauf retournement improbable de situation), terminer troisième a une importance. En effet, cette place envoie directement l'équipe qui y termine en phase de groupes de Ligue des Champions, alors que le quatrième devra passer par un périlleux tour préliminaire...

Et cette troisième place, Schalke la doit beaucoup à Huntelaar, auteur d'un doublé (de la tête). Le Hollandais élève son total à quarante buts en trente-neuf matches toutes compétitions confondues (vingt-deux buts en championnat, à une unité de Gomez), et se place en troisième position des meilleurs buteurs européens, derrière Messi et Ronaldo.

 

Le flop du week-end : Kaiserslautern en Bundesliga.2, ça se précise

Le flop du week-end en Bundesliga c'est Kaiserslautern, qui se rapproche inexorablement vers la deuxième division.

Depuis le 22 octobre dernier, Kaiserlsautern attend une victoire en Bundesliga, soit cinq mois de disette pour un club qui avait fait son retour en Bundesliga il y a deux ans seulement. Quatorzième à l'époque de leur dernière victoire, Kaiserslautern n'a depuis pris que neuf points sur cinquante-et-un possibles ! Résultat une place de lanterne rouge, « consolidée » qui plus est ce week-end à Fribourg (défaite 2-0). Kaiserslautern a désormais sept points de retard sur Hambourg, barragiste, qu'ils rencontreront lors de la prochaine journée. Vous avez dit dernière chance ?

 
dpa-copie.jpg

Le joueur du week-end : Kagawa, grand artisan de la victoire de Dortmund

Le joueur du week-end en Bundesliga, c'est (encore) Shinji Kagawa.

Le Japonais a en effet été étincelant avec le BVB à Cologne. Pourtant le match était mal embarqué pour le Borussia, puisque les coéquipiers de Podolski menaient 1-0 au quart d'heure de jeu.

C'était sans compter sur Kagawa, qui donna l'avantage à son équipe en début de deuxième mi-temps d'une somptueuse reprise sous la barre (Piszczek avait égalisé entre temps). Le début d'un festival qui s'est poursuivit avec une talonnade géniale pour Blaszczykowski, passeur décisif pour Lewandowski, sur le troisième but, une passe décisive sur le cinquième et enfin un deuxième but pour porter le score à 5-1.

Au final, un 6-1 dur à encaisser pour Cologne, mais Kagawa était tout simplement trop fort. Et si il réitère ce genre de performances chaque week-end, il sera très compliqué d'aller déloger Dortmund de son fauteuil de leader.

 

L'œil d'Hambourg (par C.Bente, à Hambourg)

Ce week-end, je rendais visite à Brême, qui rencontrait Augsbourg sans dix joueurs normalement titulaires. Depuis longtemps le Werder est connu pour son équipe « d'expérimentés ». Mais cette fois-ci, le club ne disposait que de deux joueurs âgés de plus de vingt-quatre ans contre une équipe en pleine confiance après les derniers matchs. Et si Augsbourg était la meilleur équipe lors des quarante-cinq premières minutes face à ces jeunes brêmois inexpérimentés, ces derniers se rebiffèrent dans la deuxième période, emmenés par le « vieux » Fritz (trente et un ans). Füllkrug (dix-neuf ans) ouvrit même le score pour Brême, alors qu'il n'avait pas franchement été efficace avant cette soixante-et-unième minute. Mais jeunesse ne fut pas synonyme de succès en fin de compte, puisqu'Augsbourg égalisa dans le temps additionnel. Du coup, ça ne s'annonce pas franchement bien pour la qualification en Europa League, vitale pour garder des joueurs comme Wiese ou Pizarro. Néanmoins, il faut avouer que remplacer des joueurs blessés ou suspendus par des quasi-inconnus et obtenir un nul se respecte. Dans ce sens, ce résultat contre Augsbourg – qui n'est assurément plus le premier candidat à la relégation – est une bonne performance.

 


Article réalisé par Paul Arrivé
Crédit photos : DPA

commentaires

Haut de page