Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAN 2012 : Vers une finale attendue ?

par Martin Bourdin 6 Février 2012, 20:44 FOOTBALL

 

Les deux favoris de la compétition, Ghana et Côte d’Ivoire, se sont qualifiés pour les demi-finales, où ils affronteront la Zambie et le Mali, respectivement tombeurs du Soudan et du Gabon.

http://www.francefootball.fr/Medias/Photos/201202/644x416/la-zambie-16-ans-apres.jpg

 

 

On s’y dirige tout droit. L’Egypte absente, on ne voyait pas qui pouvait empêcher le Ghana et la Côte d’Ivoire de se retrouver en finale. Un sentiment d’autant plus fort après l’élimination de deux grands outsiders qu’étaient le Maroc et le Sénégal. Aujourd’hui encore, à l’heure où les demi-finales vont se jouer, les deux équipes semblent bien parties pour se retrouver en finale. La Côte d’Ivoire est certainement l’équipe qui a fait la meilleure impression depuis le début de la compétition. En quart de finale, les coéquipiers de Didier Drogba ont écrasé la Guinée équatoriale (3-0), avec un doublé de l’ancien Marseillais.

 

En demi-finale, les Eléphants retrouveront le Mali, qui a brisé le rêve Gabonnais en se qualifiant aux tirs aux buts. Les Maliens, s’ils sont une équipe solide, se semblent pas en mesure de pouvoir contrer la puissance des Ivoiriens. Du moins, ils ne se sont pas montrés extrêmement solide depuis le début de la compétition. D’ailleurs, ils ne doivent leur qualification en quart de finale qu’à une victoire difficile arrachée face au modeste Bostwana. On voit donc mal comment les coéquipiers du Barcelonais Seydou Keita pourraient éliminer les Ivoiriens de cette CAN.

 

Pour le Ghana, la donne est différente. Les coéquipiers d’André Ayew se sont qualifiés dans la douleur face à la Tunisie (2-1 après prolongation), grâce à une grossière erreur de Mathlouthi, le gardien tunisien. Un match qui a symbolisé toutes les difficultés actuelles des Black Stars. Poussifs dans le jeu et fébriles défensivement, les Ghanéens sont loin du niveau qui avait été le leur lors du Mondial sud-africain. Heureusement pour eux, ils peuvent compter sur un André Ayew qui monte en puissance au fil des matchs. Le salut ghanéen passera certainement par lui, véritable détonateur de l’attaque ghanéenne, en raison de la méforme de Gyan.

 

En tout cas, le Ghana devra se méfier de son adversaire, la Zambie. Car les joueurs d’Hervé Renard, sélectionneur français de la Zambie, font une excellente impression depuis le début de la compétition. Leur victoire face au Sénégal a été une surprise pour toute la planète football. Celle acquise contre le Soudan en quart de finale l’est un peu moins, mais une chose est sure : on ne les attendait à pareil fête lors de cette CAN. C’est d’ailleurs la première fois depuis 1996 que les Zambiens atteignent ce stade de la compétition. La vivacité des Chipolopolos pourrait faire mal à la défense ghanéenne, certes athlétique mais pas toujours très véloce. Si surprise il y a en demi-finales, elle viendra très certainement de Zambie.



Article réalisé par Martin Bourdin

Photo : Reuters


 

 

commentaires

Haut de page