Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Championnat du Monde Handball 2011 (F) - Avantage à l’hémisphère Nord

par Emilie Drouet 4 Décembre 2011, 15:58 HANDBALL

Après seulement quelques heures de compétition au Brésil, une tendance se dégage. Les nations de l’hémisphère Nord dominent leurs adversaires sudistes. Sans grande surprise, ces nations sont favorites et ce, depuis de nombreuses années. Pas le moindre signe de changement, le score est toujours à l'avantage des filles du Nord.


http://www.handballbrazil2011.com/Admin/Fotos/GRD_0000000272.jpg

Croatie - Côte d’Ivoire (36-20), Kazakhstan - Australie (37-9), Danemark - Uruguay (36-10) ou encore Suède - Argentine (37-11), les scores de samedi parlent d’eux même. Cette domination s’explique aisément, ce n’est évidemment pas à Sao Paulo qu’est né le handball mais plus haut, du côté des pays nordiques. Le handball moderne vient du Danemark. Il suffit de regarder le palmarès des filles danoises pour se rendre compte que ce sport est une tradition nordique. Triple championnes olympiques entre 1996 et 2004, les Danoises sont des adversaires redoutables mais connaissent depuis quelques années des difficultés à faire vaciller les nouvelles reines du handball. Faisant très souvent partie du Top 5, les filles de Jan Pytlick flanchent souvent au pied du podium. A quelques encablures des Jeux Olympiques, auxquels elles n’ont participé en 2008, les Danoises ont pris un bon départ au Brésil et doivent mettre un bon coup de collier pour espérer encore plus.

 

Devant les Danoises, on retrouve régulièrement trois nations, la Russie, la Norvège et un peu derrière la Suède. En somme, les favorites de ce Mondial. Vainqueures face à la Corée et l’Argentine, la Russie et la Suède sont les deux autres pays de l’hémisphère Nord à être bien entré dans la compétition. Si la Norvège a raté de peu la victoire face à l’Allemagne, elle est déjà qualifiée pour Londres grâce à son titre de championne d’Europe. La Russie, multiple championne du Monde, et la Suède, finaliste de l’Euro 2010 et surtout équipe en pleine reconstruction depuis quelques années, sont en quête du titre de championne du Monde. Le titre qui leur permettrait de conquérir d’ores et déjà leur ticket pour Londres 2012. Certaines des autres nations devront donc passer par les tournois de qualification olympique pour décrocher le précieux sésame. Après seulement quelques heures de compétition, les ogresses du Nord sont en forme et devront se méfier des rivales allemandes, espagnoles et monténégrines. Mais attention, toujours dans l’hémisphère Nord mais beaucoup plus à l’Est, les Coréennes qui ont subi une leçon face à la Russie pourraient être plus tranchantes lors de leurs prochaines rencontres. Et puis parmi les favorites, il ne faut pas oublier les vice-championnes du monde en titre. Les filles de Krumbholz…


http://www.handballbrazil2011.com/Admin/Fotos/GRD_0000000192.jpg

Oui, ces filles-là en veulent et n’ont pas peur des grandes de ce monde car elles en font partie. Il y a seulement deux ans, elles ont frôlé le titre de championnes du monde. Sur un score de 25 à 22, elles se sont inclinées en finale face à la Russie. Pas face à n’importe qui donc. Derrière, la Norvège s’est adjugée la troisième place face à l’Espagne. Rien que ça. On retrouve donc logiquement toutes celles qui devraient faire la misère à l’Uruguay, à l’Australie, voire la Côte d’Ivoire, ces adversaires de l’hémisphère Sud. La France, quant à elle, devrait se défaire assez facilement de Cuba et faire monter en puissance la machine tricolore face à la Roumanie et la Tunisie. L’équipe brésilienne, chez elle, ne devraient pas être un obstacle pour les bleues, les filles du Brésil voudront faire le spectacle mais la surprise ne devrait pas venir d’elles… Ceci dit, cela serait surprenant si une nation du Sud s’imposait le 18 décembre prochain. La suprématie des filles du Nord va-t-elle perdurer ? Cette année encore, c’est fort probable…

 

Article réalisé par Emilie Drouet l Contact : emilie.drouet@culturesport.info

Images : Ricardo Bufolin – Gabriel Inamine / Photo&Grafia

commentaires

Haut de page