Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Connaissez-vous... Les Hawks d'Angers ?

par Maxence Châble 18 Février 2012, 14:00 Roller hockey

Une nouvelle rubrique fait son apparition sur Culture Sport ! Nous vous présenterons, avec les « Connaissez-vous… », le plus régulièrement possible une équipe de la ligue Elite de Roller Hockey.  Nous passerons ainsi en revue un à un chaque club Français. Ces présentations seront composées de deux parties principales : l’histoire du club, et la saison actuelle. Pour chacune de ces subdivisions, nous aurons des déclarations d’un joueur ou membre de l'équipe. Après Amiens et Anglet, nous vous proposons de découvrir un des plus anciens clubs de France, Angers.

Nous avons contacté « la Bible » du club pour l’histoire des Hawks, Patrick Moreau. Et l’avant Thomas Neveu nous parle de la saison en cours.

 

http://hawksangersn2.unblog.fr/files/2009/10/logohawks2.jpg

Carte de renseignements

Date de création : 1996

Président : Patrick Moreau

Entraineur : Geoffroy Tijou

En Elite depuis : 1996

Salle : Debussy

Coordonnées de la salle : 1 rue colonel Léon Faye ; quartier Monplaisir

Budget : 130 000 euros (dont 65 000 pour l’Elite)

Page Facebook : Les Hawks d'Angers (Page Facebook)

Site : Les Hawks d'Angers

  

La saison en cours

Saison 2011/2012

Classement : 3

Victoires : 7

Nul : 1

Défaites : 4

 

http://www.hawksangersroller.com/wp-content/plugins/club_management_2/cm_team_photo_url/equipe_elite.png

L’histoire du club avec Patrick Moreau

«J’ai créé le club d’Angers en 1996. Nous avions 53 licenciés répartis en trois catégories, dont une en Elite. On a donc toujours été en Elite.

Aujourd’hui, l’entraineur des séniors Elites est Geoffroy Tijou, également joueur. Il a été international, comme Vincent Charbonneau, mais a décidé d’arrêter avec l’équipe de France. Désormais, nous avons Hiroshi Daveau et Arthur Bouret en équipe de France espoir.

Nous nous appelons les Hawks suite à une histoire particulière. En effet, en 1992, les jeunes hockeyeurs sur glace n’avaient pas assez de temps de jeu. Alors ils allaient jouer au hockey sur des rollers. Tous les dimanches dans ma rue se déroulaient donc des petits matchs. A partir de 1994, Roller Blade faisait une tournée en France en organisant chaque année des petits tournois entre plusieurs villes. Le Roller Hockey n’existait pas encore, et grâce aux matchs qu’ils faisaient le dimanche, les joueurs d’Angers ont gagné trois années de suite cette compétition. Parmi ces joueurs figurait d’ailleurs Goeffroy Tijou. Et comme Angers gagnait tout le temps, Roller Blade a décidé d’arrêter. En 1995, le Roller Hockey est reconnu comme un sport fédéral, et il a donc fallu trouver un nom.  Geoffroy et coéquipiers ont choisi les Hawks, en rapport avec les Hawks de Chicago sans doute. Etant plutôt anglophobe, je voulais le traduire en français. Mais comme la plupart des gens, je pensais que ça voulait dire « faucons », alors on a laissé en anglais car les blagues avec les Faucons d’Angers auraient pu être nombreuses … En vérité, Hawks se traduit par « éperviers ».

Angers ne possède que des joueurs locaux. Nous n’avons pas les moyens de faire venir des étrangers. Et ce phénomène m’inquiète. Le fait que les étrangers viennent augmenter le niveau du championnat est une très bonne chose, mais si ça continue, il va y avoir une scission entre les « riches » et les moins riches. Nous nous retrouverions avec trois ou quatre équipes qui dominent les autres car elles ont de l’argent. Et je ne veux pas voir ça. Le Roller Hockey a assez de difficulté à s’imposer je pense. Quand je vois qu’on me répond que les journaux ne sont pas intéressé par le Roller Hockey parce qu’il ne fait pas vendre, je me dis qu’on est mal embarqué pour faire évoluer ce sport. Le Roller Hockey est un sport secondaire, et à mon avis il le restera car les médias le considèrent comme tel. Et comme nous n’avons pas d’argent, nous ne pouvons rien faire. Quand je dis qu’on n’a pas d’argent, c’est vrai. On a participé à cinq ou six coupes d’Europe, mais j’ai dû payer deux d’entre elles de ma poche. A un moment, je ne peux plus payer. Et ça risque de s’empirer puisque les conseils régionaux et généraux vont peut-être fusionner. Or nous recevons 8000 euros de chaque. S’ils se regroupent, nous n’aurons pas 16000 euros, mais bien 8000 euros.

De plus, nous avons hérité de la plus mauvaise salle d’Angers, heureusement nous avons réussi à en faire un bon terrain, avec 140 places assises. Mais les vestiaires sont dans un état pitoyable. La mairie nous a dit qu’ils seront tout neufs cet été, mais j’attends de le voir pour le croire parce qu'on a déjà été déçu par ce genre de promesse. Une autre preuve que le Roller Hockey est un sport secondaire.»

 

http://www.rollerhockeyandfun.info/images/stories/TNeveu.jpg

Cette saison avec Thomas Neveu 

«Nous n’avons pas à rougir de notre place. Nous avons réussi à gagner de gros matchs face à Anglet et Grenoble. Nous sommes troisièmes à cet instant, mais chaque point est très précieux et le classement peut encore beaucoup changer. On reste donc vigilant et concentré sur les prochains matchs. Ces matchs, nous les aborderons les uns après les autres, en ne sous-estimant aucun adversaire. Tout le monde peut battre tout le monde cette année. Alors nous sommes focalisés sur le match de samedi face à Reims, où nous essaierons de prendre les trois points.  Nous n’avons pas d’objectifs précis, alors on essaye juste de gagner tous nos matchs. Rethel et Anglet sont très solides, mais ils ont déjà perdu. D’autres faux-pas ne sont pas impossibles. Maintenant, si nous voulons gagner, il ne faut pas compter là-dessus. On doit tenter de prendre des points contre nos concurrents directs. Ceux au-dessus, mais surtout ceux en-dessous de nous. Ils veulent prendre notre place et nous devons ainsi rester forts face à eux. De toute manière, avec les play-offs, les six premiers à la fin de la phase régulière peuvent gagner. Alors c’est comme des matchs de coupe, les « petits » peuvent faire tomber les « gros ». Nous, nous avons le cœur et la volonté de gagner, ça peut être un atout considérable. On a notre chance.

Pour tout à l’heure, nous ne connaissons pas beaucoup Reims. Depuis le match aller, ils ont eu quelques renforts, on ne doit surtout pas les prendre à la légère, même s’ils sont promus. C’est une équipe qui aime jouer. Les rémois pressent haut et ça offre la possibilité de contrer. Nous allons tout tenter pour empocher les trois points ce soir.»

L'effectif 2011/2012

Gardiens

Hiroshi Daveau

Charles Cornet

Arrières

Koishi Daveau

Vincent Charbonneau

Arthur Bouret

Benjamin Tijou

Geoffroy Tijou

Sylvain Ilczyszyn

Avants

Martin Lucas

Quentin Peteul

Benjamin Desroches

Thomas Neveu

Thibault Eon

Amaury Kallenbrum

Arthur Gueranguer

Palmarès

2009/10
Finaliste de la Coupe de France Elite

2005/06
Finaliste du Championnat de France Elite

2001/02
Champion de France Elite

2000/01
Champion de France Elite
Vainqueur de la Coupe de France Elite

1999/00
Champion de France Elite

1997/98
Champion de France Elite



Article réalisé et propos recueillis par Maxence Châble

Crédit photos : Denis Blackghost ; Site des Hawks

commentaires

Haut de page