Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coupe de France : La Ligue 1 mise à mal sur la scène National

par Aurélien Maubert 22 Mars 2012, 20:00 FOOTBALL

En quarts de finale de la Coupe de France, les écuries de Ligue 1 se sont fait surprendre par des équipes de National. L’OM est tombé dans le piège normand de Quevilly et Montpellier s’est incliné en Corse contre le Gazélec d’Ajaccio. Rennes et Lyon ont respectivement battu Valenciennes et Paris pour se hisser en demi-finale.

 
didier-deschamps-decu-apres-la-prestation-de-l-om_703289_46.jpg

Deux exploits

L’énorme surprise de la Coupe est venue de Caen, où l’équipe de Quevilly a battu Marseille 3-2 après prolongation. Ce résultat permet aux joueurs de National de retrouver les demi-finales, tour qu’ils avaient déjà atteint en 2010 (ndlr : défaite 1-0 contre Paris, futur vainqueur).Les joueurs de Quevilly ont vengé leurs ancêtres de 1927, battu en finale de la compétition par l’OM. Les amateurs ne sont pourtant pas au mieux en championnat : ils sont seulement à un point de la zone de relégation. C’était censé être un match « facile », idéal pour redonner de la confiance aux marseillais. Au lieu de cela, les hommes de Deschamps continuent leur série catastrophique de sept défaites consécutives. Adieu la Coupe et bonjour le marasme général. Distancé en championnat il ne reste plus que la finale de la Coupe de la Ligue aux Olympiens pour accrocher l’Europe en fin de saison. L’Europe justement. Le quart de finale de Ligue des Champions constituera une belle parenthèse enchantée pour Marseille alors que leur quotidien frôle le cauchemar. Quevilly accueillera au prochain match Rennes, club que les Normands ont déjà vaincu en 2010 1-0 en huitième de finale…

 
Foot-Coupe-de-France-Yohan-Bocognano-GFCO-Ajaccio-C-est-eno.jpg

Le GFCO Ajaccio a quant à lui battu Montpellier 1-0 sur un but de Bocognano à la soixante-cinquième.  Les Montpelliérains, à l’image de leur match de Nancy le week-end dernier, ont attendu trop longtemps avant de se montrer dangereux, Giroud ne trouvant la barre qu’à la quatre-vingt-cinquième. Les Corses s’offrent une belle fin de saison. Deuxième en championnat et candidat à la montée en Ligue 2, ce parcours en Coupe est pour eux la cerise sur le gâteau. Montpellier n’a désormais plus que le championnat à jouer. Les protégés de Girard devront vite se ressaisir s’ils ne veulent pas gâcher leur saison. Réaction attendue dès samedi contre Saint-Etienne à la Mosson.

 

Rennes et Lyon dans le dernier carré

Dans les deux autres matches il était sûr que les clubs de l’élite se qualifieraient puisqu’ils jouaient entre eux. Rennes est allé chercher sa qualification à Valenciennes. Une victoire 3-1 qui permet aux Bretons de se hisser en demi-finale. Les joueurs d’Antonetti essaieront d’assurer la logique et de se défaire du Gazélec au prochain tour. Ceci leur permettrait d’atteindre la finale, l’occasion unique d’apporter un trophée au club et de laver l’affront de la défaite en finale face à Guingamp (L2) en 2009. De l’autre côté l’OL a infligé au PSG de Carlo Ancelotti sa première défaite en 2012. Victoire 3-1 sur des buts de Källstrom, Lisandro et Gomis pour Lyon et Nenê pour Paris. « Un petit incident » selon l’entraineur italien qui ne remportera donc pas de coupe avec le club de la capitale cette année. Il ne reste à présent « que » le championnat à jouer cette saison pour les Parisiens. Ça tombe bien : l’équation est la même pour leur dauphin héraultais. Le duel pour le titre en Ligue 1 se jouera donc à fond, et on l’espère palpitant jusqu’au bout.

 

Pour conclure sur la Coupe de France, on pourrait se retrouver avec une finale historique entre clubs de National. Bien sûr la logique souhaiterait une finale Rennes-Lyon. Mais la magie de la Coupe et le pathétique des clubs de l’élite nous font douter de tout… Les rencontres sont programmées le 11 et 12 avril.

 


Article réalisé par Aurélien Maubert
Crédit photos : AFP
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page