Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coupe de la Ligue : L'OM dans le dernier carré

par Aurélien Maubert 11 Janvier 2012, 13:00 FOOTBALL

Mardi soir, les Marseillais se sont qualifiés pour la troisième année consécutive en demi-finale de la Coupe de la Ligue en battant les Caennais 3-0. Caen, victime de cette vague marseillaise, échoue encore devant son public de Michel d'Ornano, trois jours après son élimination en Coupe de France (contre Troyes 4-2 ap).

http://static.foot01.com/img/images/650x600/2012/Jan/10/l-om-ne-doit-pas-s-enflammer-rappelle-deschamps-iconsport_noe_100112_05_05,29698.jpg
L'OM enchaine
Après s'être qualifié pour les 16e de finale de Coupe de France contre le Red Star le week-end dernier (5-0), le club phocéen se hisse donc dans le dernier carré de la Coupe de la Ligue. Ils semblent bien motivés à conserver un trophée qu'ils glanent depuis deux saisons maintenant. Les Olympiens se sont rendus le match facile en ouvrant très tôt le score sur un magnifique coup-franc de Valbuena à la 7e minute. Puis sur une ouverture splendide de Cheyrou, Amalfitano fit une remise inspirée vers Rémy qui n'avait plus qu'à marquer dans les cages vides. 2-0 à la mi-temps puis 3-0 à la 52e avec un nouveau but de Valbuena qui, sur un centre de Cheyrou, a placé une frappe du pied droit dans le petit filet, profitant d'une feinte de Lucho. À partir de cet instant la rencontre était définitivement pliée, Deschamps pouvait faire tourner en donnant du temps de jeu à Sabo, Gadi et Omrani tout en faisant souffler Morel, Valbuena et Rémy. La rencontre fut maitrisée de bout en bout par un OM très inspiré techniquement et qui a su proposer un agréable jeu. Seul normand à s'être mis en valeur : le virevoltant Hamouma qui a porté à lui seul l'attaque caennaise. Il a juste manqué de réussite dans ses tentatives, contrastant avec l'efficacité marseillaise. Rattrappé in-extremis par Lucho à la 32è puis n'enroulant pas assez sa frappe du gauche deux minutes plus tard le jeune milieu a raté le coche. Marseille ultra-efficace : en cinquante minutes les Phocéens ont marqué trois buts sur cinq occasions franches. Seul bémol la frappe non-cadrée de Lucho à la 38e découlant d'un contre mené par Valbuena, et le poteau de Rémy à la 48e suite à une superbe combinaison entre Amalfitano et... Valbuena encore et toujours ! Il n'y aura eu que deux arrêts de Bosmel, le portier caennais : sur un tir de Traoré à la 77e et sur un face à face avec Omrani à la 88e.

Deux équipes aux antipodes
Mardi soir la différence entre une équipe jouant la Ligue des Champions et une autre luttant pour survivre en Ligue 1 s'est cruellement vue. D'un côté, Deschamps pourra compter sur des éléments en "pleine bourre" pour pallier l'absence des Africains partis à la CAN. C'est le cas de Valbuena et d'Amalfitano par exemple. Toujours en mouvement les deux compères se sont parfaitement trouvés mardi soir. Le premier y est allé de son doublé tandis que le second a distillé une belle passe décisive. A noter la belle prestation de Lucho repositionné en six au côté de Cheyrou, lui aussi très à son aise. Pour finir saluons Azpilicueta, auteur de bonnes interventions défensives et toujours volontaire pour apporter le surnombre en attaque. De l'autre côté, Dumas quant à lui doit se dire que le chemin vers le maintien va être très long. Ils n'ont plus gagné depuis le 6 novembre et ils n'ont pas montré de contenu, mis à part Hamouma, qui pourrait présager d'un avenir meilleur. Les Caennais auront l'occasion de se (re)racheter auprès de leur public contre Rennes samedi.


Article réalisé par Aurélien Maubert
Crédit Photo : IconSport
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page