Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Diables Rouges : Bons résultats, mais encore ?

par Laura Gilboux 29 Novembre 2011, 18:00 CS BELGIQUE

Nous espérions deux choses avant de débuter ces deux matchs amicaux. La première était d’aller chercher la victoire, ou en tout cas un bon résultat, face à deux équipes mieux classées que nous. La seconde était de pouvoir en tirer des enseignements et donc de lever le voile sur les quelques zones d’ombre qui persistent encore. Le bilan est donc mitigé puisque nous avons, certes, été chercher le résultat avec une victoire méritée contre les Roumains et un très bon nul au Parc des Princes. Néanmoins nous n’avons rien appris de nouveau. Nous sommes encore et toujours au même point et avons la désagréable sensation que ces deux rencontres amicales n’auront finalement servi à rien.

 
4122112_PhoDoc3_01758476_jpg_0LUIIL0C.JPG

En effet, nous avons encore pu constater le formidable potentiel de cette équipe mais aussi ces lacunes que nous ne sommes toujours pas parvenu à corriger. Nous connaissons depuis un moment maintenant nos points forts et nos points faibles, il serait désormais temps de trouver des solutions à nos problèmes. Nous savons que nos atouts sont tout d’abord nos gardiens, en la personne de Simon Mignolet et Thibaut Courtois et que nous avons également trouvé notre défense centrale de référence avec Vincent Kompany et Daniel Van Buyten. En revanche, nous cherchons encore et toujours un arrière-droit ainsi qu’un véritable attaquant. L’autre point négatif de ces deux rencontres est sans doute la titularisation de Timmy Simons. Avec tout le respect et l’admiration que nous avons pour sa carrière et pour la forme qu’il a encore aujourd’hui, on ne peut pas bâtir une équipe pour 2014 avec un joueur de bientôt trente-cinq ans. Ces matchs amicaux sont justement le moment de faire des essais, et il serait temps que Georges Leekens le comprenne.

 

Cependant tout est loin d’être noir car, sans avoir livré un football extraordinaire, on peut tout de même dire que les Belges s’en sont bien sortis sur ces deux affrontements. Contre la Roumanie, ils ont dominé le match de la tête et des épaules même si ils se sont, une nouvelle fois, fait peur. La première période fut très nettement à leur avantage et il ne faudra d’ailleurs attendre que dix minutes avant de voir le premier but du match. Celui-ci est l’œuvre de Daniel Van Buyten qui reprend de la tête un coup de coin botté par Dries Mertens et donne ainsi l’avantage à son équipe. Les belges ne relâchent pas la pression pour autant et passent à plusieurs reprises à coté du deux à zéro. Néanmoins ils y parviendront peu avant la pause grâce à un Anthony Van den Borre un peu chanceux, il faut bien le reconnaître. Le joueur de Genk avait, en effet, l’intention de centrer mais a vu son envoi finir sa course au fond des filets, bien aidé il est vrai par le défenseur roumain Cocis. En deuxième période, le jeu se dégrade et les Roumains deviennent de plus en plus dangereux. Ils réduiront d’ailleurs l’écart à la soixante-cinquième minute grâce à Niculaie. Les Diables rehausseront un peu la barre mais se feront tout de même une grosse frayeur en concédant un pénalty en fin de rencontre, que Jean-François Gillet écartera bien heureusement. Les Diables ont donc failli se faire rattraper encore une fois dans les dernières minutes, mais ont réussi à tenir un résultat, chose qu’ils ont eu extrêmement difficile à faire pendant leur dernière campagne de qualification.

 
album_large_4472932.jpg

Face à la France, la mission était bien plus difficile pour notre équipe nationale. Cependant ils ont montré qu’ils étaient capables de rivaliser avec une grande nation du football. Le match ne restera pas dans les annales c’est sur, mais c’est un bon résultat pour nous. Contre une grande équipe européenne nous n’avons pas volé ce nul, tant le match fut équilibré. En effet, malgré une large domination de la France en terme de possession de balle en début de match, les Diables ont réussi à rééquilibrer les choses. Les plus grosses occasions en première mi-temps sont attribuées à Daniel Van Buyten tout d’abord, qui coupe au premier poteau un coup franc de Eden Hazard et voit son ballon heurter le poteau, ainsi qu’à Frank Ribéry à la vingt-neuvième et trente-troisième minute. En deuxième période, Gonalons passe tout près du but peu de temps après la reprise tandis que Fellaini, lancé par Hazard, tire dans le filet latéral à l’heure de jeu. Enfin, la dernière grosse occasion du match sera pour Kévin Mirallas qui, suite à une longue remise en touche, aura l’occasion de tirer deux fois sur Hugo Lloris qui nous signera deux magnifiques arrêts! Ce sera donc un match nul blanc entre voisins, tout à fait mérité pour nos Diables qui n’ont guère été bousculés par une équipe de France étonnement éteinte.

 

Nous concluons donc cette année sur une bonne note, même si ce n’était que des rencontres amicales bien évidemment. Le moral, la confiance et l’ambiance sont au plus haut, que ce soit dans les vestiaires ou dans les tribunes et cela fait plaisir. Il faut désormais trouver des solutions pour les secteurs du jeu où nous sommes encore trop faibles et surtout ne plus « gâcher » de matchs amicaux de la sorte car il n’y en aura pas tant que ça…

 

Article rédigé par Laura Gilboux l Images : Belga

commentaires

Haut de page