Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

F1 2011 : le bilan (1/2)

par Etienne Escuer 24 Décembre 2011, 12:00 FORMULE 1

La saison est terminée, place aux bilans ! Premièrement, intéressons nous aux petites écuries, c'est à dire celles classées entre la septième et la douzième position. Surprises, déceptions, il y en a pour tous les goûts.


12/ Marussia Virgin Racing

L'écurie russe termine la saison 2011 à la même place qu'en 2010 : dernière. Mais c'est amplement mérité. Sans soufflerie, impossible d'obtenir des résultats convenables. Ni l'intelligence de Timo Glock, ni le talent de Jérome D'Ambrosio n'ont suffi. Et pour cause : on ne peut rien pour Virgin. On se demande bien pourquoi le petit Frenchie Charles Pic a rejoint l'écurie pour 2012. Virgin n'a rien démontré en 2011, il en sera sûrement de même l'an prochain.

11/ HRT

Comme Virgin, HRT se classe à la même position que l'an dernier : avant-dernière. Et en 2011, ça a encore été du grand n'importe quoi. L'écurie espagnole n'a pas disputé le premier Grand Prix, en Australie, à cause de la règle des 107%, et n'a participé aux autres que par la clémence des commissaires. Le reste de la saison fut une partie à trois entre Karthikeyan, Liuzzi et Ricciardo. Pour, au final, un même résultat : rien. Et ça devrait être pareil en 2012...

10 / Team Lotus

L'objectif de l'équipe de Tony Fernandes : marquer entre 30 et 40 points. Autant vous le dire tout de suite, c'est raté. Antépénultième, comme l'an dernier. Et avec zéro point. Pourtant, l'écurie Malaisienne disposait de deux bon pilotes (Trulli et Kova) et d'un moteur Renault. Mais rien n'y fait, pas un seul petit point à se mettre sous la dent. Une lueur d'espoir pour 2012 : Team Lotus devient Caterham.

9/ Williams

LA sous-performance de l'année. 5 points, dont 4 quatre ramenés par l'expérimenté Rubinho et l'autre par le néophyte Maldonado. Oui, ça craint. Les raisons ? Tout. Il n'y a rien eu de bon cette saison, l'écurie n'a pas développé la voiture de l'an dernier, et les évolutions en cours de saison ont été trop peu nombreuses. Mais le pire est à venir : Williams a choisi de conserver seulement... Maldonado pour 2012 ! Ça va être rigolo.

8/ Toro Rosso

C'est une bonne surprise de retrouver Toro Rosso à la huitième place, et surtout si près de Sauber (41 points contre 44). La monoplace 2011 était bien née, et ça c'est vu : Buemi et Alguersuari ont réalisé quelques petits coups d'éclat. Trop irrégulièrement, malheureusement. Un début de saison très mitigé, puis des éclaircies en Italie et en Corée, voilà comment résumer la saison de l'écurie italienne. La saison 2012 se fera sans Buemi et Alguersuari, lesquels seront remplacés par Daniel Ricciardo et le Français Jean-Eric Vergne.

7/ Sauber

Après une saison de survie en 2010, nous étions en droit d'attendre quelque chose de bon de la part de l'écurie de Peter Sauber. Les débuts prometteurs en Australie, malgré la disqualification, laissaient entrevoir un joli rayon de soleil mais les nuages sont vite arrivés. Si la première partie de saison pouvait être qualifiée de potable, la seconde était tout bonnement médiocre, avec une passe de trois Grands Prix sans marquer de points. Du mieux est espéré pour 2012, certainement avec le même duo Perez et Kobayashi.

Article réalisé par : Etienne Escuer l Image : flagword

commentaires

Haut de page