Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ferrer double la mise

par Jérôme Collin 28 Février 2012, 14:00 TENNIS

Dans un tournoi où les Espagnols ne manquaient pas, c'est finalement David Ferrer qui s'est détaché pour remporter le tournoi de Buenos Aires. L'Espagnol poursuit sa belle saison, fort de deux titres déjà, et d'une seule défaite à l'Open d'Australie. Récapitulatif du tournoi argentin.
 2-copie-13
 
 
Open de Buenos Aires
Créé en 2008-Champions les plus titrés : Nalbandian, Robredo, Ferrero, Almagra (1 titre)
ATP 250-Prime au vainqueur : 250 points
Terre battue
Tenant du titre/Finaliste : Almagro/Chela
Têtes de série : Ferrer, Almagro, Simon, Nishikori, Monaco, Wawrinka, Verdasco, Chela
 
Les plus
-          Sur les six derniers tournois qu'il avait disputé, Fernando Gonzalez n'a franchi qu'une fois l'obstacle du premier tour. Autrement dit, cette élimination en quart de finale face à la tête de série numéro 1, David Ferrer, très à l'aise sur terre battue, est un petit exploit. Le Chilien, qui a annoncé sa retraite en tant que tennismen pour le tournoi de Miami, a donc enfin vaincu le signe indien. Sa combativité lui a permis de franchir les deux premiers tours, le premier face à Montanes, et le second contre Ramos, à la suite de deux tie-break.
-          Nicolas Almagro est en pleine forme en ce début de saison. L'Espagnol restait sur dix victoires consécutives, dont deux en Coupe Davis, avant de s'incliner face à David Ferrer en finale. On a même cru à une possible surprise lorsque Almagro menait un set à rien, mais la logique au classement a été respectée. Almagro ne réalise donc pas le doublé Sao-Paolo-Buenos Aires, mais la dynamique de l'Ibère est intéressante. Après une saison forte de trois titres, Almagro est décidé à réaliser pareille saison.
-          À tout seigneur tout honneur. David Ferrer remporte son treizième titre ATP de sa carrière, le deuxième déjà de la saison ! L'Espagnol n'a laissé en route qu'un set, lors de la finale, et a pratiqué un tennis séduisant sur une surface qui lui sied à merveille. Cependant, cette victoire ne l'empêche pas de céder sa cinquième place au classement ATP, pour 65 points, à Jo-Wilfried Tsonga.
 
Les moins
-          Depuis sa demi-finale à Brisbane, plus rien ne tourne vraiment rond pour Gilles Simon. Le Français enchaîne les contre-performances (élimination à l'Open d’Australie dès le second tour, sorti en demi-finale à Montpellier après avoir eu une balle de match...) et n'a pas pu relever la tête à Buenos Aires. Difficile vainqueur de Rui Machado au premier tour, Simon s'est pris une gifle par Berlocq au tour suivant. L'Argentin n'est que 43ème au classement ATP, mais n'a encaissé au total que trois jeux par le Français. Ce dernier dit vite réagir sous peine de vivre une saison pénible...
-          26ème au classement ATP, Kei Nishikori n'a pas fait mieux qu'un quart de finale en terre argentine, sorti par Stanislas Wawrinka. Globalement, le niveau de jeu du Japonais fut décevant, puisqu'il a toujours dû batailler lors de ses victoires initiales, contre Ferrero puis contre Hanescu. Enfin, face au Suisse, Nishikori a sombré en deux petits sets. Convaincant à l'Open d'Australie, le Japonais n'a donc pas surfé sur son quart de finale intéressant.
 
Quart de finale
Ferrer (n°1) bat Gonzalez : 6-2, 6-4
Nalbandian bat Berlocq : 6-0, 6-3
Wawrinka (n°4) bat Nishikori (n°6) : 6-4, 6-2
Almagro (n°2) bat Andreev : 6-3, 7-5
 
Demi-finale
Ferrer (n°1) bat Nalbandian : 6-1, 6-4
Almagro (n°2) bat Wawrinka (n°4) : 6-4, 3-6, 7-5
 
Finale
Ferrer (n°1) bat Almagro (n°2) : 4-6, 6-3, 6-2
 
 
 
Article réalisé par Jérôme Collin
Crédit photo : Reuters

commentaires

Haut de page