Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France - Tonga : Une défaite au goût amer

par Baptiste Duprat 1 Octobre 2011, 09:50 Coupe du Monde 2011

Grandissime favori : voilà le statut de la France avant cette dernière rencontre du groupe A face au Tonga. Oui mais seulement sur le papier, car sur le terrain, la France a vu rouge et aurait même pu faire ses valises pour Paris dès aujourd'hui … Retour sur la rencontre.

 

http://www.leparisien.fr/images/2011/10/01/1634665_sipi-tau-melville.jpg

 

Le haka avait déjà donné le ton de la rencontre cauchemar des Bleus

 

 

Les Tonga : la victoire de la patrie

 

Peu convaincants jusqu'ici mais avec une qualification en quarts presque assurée, les Bleus se devaient de rassurer. En face, une équipe presentée largement inférieure avec des joueurs encore amateurs pour certains. Deux défaites au compteur (Nouvelle-Zélande et Canada), et une victoire logique face au Japon. Les tongiens ne paraissent donc pas insurmontables pour des bleus encore à la recherche d'un match référence. 


Longuement critiqués cette semaine, les tricolores devaient apporter une réponse positive sur le terrain. Il n'en sera rien. Les Tonga mettent du coeur à l'ouvrage dans ce match, avec leurs moyens. Dominant dans les airs, à la mélée et dans les zones de ruck, ils bloquent les assauts français et se permettent même de faire le jeu. Fort d'un collectif soudé, les tongiens marquent un essai puis prennent le large rapidement dans la rencontre. 13-6 à la mi temps, les Bleus sont absents et s'en remettent à Yachvili pour rester dans la rencontre.

Mais au retour des vestiaires, la foudre Tonga tombe une nouvelle fois sur le XV de France. Audacieux, survoltés mais toujours bien organisés, la puissance physique et l'insouciance des rouges tongiens les conduisent rapidement à la victoire. Côté Francais, l'heure est à la non-communication et à la multiplication des erreurs. Fautes de mains, mauvaises visions du jeu ou agacement, voilà les Bleus qui filent tout droit vers une défaite historique face aux Tonga en Coupe du Monde. Un essai anecdotique de Clerc en fin de partie viendra clôturer le naufrage tricolore. Score Final 19-14.

 

Une leçon de rugby offert par des joueurs valeureux et plein de coeur : voilà les Tonga déjà qualifiés pour la prochaine Coupe du Monde. Les insulaires savourent leur victoire mais peuvent nourrir des regrets quant à leur défaite face au Canada.Les joueurs tricolores, eux doivent se remettre au travail et vite pour être fin prêt à defier problablement l'Angleterre, très en forme dans ce début de mondial.

 

http://www.leparisien.fr/images/2011/10/01/1634831_tonga-heureux-melville.jpg

La joie des Tonga ...

 

Une défaite inquiétante

 

Au-delà du résultat, de nombreux problèmes subsistent. Quel équipe alignait alors que celle face au Tonga était censé être l'équipe Type ? Parra ou Trinh-Duc à l'ouverture ? Lakafia ou Harinordoquy en 8 ?

 

Pour répondre à ces interrogations, le Coach Liévremont n'a qu'une courte semaine. Une semaine pour tout changer, certainement pas ! Se remobiliser, redonner confiance aux joueurs et se réunir sous un même objectif : passer ce quart de finale, tel sera l'enjeu de ces sept jours. 


Malgré tout, on retrouve dans cette Equipe de France des motifs de satisfaction. Les lignes arrières sont en forme avec un Médard étincelant, toujours percutant. Quant à Vincent Clerc, son efficacité est toujours présente avec déjà 5 essais au compteur, ce qui fait de lui le meilleur marqueur d'essai de la compétition avec Chris Ashton (Angleterre) et Adam Ashley-Cooper (Australie). Mermoz lui est une des grandes satisfactions de ce début de mondial. Mais le problème se situe essentiellement au niveau de la charnière. Yachvili, jusque la très bon à la mêlée parait incontestable, mais Parra pousse derrière. A l'ouverture, Trinh-Duc poussé en touche par le coach n'a pas fait ses preuves. Pourtant il est le seul à pouvoir évoluer à ce poste durant la Coupe du Monde. Parra a essayé mais sans repères, le clermontois ne peut pas faire l'affaire face aux équipes majeures. Le casse-tête est grand donc pour Lievremont. D'autres incertitudes surgissent également au poste de N°8 : Lakafia ou Harinordoquy, la question reste entière. Du côté des avants , pas d'inquiétude avec des garçons comme Servat ou Barcella qui tiennent le choc sans problème, bien supplée par Ducalcon et Szarzewski.

 

Une chose est sûre, cette semaine donnera lieu à un grand chantier dans de nombreux postes. Reste à choisir le bon candidat à chaque poste. Le temps presse, les résultats aussi... M. Liévremont, c'est à vous de jouer !

 

 

 

http://www.leparisien.fr/images/2011/10/01/1634831_regard-perdus-fife.jpg

... fait face à la detresse des bleus

 

 

 

Article réalisé par Baptiste Duprat | Images : AFP

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page