Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journée de la femme : le top 5 Français de Kateia Sport

par Nicolas Sbarra (Kateia Sport) 11 Mars 2012, 20:00 Sport féminin

Jeudi dernier, c’était la journée de la femme. Aujourd'hui, France 4 diffusait son premier match de rugby féminin (France-Angleterre). L’occasion était donc trop belle pour notre partenaire Kateia Sport, qui est un site spécialisé dans le sport féminin, de concocter une petite liste avec cinq des meilleures sportives Françaises.

 

journee-de-la-femme--notre-top-5-francais-67fa1245ea0cd11aa.jpgA l'occasion de la journée de la femme en ce 8 mars, nous tenons à mettre en lumière les performances des meilleures sportives françaises dans nos cinq sports majeurs depuis un an. Marion Bartoli pour le tennis, Sandrine Gruda pour le basket, Lucie Décosse pour le judo, Camille Muffat pour la natation et Sonia Bompastor pour le football. Excepté la première, toutes brigueront une médaille à Londres cet été.

 

Tennis : Marion Bartoli

Marion Bartoli a fait en 2011 son retour dans le top dix, quitté en 2008. Elle a atteint la septième place à la WTA, le meilleur classement de sa carrière malgré des blessures régulières. Elle a remporté deux tournois lors de la dernière année. Notamment à Eastbourne, où elle a remporté le même jour la demi-finale et la finale contre Samantha Stosur puis Petra Kvitova. A Osaka, elle a de nouveau battu Samantha Stosur. La tenniswoman de vingt-sept ans a également atteint la finale à Indian Wells, Strasbourg et Stanford en 2011, et à l'Open GDF Suez de Paris début 2012. En Grand Chelem, elle s'est illustrée pour la première fois à Roland Garros, en atteignant les demi-finales. Son parcours s'est arrêté contre la tenante du titre Francesca Schiavone. A Wimbledon, elle a été jusqu'en quart de finale, mais a surtout éliminé Serena Williams en deux sets lors d'un match plein. Remplaçante au Masters en fin de saison, la Française a remporté un match en étant appelée en renfort contre Victoria Azarenka. Mais elle ne pourra défendre les couleurs de la France aux JO suite à un désaccord avec la fédération sur son encadrement. Regrettable.

 

Basket : Sandrine Gruda

Sandrine Gruda a été la meilleure marqueuse (13,4 par match), rebondeuse (6,2) et contreuse (1,7) française lors de l'Euro 2011, où elle était la cible des défenses adverses. Les Bleues ont perdu leur titre mais ont pris la médaille de bronze. Gruda a réussi sa meilleure performance lors de la finale pour la troisième place (26 points à 12/14, 6 rebonds, 4 passes). Comptant déjà soixante-douze sélections à vingt-quatre ans, l'ancienne Valenciennoise sera la chef de file pour le Tournoi Qualificatif Olympique. Avant le rendez-vous de Londres si tout se passe bien. En club, l'intérieure d'1m92 évolue Ekaterinbourg, triple champion de Russie en titre avec la tricolore dans ses rangs. Au bilan de 2011 également, une troisième place au Fina Four de l'Euroligue.

 

Judo : Lucie Décosse

Lucie Décosse est encore un peu plus entrée dans l'histoire du judo mondial en 2011. Elle a atteint le record de sept victoires au Tournoi de Paris, mais a surtout été championne du monde en moins de 70kg. Devant un public de Paris Bercy en fusion, elle a décroché sa troisième couronne mondiale, égalant Brigitte Deydier. Et surtout, dans deux catégories différentes après les -63kg en 2005 et déjà en -70kg en 2010. Seule la Cubaine Driulis Gonzalez a également réalisé cette performance avec un doublé et un titre dans deux catégories. Comme un symbole lors de l'épreuve par équipes, sa victoire a officiellement donné le titre à la France face au Japon, avant même le dernier combat. La judokate de trente ans pour en 2012 vivre l'année de la consécration, avec une première médaille d'or olympique.

 

Natation : Camille Muffat

Le retour dans les bassins de Laure Manaudou a fait les gros titres, mais la nageuse française la plus en vue sur le plan de la performance est sans conteste Camille Muffat. La Niçoise de seulement vingt-trois ans a remporté deux médailles de bronze, sur 200 et 400m nage libre, aux Mondiaux 2011 en grand bassin. Ses premières récompenses internationales sur les longueurs de 50m. Mais elle a tout de même été déçue de ne pas avoir fait mieux, tant son potentiel est grand. Muffat a également été, sans grande opposition, quadruple championne de France à Strasbourg, sur 100m, 200m, 400m et 800m nage libre. Sur toutes ces distances, elle a battu son record personnel entre début 2011 et début 2012. C'est aussi le cas sur 50m nage libre, et même sur 50m et 100m papillon. Elle détient le troisième temps mondial de la saison sur 200m, le deuxième sur 400m. De quoi aborder les Jeux, pour lesquels elle sera qualifiée sauf accident, avec beaucoup d'ambition.

 

Football : Sonia Bompastor

Sonia Bompastor est une des joueuses qui symbolise la réussite du football féminin français en 2011. La latérale a été buteuse lors de la demi-finale du Mondial, le match le plus abouti de sa carrière selon elle, malgré la défaite. Un symbole du superbe parcours en Allemagne des Bleues, passées proches d'une médaille mais qualifiées pour les JO. Avec Lyon, elle a en revanche été jusqu'au bout de ses ambitions pour obtenir une récompense inédite pour un club français : la Ligue des Champions. Avec un parcours parfait tout au long de la saison, la gauchère de trente et un ans a été championne de France, son quatrième titre avec le club rhodanien, le sixième en tout. Son rôle de cadre de l'équipe et de capitaine n'est pas usurpé, elle n'a pas raté un seul match de D1 féminine depuis son retour à l'OL. Sa régularité s'exprime également avec l'équipe de France, atteignant les 145 sélections et dépassant Lilian Thuram. Devant, il n'y a plus que sa capitaine Sandrine Soubeyrand (175).

 


Article réalisé par Nicolas Sbarra (Kateia Sport)
Crédit photos : Kateia Sport

commentaires

Haut de page