Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Karl Baudron #5 : "Agréablement surpris de mes sensations"

par Maxence Châble 25 Mars 2012, 13:00 Carnets de route

Karl Baudron, que nous suivons sur Culture Sport depuis l’an passé, revient sur son début de saison 2012. L’occasion aussi pour le coureur de la formation Naturgas Energia de nous faire découvrir sa toute nouvelle tenue. Il nous détaillera également ses objectifs. Entretien.

 
545978_267464426672434_100002266362812_581172_109075056_n.jpg
Karl (rang du haut, deuxième à gauche) avec ses équipiers et trois "rivaux".

Culture Sport : Karl, comment s'est passé l'hiver ?

Karl Baudron : L'hiver s'est idéalement déroulé puisqu'il a globalement été très clément et a donc permis de s'entrainer de manière optimale. Il n'y a qu'à la fin janvier et au début du mois de février que les choses se sont gâtées avec des températures très froides et de la neige. Cela m'a évidemment quelque peu perturbé mais je m'estime chanceux car au final la météo ne m'a gêné qu'une petite semaine. J'ai réussi à passer cet épisode neigeux sans trop de contraintes.

 

Culture Sport : Tu as repris la compétition à l'Essor Basque il me semble. Quelles ont été tes sensations ?

Karl Baudron : J'ai été très agréablement surpris de mes sensations sur l'Essor Basque car même si je savais que j'étais en bien meilleure condition que la saison passée je ne m'attendais pas à être aussi bien.

 

Culture Sport : As-tu repéré des coureurs dangereux déjà ?

Karl Baudron : Oui, il y a des coureurs qui sont très forts en ce moment, mais ce ne sont pas des surprises. Il s'agit entre autres de Grijalba, notre ancien coéquipier et d'Aitor Gonzalez. Côté Français, les deux Espagnols récemment recrutés, Lana (Blagnac) et Pardo (Entente Sud Gascogne), ainsi que Julien Loubet étaient très en forme sur l'Essor Basque.

 

Culture Sport : Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

Karl Baudron : Pour cette nouvelle saison l'objectif principal sera toujours de progresser, car même si la progression semble énorme au niveau des résultats par rapport à la saison passée, je suis persuadé que je peux faire encore mieux. Je veux aussi transmettre les choses apprises les saisons précédentes aux nouveaux venus dans l'équipe car nous avons cette année une équipe extrêmement jeune. Niveau résultat, vu mes sensations du moment, j'aimerais accrocher des résultats significatifs dans les semaines à venir.

 

Culture Sport : Quel est ton programme ?

Karl Baudron : Je ne sais pas encore exactement, mais pour le moment l'essentiel des courses sont des courses d'un jour appartenant au tournoi espoir, élite ou encore à la Coupe d’Espagne. Pour une date en France ? Je n'en ai par contre aucune idée.

 
418464_3166886222993_1590547066_32620089_1150257157_n.jpg
Les nouvelles tenues de Karl et de ses équipiers.

Culture Sport : Y'a-t-il des nouveaux chez Naturgas ? Comment se sont-ils intégrés ?

Karl Baudron : Cette année, il y a eu beaucoup de changements puisque c'est un peu plus de la moitié de l'équipe de la saison passée qui a changée ! A l'exception de Mikel Iturria, tous les nouveaux venus vont effectuer leur première année en amateur. Cela fait de nous une des équipes les plus jeunes. L'intégration c'est comme l'année dernière très bien passée et l'entente dans l'équipe en course comme en dehors est parfaite donc pourvu que ça continue !

 

Culture Sport : On a vu Fernando Grijalba remporter sa première course avec Caja Rujal, déjà. Il était avec vous l'année passée. Gardes-tu contact avec lui ? Penses-tu qu'il a un bel avenir dans le cyclisme ?

Karl Baudron : Fernando est très impressionnant en ce début de saison. Mais pour moi, cela est tout sauf une surprise. J'ai en effet gardé contact avec lui. C'est même un très bon ami et le fait qu'il ait changé d'équipe n'a rien changé à cela. Nous avons d'ailleurs passé une semaine à s'entrainer ensemble à Alicante au mois de janvier. Je suis sûr qu'il a un bel avenir dans le cyclisme. Je serais ravi qu'il réussisse car il le mérite.

 

Culture Sport : Et enfin, où en es-tu au niveau des études ?

Karl Baudron : Au niveau des études, tous les voyants sont au vert puisque j'ai validé mon premier semestre de deuxième année de STAPS. Valider le second reste mon plus grand objectif de la saison.

 


Propos recueillis par Maxence Châble
Crédit photos : Karl Baudron 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page