Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

@cultureSPORT

@cultureSPORT

Retrouvez-nous sur cultureSPORT.net / culture SPORT est un jeune média global entièrement consacré à l’actualité sportive et dédié à tous les pratiquants : professionnels comme amateurs, féminins et masculins, valides ou en situation de handicap, des plus jeunes aux plus anciens.


Karl Gabillet : "Anglet ? La meilleure équipe de France, je l’espère"

Publié par Maxence Châble et Nicolas Gréno sur 28 Septembre 2011, 11:00am

Catégories : #Les Artzak Basques

http://a2.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc3/29446_434042771759_737646759_6147621_6214647_n.jpg
Sur Culture Sport, on essaie de vous parler de sports connus mais aussi de disciplines moins populaires. C’est le cas du roller hockey. Etant basés au Pays Basque et détenant une équipe championne de France, nous allons suivre les Artzak d’Anglet, doubles champions de France. Après leur second titre hexagonal, acquis le 18 juin dernier, nous avons recueilli les réactions de certains joueurs. Aujourd’hui, numéro 3/6 avec Karl Gabillet, attaquant d’Anglet.

 

Rappel : interview réalisée en juin 2011.

 

Culture Sport : Après avoir livré vos premières impressions à chaud au micro de Yann Maillet, quelles sont-elles maintenant, à tête reposée ?

Karl Gabillet : Ma réaction est quasiment la même à tête reposée. On peut être très fier de nous. On a livré un très beau combat contre une équipe de Rethel en dessous. Je n'ai pas peur de le dire, dans tous les compartiments du jeu, je pense qu'on a été au dessus. En même temps, on savait que pour récupérer ces quatre buts de retard, il fallait faire un match quasi parfait. Et on l'a fait !

 

Culture Sport : A la suite du match aller, pensiez-vous que vous pouviez revenir ? Le reste de l'équipe aussi ?

Karl Gabillet : Comme contre Angers en demi-finale, si tu ne penses pas que tu peux le faire, à quoi bon jouer le match ? On savait que ça allait être très dur, mais on avait le potentiel dans l'équipe pour le faire. Ce qui nous a rassuré, je pense, c'est que nous l'avions déjà fait en début de saison en les battant 10/3.

 

Culture Sport : Cela fait deux championnats gagnés à la suite. Anglet se place désormais comme le meilleur club de France ?

Karl Gabillet : La meilleure équipe de France, je l’espère. En tous cas, on fait tout pour l'être et c'est pour cela que je pense qu'on le mérite. On se bat toute l'année pour être les meilleurs. Le club fait tout pour nous mettre dans les meilleures conditions possibles pour aborder les matchs. Olivier Dimet nous prépare du mieux possible. L'équipe grandie très vite. Battre Rethel, septuple champion de France, 12/4 en finale du championnat de France, ce n'est pas rien.

 

Culture Sport : On se souvient de votre défaite, déjà contre Rethel, en Coupe de France. C'était une revanche cette finale ?

Karl Gabillet : Une revanche, oui. Même si le challenge était très difficile, nous avions livré un match plus que moyen en Coupe de France. Nous avions à cœur de leur montrer qui sont les patrons (rires).

 

Culture Sport : Qu'avez-vous à dire à ceux qui critiquaient les Artzak après le match aller ? Notamment sur le fait que vous avez déjà perdu plusieurs finales et que, d'après eux, vous avez un mental faible ?

Karl Gabillet : Il y aura toujours des gens pour critiquer les meilleures équipes. Ensuite, certes nous avions perdu les deux finales précédentes. Peut-être à cause du mental. Enfin, la Coupe d’Europe c'était un peu plus particulier, mais on a montré à tous ces gens que les Artzak d'Anglet ont grandi dans la tête. C'est beau de parler de "faibles mentalement", mais quand tu gagnes dix-huit matchs sur dix-huit en saison régulière et que, sur une saison complète, toute compétitions confondues, tu ne perds que trois matchs sur une trentaine, je pense que tu ne peux pas parler de faible mental. Le mental fait parti du sport. On a perdu deux ou trois matchs à cause de ça, mais on en a gagné vingt-sept grâce à lui.

 

Culture Sport : Pensez-vous que cette victoire changera quelque chose pour le roller hockey au Pays Basque ? Pourquoi la municipalité ne fait presque rien pour vous ?

Karl Gabillet : Je l’espère fortement, car je pense que le roller hockey Angloy peut développer le roller hockey Français. Pour l'instant, nous ne faisons pas partis des priorités de la municipalité malgré nos résultats, et c’est bien dommage. Pourquoi ? C'est difficile à dire. Mais pour eux, il y a d'autres sports plus importants, et pourtant avec des résultats beaucoup plus faibles.

 

Culture Sport : Maintenant, vous allez vous concentrer sur le Mondial. Quelles ambitions nourrissez-vous ?

Karl Gabillet : Cette année comme les précédentes, on vise toujours très haut. Surtout depuis 2008 où nous avions fini deuxièmes. J'ai vu l'équipe évoluer cette année, et je sais pas pourquoi mais je trouve qu'elle ressemble beaucoup à celle de 2008. Notamment avec trois lignes homogènes qui peuvent faire face à n'importe quelle équipe… Enfin je l’espère ! L'équipe est très soudée, en plus cette année, nous avons eu la chance de pouvoir nous préparer dans de bonnes conditions, avec pas mal de match amicaux. C'est de bonne augure pour la suite.

Note : L’équipe de France a terminé le Mondial 2011 à la cinquième place.

 

Culture Sport : Un petit mot à dire à vos coéquipiers et supporters ?

Karl Gabillet : Ça fait maintenant deux ans que je joue à Anglet, et pour rien au monde, je ne quitterais ce club. C'est un club génial, très chaleureux. L'équipe est tout simplement incroyable, j'y ai trouvé des coéquipiers formidables, notamment Baptiste Boitard avec qui je m'entends vraiment bien. Que ce soit sur le terrain ou en dehors. Après, quoi dire des supporteurs, ils sont présents à chaque match malgré des conditions pas forcément idéales pour eux, et rien que pour ça, je les remercie.

 

 A lire aussi 

1/6 : Romuald Huot-Marchand : "Au hockey, le goal a un poste très particulier, important"

2/6 : Denis Gravé : "Très content et fier d’avoir aidé mon équipe"

 

Propos recueillis par Maxence Châble l Article réalisé par Nicolas Gréno l Image : Facebook de Karl Gabillet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents