Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Etape du Tour 2012 #3 : Un mois de janvier mitigé...

par Thomas Guérin 29 Janvier 2012, 10:00 L'Etape du Tour 2012

Comme tous les mois, Culture Sport vous propose de suivre, sous la forme d’une petite chronique, la préparation d’un de ses jeunes rédacteurs pour l’Etape du Tour Mondovélo 2012, la célèbre cyclosportive qui chaque année réunit plusieurs milliers de cyclistes souhaitant rouler le temps d’une journée sur les traces des coureurs professionnels du Tour de France. Thomas, coureur amateur de vingt-deux ans, originaire du Puy-en-Velay en Haute-Loire, s’est ainsi lancé le défi de participer à l’Acte deux de l’Etape du Tour 2012, entre Pau et Bagnères-de-Luchon, dans les Pyrénées. Ce sera le 14 juillet prochain et il représentera donc nos couleurs à l’occasion d’une étape de haute montagne annoncée comme extrêmement difficile avec notamment les cols d’Aubisque, du Tourmalet et de Peyresourde.

 

Chaque mois, Thomas nous livre les grandes lignes de sa préparation et nous fait part de ses impressions, de sa passion pour le vélo, mais aussi des moments difficiles qu’il est amené à rencontrer durant une longue préparation de plusieurs mois. Cette chronique est par ailleurs l’occasion pour ce jeune coureur de vous faire découvrir ses routes d’entraînement, en espérant transmettre sa passion au plus grand nombre.

 

« Mi figue, mi raisin …

 

Telle me semble la meilleure expression pour caractériser mes sensations sur le vélo depuis fin décembre. Le début de ma préparation pour la saison 2012, avec comme objectif majeure l’Etape du Tour, s’était très bien déroulé en décembre pourtant. Les bonnes conditions météo m’avaient permis d’accumuler les kilomètres.

 

Fin décembre j’ai même eu l’occasion de réaliser une sortie de 5h30 de selle avec un ami du club, Cédric Pla. Les bases semblaient donc déjà solides. Mais après le jour de l’an, les quelques « excès » du traditionnel réveillon, conjugués à une gastro-entérite ont perturbé mon entrainement. Les sensations n’étaient plus là : douleurs d’estomac lors de mes entrainements, rythme cardiaque étonnement élevé, douleurs musculaires. Bref, autant d’éléments qui affectent très rapidement la confiance. Heureusement, les sensations sont revenues progressivement à partir du 10 janvier. J’ai donc à nouveau pu prendre du plaisir sur le vélo lors des entrainements avec les membres de mon club du Puy-en-Velay. J’ai en effet la chance de pouvoir m’entrainer avec de très bons coureurs sur le bassin du Puy, ce qui est très stimulant est permet de progresser beaucoup plus facilement. Je m’entraine en effet très régulièrement avec Nicolas Thomasson, un ancien coureur du VCV qui découvrira l’an prochain le haut niveau en Elite dans son nouveau club Cournon-Auvergne, mais également avec Cédric Pla (champion d’Auvergne Junior 2011) et d’autres coureurs d’un bon niveau régional comme Maxime Moniot, Thibaut Vey, Julien Descours, Térence Bourrasset ou Laurent Charbonnier (précieux pour les programmes et conseils d’entrainement), pour en citer quelques uns.

 

thomas-rubrique.jpg

Ravitaillement indispensable lors d’une sortie longue le 28 décembre dernier jusqu’à Monistrol-sur-Loire, près de Saint-Etienne : 155 km, 5h30 de selle, 4100 kcal de consommés. Toujours sous un beau soleil !

 

L’ambiance est donc au beau fixe en ce début de saison. Chacun prépare des objectifs différents, à court terme pour les coursiers souhaitant être opérationnels dès fin février sur les compétitions régionales, à plus long terme pour des coureurs comme moi habitués des cyclosportives estivales. Mais chacun trouve son compte grâce à l’émulation qui se produit entre tous les coureurs lors des sorties collectives du samedi après-midi en particulier. La sortie d’entrainement type, en cette saison où les températures basses nous empêchent de prendre de l’altitude sur les hauteurs du Massif-Central, correspond alors à un aller-retour dans la vallée de la Loire, depuis la bassin du Puy-en-Velay jusqu’à la localité de Retournac. Des routes relativement plates mais proposant néanmoins quelques « talus » et petites bosses permettant de se tester et de faire un peu de rythme. Les fameux « sprints-pancartes », lors des entrées de villages, sont également d’excellents moments pour nous tester au sprint, toujours dans la bonne humeur… Les sorties sont quoi qu’il en soit très rythmées, avec des moyennes avoisinant toujours les 32 voire 33 km/h sur des distances souvent supérieures à cent kilomètres.

 

profil-etape-thomas.jpg

Le profil d’une sortie d’entrainement en décembre et janvier. Un parcours essentiellement plat avec des petits raidillons pour agrémenter le tout. Une partie montante pour regagner mon domicile à Saint-Pierre-Eynac, histoire de me rappeler à chaque sortie que la route montera beaucoup le 14 juillet prochain !

 

Ainsi s’est déroulé le mois de janvier. L’heure est encore aux longues sorties pour accumuler des bornes et se forger une bonne base de travail pour le printemps. Personnellement, dans l’optique de l’Etape du Tour, je vais commencer en cette dernière semaine de janvier le « fractionné » et quelques exercices spécifiques pour faire progresser l’organisme. J’espère pouvoir commencer à faire du dénivelé en montant des petits cols mais la vague de froid annoncée pour début février risque de me contraindre à multiplier les séances de home trainer.

 

En attendant le stage de pré saison de mon club dans le Var mi février, si mon emploi du temps de l’université me le permet… J’espère en tout cas vous rapporter quelques clichés le mois prochain du Massif des Maures entre Toulon et le Lavandou, où nous avons l’habitude d’enchainer les ascensions pour préparer les courses du printemps qui se déroulent Auvergne ou dans la région de Roanne.

 

A très bientôt ! »

 


Article réalisé par Thomas Guérin
Crédit photo : Thomas Guérin

commentaires

Haut de page