Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'OL a de la ressource

par Loïc Espitalier-Noël 12 Janvier 2012, 18:00 OL Inside

L'Olympique Lyonnais s'est imposé dans son quart de finale de la Coupe de la Ligue contre Lille (2-1) et se déplacera sur le terrain synthétique de Lorient en demi-finales.

http://www.ouest-france.fr/photos/2012/01/11/120111225158181_72_000_apx_470_.jpg
Une semaine après leur succès en Coupe de France, les Lyonnais ont enchaîné dans leur volonté d'accrocher un succès en coupe, envie qui leur a tant manqué sous l'ère Puel. Et pourtant rien n'avait commencé comme il le fallait pour les Lyonnais. De retour de blessure, Dejan Lovren, l'un des derniers défenseurs centraux de l'effectif rhodanien, a dû déclarer forfait à la dernière minute, propulsant ainsi une nouvelle fois Maxime Gonalons en défense et Yoann Gourcuff en position de titulaire.

Le cauchemar continuait dix minutes plus tard à peine avec l'expulsion directe de Dabo, remplaçant d'Anthony Réveillère sur le côté droit, ce qui forçait Michel Bastos à évoluer à un poste de défenseur droit plus qu'inhabituel pour le Brésilien. Réduits à dix, l'arrière garde expérimentale de Rémi Garde pliait face aux assauts des Dogues lillois et Lloris ne pouvait rien sur la frappe de Joe Cole, qui ouvrait la marque.

Mais les joueurs lyonnais ont fait preuve d'un courage incroyable, et notamment Michel Bastos, qui ne rechigna pas à évoluer derrière, qui plus est dans son mauvais couloir. C'est d'ailleurs lui qui est à l'origine de l'égalisation lyonnaise, après que son coup franc direct ait été repoussé par le gardien et repris à bout portant par Kim Kallström, juste avant la mi-temps. Et c'est encore lui qui sera à l'origine du but de la victoire, après une magnifique montée sur ce fameux côté droit, et un superbe centre en retrait délivré de l'extérieur du pied gauche pour Lisandro Lopez, qui n'avait plus qu'à ajuster le pauvre gardien, qui n'aura pas eu grand-chose à se mettre sous la dent hier soir.

“Licha” lui, est en pleine bourre en ce moment, et en deux matchs officiels en 2012, a marqué quatre buts, avec son triplé inscrit en Coupe de France la semaine dernière. Les Lyonnais sont en bien meilleure posture que l'an dernier pour remporter un éventuel titre, qui se refuse à eux depuis 2008. En effet, les Lyonnais sont encore en lice en Coupe de la Ligue, en demi-finales, pourtant éliminés en huitièmes l'an dernier, et joueront leur seizième de finale de Coupe de France contre un club de CFA. Alors si les Lyonnais s'imposaient ce week-end contre le deuxième du Championnat Montpellier, l'année 2012 s'annoncerait bien belle pour les Rhodaniens.


Article réalisé par Loïc Espitalier-Noël
Crédit Photo : AFP

commentaires

Haut de page