Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Coupe du Monde de Rugby 2011 dans tous ses états

par Emilie Drouet 2 Octobre 2011, 10:51 Coupe du Monde 2011

A l’autre bout du monde, la planète rugby est en pleine effervescence. A Auckland, Napier ou encore Wellington, les matchs se suivent et se ressemblent parfois. Extravagances, coutumes, fatalité, le Mondial nous offre des moments singuliers, nous apporte même aussi des moments d’émotion. Voici mon regard sur ce qui fait la beauté et la particularité de cette coupe du Monde. 

 http://www.colorsport.co.uk/media/cms_uploads/images/Lomu_Opening_Ceremony.jpg


Alors que tout le peuple néo-zélandais est en communion avec son équipe nationale, un autre All Black fait la Une de l’actualité, Jonah Lomu, le légendaire rugbyman a été hospitalisé en urgence il y a une semaine. Coup du sort terrible en ce mois ultra-sportif sur le continent océanien. C’est incontestable, Jonah Lomu représente pour moi et les nombreux supporters de rugby une immense star du sport mais le talentueux Jonah qui a subi une greffe de rein en 2004 ne semble pas encore tiré d’affaires. Les nouvelles ne sont pas rassurantes, les problèmes rénaux le poursuivent. Présent lors de la cérémonie d’ouverture du Mondial, j’espère bien qu’il sera présent au moins lors du match finale, pour voir pourquoi pas les All Blacks s’imposer… Prompt rétablissement Sir Lomu.

 http://www.rugbyworldcup.com/mm/photo/tournament/home/02/05/10/21/2051021_lrg-169.jpg


Tandis que l’un vit la coupe du monde sur son lit d’hôpital, les autres en voient de toutes les couleurs sur les terrains, en véritable guerriers. Coup de chapeau à tous ces joueurs qui se livrent bataille, qui ne craignent pas ces chocs qui les envoient souvent à terre. Le sang a coulé, les blessures sont légion dans ce sport mais ce sont de vrais gaillards, toujours ou presque de retour sur le terrain comme si de rien n’était. La lutte est physique, en voyant tous ces matchs, on comprend mieux pourquoi, ils ont besoin d’une bonne semaine de récupération contrairement à d’autres sports où un ou deux jours suffisent. Certains par contre ne retrouvent pas le chemin des terrains, Dan Carter, touché aux adducteurs doit plier bagage. Coup dur pour les All Blacks.

 

Le Mondial, ses équipes, ce pays organisateur, un tout qui offre un folklore merveilleux à l’événement du moment. Et sans spectateurs, la fête ne serait pas la même, ces amateurs, ces femmes, ces hommes et ses enfants réunis pour l’événement, dans une même atmosphère. Chacun dans leur genre offre un beau festival d’acclamations, un spectacle en plus de celui sur le terrain. Visages enjoués, aux multiples couleurs, coiffures et chapeaux extravagants, tenues hors du commun, des détails qui donnent au mondial, outre l’aspect sportif, un autre relief, celui de la convivialité.

 http://fr.rugbyworldcup.com/mm/photo/tournament/home/02/05/62/33/2056233%5flrg-169.jpg

 

Je suis fascinée par les hymnes et les Hakas avant les matchs, empreints d’émotion, de caractère, d’Histoire. Un moment solennel attendu par tous les joueurs pour se mettre dans le match, dans l’esprit de compétition devant une foule de spectateurs acquis à leur cause, qu’ils ne doivent pas décevoir. Pas besoin d’en dire plus, je vous laisse admirer ce moment si singulier.

 

 

Ces grands événements sont particuliers, profitez-en, il reste vingt jours de compétition. J’espère que Jonah Lomu pourra lui aussi en profiter et apprécier cette ambiance de rugby, de ce grand sport qu’il connait si bien, auquel il a tant apporté.

 

Article réalisé par Emilie Drouet l Images : Colorsport/Inpho l Vidéo : FoxLive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page