Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le baromètre des championnats européens #4

par Jérémy Lévy 2 Décembre 2011, 09:00 Petit tour d'Europe

Culture Sport revient avec vous sur le mois de novembre en décryptant les principaux championnats européens.

http://www.sport24.com/var/plain_site/storage/images/football/diaporamas/le-week-end-europeen-en-images58/lazio-juve-joie/12117462-2-fre-FR/Lazio-Juve-joie_full_diapos_large.jpg

 

Episode 1 : La Juve toujours invaincue
Tout simplement impressionnant ! Rien n’arrête les joueurs de la vieille dame. Mardi soir, au stade de San Paolo, tout le monde croyait à un coup de moins bien des coéquipiers de Gianluigi Buffon. Menés 2-0, puis 3 buts à 1 par la surprenante équipe de Naples, Estigarribia et Pepe ont arrachés le match nul. Un match nul qu’ils ne seraient surement pas allé chercher la saison passée. Mais cette année c’est différent. Leader incontesté de la Serie A, la Juve s’est même permis le luxe d’écarter un concurrent direct au titre (1-0 à la Lazio Rome).

Derrière, l’AC Milan et l’Udinese tentent tant bien que mal de suivre le rythme. Accusant seulement deux petits points de retards, Zlatan Ibrahimovic et les siens restent sur deux victoires et un nul lors de ce mois de novembre avec un total de huit buts inscrit pour zéro encaissé. De son côté, le club frioulan, emmené par un Antonio Di Natale dans la forme de sa vie, confirme son excellente saison 2010-2011. Ces derniers restent sur un franc succès face à l’AS Roma (2-0).

 

Vice champion d’Italie l’an passé, l’Inter Milan accuse toujours autant de retard au classement. Avec un total de quatorze points, soit douze de retard sur le leader, les intéristes occupent la quinzième place. A noter tout de même que les joueurs de Claudio Ranieri accusent un match de retard (Genoa-Inter Milan).

 

Episode 2 : City prend le large
On se la pose tous, ils se la posent tous, joueurs et entraineurs : qui arrivera à faire chuter le Manchester City de Roberto Mancini ? Un Manchester City qui s’installe petit à petit comme le nouveau patron de la Premier League.

Comme la Juve en Italie, les « Citizeens » sont invaincus dans leur championnat.

Leadership de la Premier League depuis le soir de la huitième journée, les coéquipiers de Sergio Agüero (actuel second meilleur buteur avec 10 réalisations) possèdent entre autres la meilleure attaque et défense (12 buts encaissés). En effet, les statistiques parlent d’elles-mêmes : avec 43 buts en seulement 13 rencontres, les « Citizeens » marquent au moins trois buts par match. Sur ce mois de novembre, Dzëko et les siens ont disposés non sans mal du Queen Park Rangers (3-2) avant d’écarter Newcastle de son chemin (3-1). Dernier résultat en lice, le match nul face aux Reds de Liverpool (1-1).

 

Derrière, les outsiders s’accrochent. Avec deux victoires et un nul lors des trois dernières journées, Manchester United ne perd pas de point mais n’en prend pas non plus. Conséquence ? Un retard déjà conséquent de cinq points. Les « Blues » de Chealsea pointent eux à la cinquième place avec un fossé de dix points qui les séparent du haut du classement.

 

Dans les équipes fortes du moment, on peut noter les très bonnes prestations de Tottenham qui confirme son bon début de saison. Avec neuf points en trois rencontres, soit le maximum de points pris, les « Spurs » occupe la troisième place malgré un match de retard. En cas de victoire, ces derniers se verraient dépasser les Mancuniens d’une toute petite longueur.  

 

 

Episode 3 : Barcelone marque un temps d’arrêt  

http://www.sport24.com/var/plain_site/storage/images/football/diaporamas/le-week-end-europeen-en-images58/getafe-barcelone-messi/12117267-2-fre-FR/Getafe-Barcelone-Messi_full_diapos_large.jpgOn connaît tous la rivalité entre le club de la capitale, le Real Madrid et le club catalan du FC Barcelone. D’un côté, José Mourihno. De l’autre, Josep Guardiala. Vous le savez surement : le FC Barcelone reste sur trois titres de champions d’Espagne consécutifs. De quoi agacer les supporters madrilènes. Mais ces temps-ci, les choses ne sont plus les mêmes. En effet, les coéquipiers de Lionel Messi n’avaient plus perdu depuis le 30 avril 2011 (1-2, Real Sociedad) et pourtant, samedi dernier, le cador européen qu’il est, a du voir Getafe l’emporter à ses dépends (1-0). Dans le même temps, les « Galactiques » remportaient de leur côté le derby (4-1, Atletico Madrid).

 

Petit retour en arrière, soir de douzième journée où les Blaugranas concédaient le nul à Bilbao (2-2). Dans les mêmes chronos, les Merengues survoltait Osasuna (7-1). Entre temps, le Real et le Barça s’imposaient respectivement à Valence et contre Saragosse. A l’heure où je vous écris, l’histoire n’est plus la même que les années passées … L’armada blanche de José Mourinho possède six longueurs d’avance. « El clásico » s’annonce chaud bouillant cette année encore. Rendez-vous le 11 décembre. Pour la petite histoire, à la même époque, le FC Barcelone s’amusait du Real Madrid (5-0) et prenait seul les commandes de la Liga.

 

Autre équipe en baisse ces derniers temps, Levante UD. Surprenant leader de la Liga à la fin de la dixième journée, les « Granotes » n’ont pris que trois points sur les quatre dernières journées. Prochain rendez-vous : le déplacement au Camp Nou pour tenter de se ressaisir. Pas simple…

 

Episode 4 : Munich bloque, les Borussia en profitent
Soir de onzième journée, le Bayern Munich navigue seul en tête. Depuis s’est écoulé trois rencontres. Depuis, les « Bavarois » ont explosé. Trois points sur neuf possibles, les « Bavarois » descendent petit à petit, marche par marche, les échelons de la Bundesliga. Défaits face à Dortmund puis à Mayence, le Bayern pointe à la troisième place avec un seul petit point de retard sur la tête.

 

L’histoire est belle … L’an passé, au terme de la quatorzième journée, le Borussia M’gladbach occupait la http://www.sport24.com/var/plain_site/storage/images/football/diaporamas/le-week-end-europeen-en-images58/dortmund-schalke04-joie/12117372-2-fre-FR/Dortmund-Schalke04-joie_full_diapos_large.jpglanterne rouge (10points). Sauvé lors des play-offs pour rester en première division, le club pointe aujourd’hui à la deuxième place du championnat (29 points). Une place non déméritée, loin de là. Avec neufs points pris sur les trois dernières journées pour dix buts inscrits et un seul encaissé, les joueurs de Lucien Favre réalise jusqu’ici un parcours incroyable. A noter le 5-0 infligé au Werder Brême. Comme quoi, les années se suivent et ne se ressemblent pas.

D’autres pourtant, aimeraient réitérer leurs performances des années passées. Champion en titre, le Borussia Dortmund a connu un début de saison bien difficile. Solide mentalement, le club a su relever la tête pour s’offrir au terme de la quatorzième journée la première place. Il aura pour cela fallu écarter le Bayern Munich (1-0) avant de s’offrir Schalke 04 (2-0).

Les équipes qui impressionnent :
Le Real Madrid, le Borussia Dortmund, la Juventus, Tottenham

Les équipes qui déçoivent :
Le FC Barcelone, le Bayern Munich

Article réalisé par Jérémy Lévy | Images : sport24.com

commentaires

Haut de page