Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le baromètre Ligue 1 #1

par Loïc Espitalier-Noël 5 Décembre 2011, 18:32 Ligue 1

Tous les mois, le baromètre Ligue 1 revient sur les cadors du championnat, les surprises, la lutte pour le maintien et les joueurs à suivre. Cette semaine : les Olympiques en pleine forme, Kombouaré en sursis et Bordeaux et Dijon qui se relancent, à l'inverse d'Ajaccio, Nancy et Valenciennes. Retour sur les 15e et 16e journées.

 

Ils sont dans une forme Olympique !

Les trois Olympiques de notre championnat que sont le LOSC, l'OL et l'OM se sont tous les trois imposés lors des deux dernières journées.

Dans le Nord, les Dogues lillois restaient sur un match dont le score était resté nul et vierge à Toulouse lors de la 14e journée. Ils ont su repartir de l'avant en s'imposant presque facilement face à Brest (2-0) puis chez la lanterne rouge Ajaccio (2-3).

De leur côté, les Marseillais étaient dans une spirale négative, après deux défaites consécutives toutes compétitions confondues, dont un revers surprenant à domicile face à l'Olympiakos. De plus, il ne fallait pas se rater face à l'éternel rival parisien et les joueurs de Didier Deschamps ont livré l'une des prestations les plus abouties de leur saison au Vélodrome face au désormais ex-leader (victoire 3-0), avant d'enchaîner avec une victoire à Caen en match avancé vendredi (2-0).

Enfin, après un mois très difficile, avec cinq défaites, un nul et seulement deux victoires en L1, C1 et Coupe de la Ligue, les Lyonnais sont repartis de plus belle avec une très belle victoire à Auxerre (3-0) et une autre, plus étriquée à Gerland contre le TFC (3-2). Les joueurs de Rémi Garde ont retrouvé la pièce maîtresse de leur attaque, en la personne de Lisandro Lopez, auteur de trois buts et deux passes décisives en deux matchs.


http://s2.lemde.fr/image/2011/12/02/540x270/1612953_3_1f1d_antoine-kombouare-le-1er-decembre-a-salzbourg.jpg

Kombouaré en sursis

C'est le feuilleton de ce dernier mois. Partira ? Partira pas ? Les récentes contre-performances du club de la Capitale, associées à la rencontre de Leonardo avec Carlo Ancelloti avaient amené à penser que le coach parisien ne ferait pas long feu sur le banc du PSG. En effet, les joueurs parisiens, avec un quatuor offensif si brillant en début de saison désormais apathique, avaient enchaîné un nul à Bordeaux (1-1) et trois défaites consécutives face à Nancy (0-1), Marseille (3-0) et Salzbourg (2-0). Ils ont perdu le Clasico, la tête du championnat et hypothéqué leur chance de qualification pour la suite de l'Europa League. Heureusement, les protégés de Kombouaré se sont ressaisis et se sont imposés face à Auxerre lors de la 16e journée (3-2). Antoine Kombouaré est donc toujours en poste à Paris, mais personne n'est réellement capable de (pré)dire pour combien de temps encore.

 

Dijon et Bordeaux se relancent

L'état de Bordeaux inquiétait. Sérieusement. À la peine en championnat, ils étaient seulement 18e et donc relégables avant de recevoir Caen (15e journée). Les Aquitains ne comptabilisaient qu'une seule victoire en... trois mois ! En deux semaines, ils ont fait mieux, avec deux victoires consécutives face à Caen donc (2-0) et ce week-end contre Nancy (2-0). Les Bordelais auront toutefois fort à faire lors de leur déplacement à Marseille ce week-end.

De leur côté, les Dijonnais, avant-dernier après leur défaite à Marseille (2-3), ont su réagir et sont invaincus depuis un mois avec deux victoires face à Bordeaux (2-0) et Nancy (2-1), des concurrents directs pour le maintien.

À noter que Nancy, Valenciennes et Ajaccio ont tous perdu ce week-end et forment donc le quatuor de relégables après la 16e journée, avec Nice, pourtant vainqueur surprise de Rennes samedi (2-0).


883637783.jpg

Giroud en pleine bourre !

L'attaquant héraultais n'est sans doute pas étranger au succès actuel et à la première place acquise par Montpellier. Il a récemment connu sa première sélection en Équipe de France et visiblement, cela lui donne des ailes. Le Montpellierain est en tête du classement des buteurs avec 4 buts d'avance sur son premier poursuivant Kevin Gameiro. Il affiche d'ailleurs un ratio buts/matchs impressionnant : 0,8 buts par match ! Il porte son équipe à lui tout seul : lors de la victoire 3-1 à Sochaux, il marque un triplé, soit la totalité des buts de son équipe, et cette semaine, face à Lorient, il est de nouveau impliqué dans 100% des buts de Montpellier avec un but et trois passes décisives.

 

Article réalisé par Loïc Espitalier-Noël l Images : AFP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page