Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sport au XXème siècle (10/11)

par Gwendal Le Priellec 10 Février 2012, 10:00 Leçons sportives

Du 1er au 11 février, Gwendal ressort ses cours. Il vous offre sur Culture Sport une leçon sur l’histoire du sport. Aujourd’hui, découvrez la troisième partie de ce tout dernier chapitre.

 1-copie-37.jpg


C. Le sport enjeu économique fondamental

 

1. Le coût du sport et des compétitions s’envole

Dès l’origine des compétitions internationales, la construction d’aires réservées au sport ne peut pas être supportée par les fédérations. Ces coûts vont être pris en charge par les états mais, de plus en plus, la publicité intervient également, dans le cadre du sponsoring notamment. De nos jours, les états n’ont plus les moyens d’investir dans les équipements et ils se rabattent donc sur les entreprises (les Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996 sont ainsi les « Jeux Olympiques de Coca-Cola »). D’où le débat sur la présence des firmes dans le monde du sport, les Jeux Olympiques se voulant à la base « imperméables ». Les Jeux Olympiques, à l’instar de nombreuses autres compétitions, sont donc également des enjeux politiques et économiques.

 

2. Les grandes firmes et le sport

Différentes attitudes amènent les firmes à s’intéresser au sport. C’est par exemple et entre autres pour vendre leurs produits (comme la bière, qui est liée au football, durant l’entre deux guerres). C’est surtout aux Etats-Unis que les firmes investissent dans le sport. C’est en effet une société libérale où le sport est une activité privée. On a donc besoin d’argent.

Jusqu’aux années 1980, au Tour de France, les équipes étaient nationales. Aujourd’hui, les équipes sont sponsorisées et tous les maillots sont envahis de logos. Certains produits sont plus valorisés, comme l’alcool et tabac, pourtant adversaires du sportif. Les premiers Jeux financés par le sponsoring sont les Jeux de 1984 à Los Angeles. Désormais, les Jeux Olympiques sont attribués en fonction des retombées financières potentielles, comme l’a été Sotchi en Russie, qui accueillera les Jeux Olympiques d’Hiver en 2014.

 

3. Le sport : mondialisation et rentabilité

De nos jours, le sport est retransmis en quasi-direct et est regardé par des millions, voire des milliards, de téléspectateurs. C’est ainsi un énorme marché publicitaire. Le sport permet de vendre des produits et toutes les fédérations  travaillent pour engranger des bénéfices, tout en faisant croire à leur neutralité. C’est le cas du Comité International Olympique ou CIO, qui est une ONG basée en Suisse, un paradis fiscal, où l’on devient membre par cooptation, c'est-à-dire que l’assemblée du CIO désigne elle-même ses membres.

 


Article réalisé par Gwendal Le Priellec

Crédit photo : Larousse

commentaires

Imprimerie 13/02/2012 14:25


Merci pour le temps que vous passer sur ce blog et les informations que vous faites figurer. En tout cas c’est un blog utile de plus il est facile à consulter. Bonne continuation pour ce
merveilleux travail.

Haut de page