Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Belges à l'étranger : Thomas Vermaelen

par Laura Gilboux 20 Février 2012, 10:00 CS BELGIQUE

Chelsea, Benfica, Arsenal ou encore Manchester City et le Bayern Munich. Non ! Cette liste ne reprend pas les plus grands clubs européens mais seulement une petite partie des clubs où évoluent ceux que l'on appelle les « Expats ». Ces joueurs belges sont de plus en plus nombreux à aller voir hors des frontières noir-jaune-rouges si l'herbe est plus verte ailleurs. En cette saison 2011-2012, Culture Sport Belgique a décidé de vous les présenter à raison d'une fois toutes les deux semaines. Ce lundi, partez à la découverte de Thomas Vermaelen.

 
arsenal.jpg

Il est sans aucun doute un des belges qui a le mieux réussi son intégration dans un grand club européen. A vingt-six ans, Thomas Vermaelen est en effet un élément incontournable d’Arsenal et semble désormais y être confortablement installé en tant que titulaire confirmé. Le constat est également le même en équipe nationale où sa présence ne souffre d’aucune contestation. Faisons un petit retour en arrière sur la carrière de l’un de nos joueurs les plus reconnus à l’étranger.

 

C’est au Germinal Ekere, qui deviendra K Beerschot Antwerpen Club, qu’il débute sa carrière. En 2000, alors qu’il n’est âgé que de quinze ans à peine, il est transféré à l’Ajax où il effectuera toutes ses classes. Il y jouera son premier match professionnel quatre plus tard, cependant il ne prendra presque pas part à la conquête du titre par son équipe puisque ce sera son unique apparition de la saison. En manque de temps de jeu, il sera prêté au club de RKC Waalwijk pour la saison 2004-2005 où il jouera davantage même si, encore une fois, il ne trouvera pas le chemin de l’équipe première lors de chaque match. A son retour à l’Ajax en 2005, il commencera à percer et se positionnera rapidement comme un joueur clé au sein de la défense, et ce à même pas vingt ans. Il restera  quatre ans au sein de ce club, durant lesquels il ne cessera de prendre du grade et avec qui il remportera notamment deux coupes des Pays-Bas et deux Supercoupes.

 

A partir de là, les grands clubs européens commencent à avoir de sérieuses vues sur lui. En 2009 il franchira  le cap en signant avec Arsenal pour une durée de quatre ans. Il séduira immédiatement l’Angleterre grâce à ses très bonnes performances et deviendra rapidement un joueur essentiel pour Arsène Wenger. C’est également durant cette saison qu’il sera nommé pour la première fois capitaine des Diables Rouges.

 

Mais Vermaelen c’est aussi des longues blessures qui lui ont déjà souvent gâché sa jeune carrière. En septembre 2010, alors qu’il dispute un match international avec la Belgique, il se blesse au tendon d’Achille. On annonce plusieurs fois son retour, mais celui-ci se fait de plus en plus attendre. Il reviendra finalement en mai 2011. Au total il aura été écarté des terrains pendant près de huit mois, ce qui lui aura permis de ne jouer que cinq matchs avec les Gunners pendant la saison 2010-2011. Mais cela n’empêchera pas Arsène Wenger de le nommer vice-capitaine à son retour, preuve de la confiance totale que l’entraineur français lui porte.

En sélection nationale, il ne fait aucun doute que le natif de Kappelen représente actuellement un des pilliers de cette équipe, même s’il a récemment perdu son brassard de capitaine au profit de Vincent Kompany. Son expérience des grands rendez-vous le positionnera évidemment comme l’un des pions importants pour la prochaine campagne de qualification au Mondial 2014.

 


Article réalisé par Laura Gilboux
Crédit photo : Getty Images

commentaires

Haut de page