Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les hommes qui ont marqué 2011 : Tomic, la relève Australienne (‏ (9/15

par Erwan Quinat 13 Décembre 2011, 09:00 TENNIS

Le tennis Australien a enfin trouvé l'héritier de Lleyton Hewitt ! Bernard Tomic, dix-neuf ans, est avec Raonic, la grande révélation de cette année 2011. C'est à Wimbledon que le jeune homme s'est particulièrement illustré en s'offrant une place en quart de finale où il bouscula Novak Djokovic. On ne serait pas étonné de voir Bernard Tomic aller beaucoup plus loin et ce, dès 2012. Retour sur la saison qui a permis à l'Océanien de confirmer les attentes qui reposaient sur lui.

 
Tomic-tw-460x306.jpg

Wimbledon, la révélation

Les spécialistes savaient que, tôt ou tard, Tomic allait se révéler au grand public. Ce sera en Juin 2011, lors de Wimbledon, que le monde du tennis allait enfin découvrir le talent de ce grand bonhomme (1m93). Australien, mais natif de Stuttgart, le jeune joueur s'est imposé comme étant l'un des plus grands espoirs de son sport. C'est au troisième tour du Grand Chelem que Tomic allait frapper un grand coup en dominant Robin Soderling, double-finaliste de Roland Garros. A seulement dix-huit ans, il bat donc son premier top dix. Cela faisait plus de vingt ans qu'un joueur de moins de dix-neuf ans s'était qualifié pour la deuxième semaine du tournoi Londonien. Contre le Belge Xavier Malisse, l'Australien part même favori et sa victoire semble presque logique. Bernard s'offre une place en quart de finale face à "l'imbattable" Novak Djokovic. Un match piège pour le Serbe, opposé à un jeune talent imprévisible. Et Tomic, encore une fois, impressionnera en faisant bien plus que de la simple figuration. Même si Novak s'imposera, Tomic a eu le mérite de prendre un set au Djoker. Wimbledon est décidément LE tournoi qui a mis Tomic sur le devant de la scène.

 

158ème mondial à l'entame de Wimbledon, son beau parcours va lui offrir les portes du top cent. Même si Tomic a brillé dans d'autres grands tournois, comme à l'Open d'Australie où il s'est bien défendu face à Rafael Nadal malgré une défaite en trois sets au troisième tour, Wimbledon reste le tournoi le plus significatif pour l'Aussie. Cette année 2011 va lui apporter beaucoup pour la suite de sa carrière.

 

Tomic le sulfureux

L'espoir du tennis mondial est déjà connu pour avoir un comportement très sulfureux sur un court. Son attitude lui a déjà valu quelques tours. Dans un tournoi à Perth, il insulte en plein milieu d'un match l'organisation. Alors que son père et son coach lui demandent de quitter le court, Bernard refuse et sera finalement sanctionné d'un mois de suspension. Tomic, devenu professionnel depuis, doit désormais se contrôler s'il veut progresser mentalement. On verra en 2012 si le petit Tomic a bien grandi. Car s'il est aujourd'hui  quarante et unième mondial, il lui manque tout de même un peu de maturité. Mais le jour où il l'aura, il risque de tout chambouler sur le circuit.

 

Article réalisé par Erwan Quinat l Image : AFP

commentaires

Haut de page