Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les quatre fantastiques au rendez-vous

par Gwendal Le Priellec 25 Janvier 2012, 16:22 Grands Chelems

Les quarts de finale ont livré leur verdict. Presque sans surprise, Djokovic, Nadal, Federer et Murray seront présents dans le dernier carré. Une domination de tous les instants qui ne semble pas prêt de s’arrêter, tant ces quatre mastodontes du tennis dominent outrageusement les autres joueurs du circuit. Des quarts de finale comme des tests grandeur nature en vu du véritable défi qui les attend désormais.

 
http://www.sports.fr/images/201204/962-djoko-couv.jpg

Djokovic (n°1) bat Ferrer (n°5) : 6-4, 7-6(4), 6-1

Le Serbe peut souffler. Le score ne reflète pas la réalité physique du match, bien plus difficile à aborder. Le Serbe passe en trois sets, là est l’essentiel, mais il ne passe pas indemne. Le test physique imposé par Ferrer aura en effet laissé des traces. Le Djoker ressort ainsi du match avec des douleurs au quadriceps gauche, bien inquiétant avant d’aller affronter Murray. Obligé d’abréger les échanges, s’appuyant ses coups forts, il arrive néanmoins à passer outre la douleur pour mettre à terre l’Espagnol, non sans mal, mais qui ne sait plus ou donner de la tête, face à un adversaire qui ne joue pas comme à l’accoutumée. Les qualités d’attaque et de couverture de terrain du numéro un mondial finiront le travail face à la vaillance, belle mais trop inefficace, de Ferrer, qui n’a jamais réussi à trouver le tempo dans l’échange. Blessé ou non, le Serbe rejoint le dernier carré, toujours en lice vers un second sacre consécutif.

http://images11.levif.be/images/resized/400/003/464/713/1/500_0_KEEP_RATIO_SCALE_CENTER_FFFFFF/image/Andy-Murray.jpg
Murray (n°4) bat Nishikori (n°24) : 6-3, 6-3, 6-1

La révélation de cet Open d’Australie 2012 n’aura tout simplement pas fait le poids face à l’ogre Murray. Rendant une excellente copie digne de son rang, le Britannique n’a pas laissé le meilleur japonais de l’histoire du tennis, qui intègrera le Top 20 à l’issue du tournoi. Epuisé par ses matchs précédents, il n’a pu suivre la cadence dès que le Britannique appuyait sur l’accélérateur. Tout en contrôle, Murray se qualifie pour sa cinquième demi-finale de suite dans un tournoi du Grand Chelem. Il est également devenu le neuvième joueur de l’histoire à enchaîner trois demi-finales consécutives à Melbourne. Sachant que les huit autres ont par la suite gagné un des tournois du Grand Chelem, cela pourrait bien donner quelques idées au Britannique, toujours à la peine dans ce domaine. A l’image de son début de tournoi, il a en tout cas toutes les cartes en main pour y parvenir. Mais il faudra négocier un obstacle terrible au prochain tour, en la personne de Djokovic.

http://photo.europe1.fr/sport/multisports/roger-federer-930/15901665-2-fre-FR/Roger-Federer-930_scalewidth_630.jpg
Federer (n°3) bat Del Potro (n°11) : 6-4, 6-3, 6-2

Federer dans le mille. Pour son millième match sur le circuit, le Suisse n’a pas fait dans la dentelle, déposant un des outsiders dans la course au titre, et ce avec la manière. Auteur d’un match de très haut niveau, comme depuis le début du tournoi, Federer semble en très grande forme. Varié au service, offensif avec de nombreuses montées au filet, à l’aise au fond de court, ce Federer là est proche de celui de la grande époque. Mais voici deux ans qu’il n’a plus conquis de majeur, le temps se fait long. Del Potro n’aura pu que constater l’écart qui le sépare encore des tous meilleurs. Impérial lors de ses précédents rencontres, il aura été inoffensif cette fois ci, ne faisant que subir l’échange en permanence. Mais un quart à Melbourne reste un très bon résultat pour lui, n’ayant rien à regretter de son match. Le Suisse se qualifie ainsi pour sa trentième demi-finale en Majeur, statistique tout simplement exceptionnelle, à une unité du record détenu par Jimmy Connors.

http://www.courrier-picard.fr/var/plain_site/storage/images/sports/sport-national-et-international/tennis-open-d-australie-nadal-repousse-berdych-et-rejoint-federer-en-demi-finales/6641547-1-fre-FR/Tennis-Open-d-Australie-Nadal-repousse-Berdych-et-rejoint-Federer-en-demi-finales_reference.jpg
Nadal (n°2) bat Berdych (n°7) : 6-7(5), 7-6(6), 6-4, 6-3

Une victoire acquise dans la souffrance, témoignage d’un véritable combat physique de plus de quatre heures. Nadal et Berdych ont bataillé comme de beaux diables pendant quatre sets somptueux, l’Espagnol prenant finalement le dessus physiquement dans les deux derniers sets. Mais que ce fut dur. Face à un Berdych au sommet de son art, le Majorquin a subi pendant près de deux manches, perdant même son premier set de tournoi. Mais Nadal n’est pas Nadal sans sa combattivité de tous les instants et sa rage de vaincre. Quelques coups de génie, des « Vamos » à n’en pas finir, une haine de la défaite, auront été plus forts que la fébrilité dont il fait preuve depuis quelques mois déjà, réalisant des fautes inhabituelles et ne parvenant plus à conclure aussi facilement. Au mental, c’est bien le lauréat de 2009 qui s’impose au terme d’un superbe combat physique. Berdych, auteur d’un très bon match, était proche du but mais il n’aura pas su gérer les points importants pour faire la différence. Nadal retrouvera sur la route de la finale son meilleur ennemi, Roger Federer. Leur dernière confrontation en Majeur avant la finale remonte à 2005. Leur 28e affrontement promet, comme à l’accoutumée, énormément. L’Espagnol ne fait qu’entamer sa reconquête. Le Suisse veut lui prolonger le spectacle.

 

 


Article réalisé par Gwendal Le Priellec

Crédit Photos : AFP, Reuters

commentaires

Haut de page