Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liga (J15) : Plus que quatre jours !

par Emilien Gomez 6 Décembre 2011, 21:00 Petit tour d'Europe

Au programme de cette 15ème journée de Liga : le Real et le Barça qui poursuivent leur duel à distance avant leur premier duel fratricide, la folle victoire de la Real Sociedad, la chute libre du Betis et de Villareal, le nouveau but de Roberto Soldado qui va peut-être mériter sa sélection avec la Roja et enfin le petit bijou de Carlos Vela.

372779-cristiano-ronaldo-lionel-messi.jpg

Les enseignements de la 15ème journée : ah parce qu'il y avait une journée avant le Real – Barça du week-end prochain ?!

Tous les amoureux du ballon rond ont les yeux tournés vers le premier clasico de la saison en championnat. Quel système de jeu pour le Barça ? Jouera-t-il en 4-3-3 ou 3-4-3 ? Pique sera-il suspendu ? Le Real sera-t-il aussi sémillant que lors de ses précédentes rencontres ou fermera-t-il le jeu comme la saison passée ? A-t-il réellement comblé l'écart avec les club culé ? Autant de questions nous sommes nombreux à nous poser. Réponse samedi à 22h...

Avant cela avait lieu la quinzième journée... ainsi que la 17ème pour les joueurs du FC Barcelone. En raison de sa participation au mondial des clubs - compétition regroupant les « champions » de chaque continent – à partir du 15 décembre prochain, le Barça affrontait mercredi dernier le Rayo Vallecano de Raul Tamudo pour le compte de cette fameuse 17ème journée. Grâce à des réalisations d'Alexis Sanchez (par deux fois), Messi et Villa, l'équipe de Guardiola est provisoirement revenue à trois petits points du Real Madrid.

Après les rencontres de ce week-end rien n'a vraiment bougé devant. Vainqueurs respectivement à Gijon (3-0) et de Levante (5-0), Merengue et Blaugrana ont maintenu leurs positions. Avec un écart aussi infime, que ce soit au classement ou au niveau de la qualité de jeu affichée par les deux équipes, les retrouvailles s'annoncent plus que jamais tendues. La dernière confrontation, le match retour de Supercoupe d'Espagne (3-2 pour le Barça) s'était clôturée par une échauffourée consécutive à un tacle assassin de Marcelo. Derrière les intouchables, Valence tente de suivre le rythme tant bien que mal. Sa victoire sur l'Espanyol Barcelone (2-1) - obtenue grâce à des réalisations de Tino Costa et Soldado - lui permet de rester à seulement quatre points du FC Barcelone avec donc un match de plus à jouer. Tous les voyants sont donc au vert pour les coéquipiers d'Adil Rami à la veille d'affronter Chelsea en Champion's League. Dans la deuxième partie de tableau, c'est la crise pour le Real Saragosse et le Betis Seville. Défaite pour la troisième fois consécutive sans marquer le moindre but à Grenade (1-0), l'ancienne équipe de David Villa se retrouve lanterne rouge avec seulement dix petits points. Le Real Betis ne va pas beaucoup mieux. Battus à Pampelune (2-1) - la neuvième lors sur ses dix derniers matches -, les Verdiblancos n'ont plus qu'un point d'avance sur le premier non-relégable, le Racing Santander.

A noter également, la belle victoire du FC Séville à domicile contre Getafe (3-0) et celle de l'Atletico Madrid face au Rayo Vallecano (3-1). Les colchoneros ont profité du retour de blessure de leur buteur providentiel Falcao, auteur de huit buts en seulement onze matches de championnat, pour se refaire une santé après la déroute du week-end dernier à Bernabeu.

 

Le top du week-end : uneReal renversante !

La performance collective de la journée est à nouveau à mettre sur le compte de la Real Sociedad. Dans la zone rouge il y a encore deux semaines, les Txuri-urdin sont maintenant bien calés à la treizième place du championnat. Comme la semaine dernière face au Betis Séville (3-2), les coéquipiers d'Antoine Griezmann ont attendu les dernières secondes du match pour l'emporter face à Malaga (3-2). Menés 2-1 par les andalous jusqu'à la 88ème, les basques ont renversé la vapeur grâce à deux buts tardifs signés Vela (89ème) et Ifran (90+2). Cette seconde victoire consécutive - le troisième match sans défaite des Azulblancos -offre un nouveau répit à l'entraineur français Philippe Montanier que l'on dit sur un siège éjectable depuis plusieurs semaines.

 

 

Les flops du week-end : rien ne va plus pour Villareal et le Betis

Battu par le Racing Santander (1-0), l'ancienne lanterne rouge qui n'avait pourtant plus remporté le moindre match depuis celle obtenue contre...le Betis le 30 octobre dernier, le Villareal de Borja Valero va de mal en pis cette saison. Bon dernier dans la poule A, le « groupe de la mort » en Ligue des Champions, le sous-marin jaune ne va pas mieux en championnat. Bien au contraire puisqu'avec cette sixième défaite de la saison l'équipe dirigée par Juan Carlos Garrido se retrouve quinzième du classement. Handicapé par les blessures de Giuseppe Rossi et Nilmar - de retour ce week-end - mais surtout par le départ pour Malaga de sa vedette Santi Cazorla, le club de la banlieue de Valence n'en finit plus de décevoir. Elle est bien loin la période faste qui l'avait vu aller jusqu'en demi-finale de la Ligue des Champions en 2006. Le jeu léché produit par les Senna, Cani, Riquelme et autres Forlan est vraiment à mettre aux oubliettes.

Autre déception du week-end mais aussi des dernières semaines : le Betis Séville. Leader surprise du début de saison après ses quatre victoires initiales, les Veridblancos sont depuis en chute libre. Leur dernière victoire remonte au 22 Septembre dernier et à un match fou remporté contre le Real Saragosse (4-3). Battus par l'Osasuna Pampelune (2-1) les andalous en sont à leur neuvième défaite sur les dix derniers matches disputés. Leur prochain rendez-vous qui les verra affronter le CF Valence n'est pas des plus réjouissants pour des sévillans qui ont un besoin urgent de points.


0_1314516063390_news.jpg

Le joueur du week-end : Soldado, l'autre serial buteur

Un homme se bat derrière les Villa, Torres, Llorente et autres Pedro pour se faire une place en sélection espagnole : ce joueur c'est Roberto Soldado. Si tout va pour le mieux pour le Valence CF, c'est en grande partie dû à la réussite insolente de son buteur. Formé au Real Madrid, il n'a jamais pu exprimer son talent sous la tunique blanche. Parti à Getafe pour enfin montrer l'étendue de ses capacités, il a inscrit treize puis seize buts lors de ses deux saisons passées dans la banlieue madrilène. A Valence depuis la saison passée, Soldado n'en finit plus de marquer l'histoire du club double finaliste de la Coupe aux grandes oreilles en 2000 et 2001. Ses cinq réalisations européennes de la saison ont fait de lui le meilleur buteur de l'histoire du club Ché en Champion's League (12 buts). Buteur décisif contre l'Espanyol Barcelone (2-1), il en est déjà à neuf réalisations en quatorze matchs de championnat. Un leader et une machine à marquer qui mérite peut-être d'être essayé en sélection avant le prochain Euro.

 

Le but du week-end : les esthètes en ont eu pour leurs mirettes !

Comme la semaine dernière c'est un joueur de la Real Sociedad, en l'occurrence Carlos Alberto Vela, qui a inscrit LE bijou de cette quinzième journée de championnat. Son ciseau retourné, remarquable de par sa finesse technique et son esthétisme a surtout permis à son équipe d'égaliser puis de l'emporter contre Malaga (3-2). Muet jusqu'à la semaine dernière, l'ancien Gunner vient de marquer par deux fois lors des deux dernières rencontres de championnat. Une très bonne nouvelle pour la Real qui, à l'image de sa jeune pépite, va beaucoup mieux.

 

Article réalisé par Emilien Gomez l Images : AFP

commentaires

Haut de page