Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ligue 1 (J16) : Montpellier toujours sur la voie royale

par Théo Douet 7 Décembre 2011, 14:10 Ligue 1

Ce week-end,  toutes les grosses équipes de notre championnat se sont imposées. Pour certaines comme Montpellier, il ne s’agit que d’une confirmation. Pour l’OM, les trois points pris sont signes que le renouveau est bel  et bien amorcé. Côté parisien, c’est une amélioration qui sauve très certainement la peau de Kombouaré. Lyon et Lille continuent sur leur lancée.

http://u.goal.com/156800/156817hp2.jpg
Vous l’aurez compris, pas de bouleversement en haut du classement. Montpelier reste bien ancré en tête de championnat et ne donne aucun signe d’un essoufflement proche.  Il a fallu attendre la deuxième mi temps, pour voir le chalutier montpelliérain atteindre son rythme de croisière. Les merlus, habitués aux eaux de l’Atlantique, n’ont pas vu arriver la vague méditerranéenne, si bien qu’ils se sont retrouvés pris au piège.  Impossible pour eux de passer au travers des mailles du filet. Depuis son banc de touche, Gourcuff a pu voir son banc de poisson maltraité. Au final ce sont quatre buts qu’ont encaissés les lorientais. A la barre du chalutier, un homme passe au travers des tempêtes en ce début de saison. Il s’agit d’Olivier Giroud, grand artisan de la victoire de samedi, avec notamment un but et deux passes décisive. L’année passé après 16 journées, le LOSC totalisait huit points de moins que Montpellier, qui en compte aujourd’hui 36. Et pour l’instant, la coque ne montre pas de fissure, et la fougue et la jeunesse des marins pourraient permettre à Montpellier d’aller très loin.

Autre équipe, autre combat. La semaine passée, l’OM avait créé la sensation en s’imposant contre Paris. Samedi, les phocéens ont récidivé face à Caen grâce à deux buts des  frère Ayew. Solide derrière, avec son quatuors Diawara, N’Koulou, Diarra et M’Bia, l’OM a joué intelligemment et c’est logiquement qu’il s’est imposé deux buts à un, Fraud ayant réduit l’écart. On peut à présent parler d’une sérénité retrouvée sur le vieux port. Même Gignac avait réintégré le groupe. Seulement, il s’est blessé aux adducteurs en début de rencontre, ce qui le tiendra éloigné des terrains pendant six semaines. Sans lui, les marseillais ont montré qu’ils pouvaient se débrouiller. Hier soir, l’OM a réalisé un nouvel exploit en Ligue des Champions. Menés deux but à zéro à quelques secondes de la pause face au Borussia de Dortmund, les marseillais ont montré toute leur force de caractère. Ce match rentrera dans l’histoire de L’OM, et la série de victoire en cours va peu être permettre aux hommes de Didier Deschamps de retrouver rapidement la tête du championnat.

http://www.lyonmag.com/medias/images/383235_10151019481280287_864055286_22001733_1454803192_n1.jpg
Lyon, jouera lui ce soir en Ligue des champions. La qualification semble bien mal engagée, car même en cas de victoire, l’OL n’est plus maître de son destin. En championnat, Lyon s’est imposé ce week-end face au TFC (3-2). Les lyonnais qui s’étaient rendu le match facile en menant trois but à zéro avec des buts de Koné, Ederson et Lisandro se sont fait peur, car Bulut a rapidement réduit l’écart, d’un but magnifique, puis, à un quart d’heure de la fin, Sissoko ramène ses coéquipiers à un but. Malgré un quart d’heure de stress, les lyonnais ont tenu et se voient revenir à deux point du podium.

Sur le même score que Lyon, Paris s’est imposé sur ses terres contre Auxerre. Loin de réaliser un bon match, les parisiens ont peut-être sauvé la tête de leur entraîneur Antoine Kombouaré. Il était temps de que les parisiens renouent avec la victoire, après trois défaites consécutives. La première mi-temps  fut loin d’être extraordinaire, puisque l’écran du parc des princes affichait 0-0 à la pause. La  deuxième fut plus intéressante à suivre : Jallet, ouvrit la marque, puis Oliech égalisa. Ensuite, Menez et Néné donnèrent de l’air aux supporters, avant que Dudka ne réduise l’écart à quelques minutes de la fin. A trois points de Montpellier les parisiens restent bien placés, mais ils devront prendre garde à Sochaux le week-end prochain, de confirmer que les mauvais démons soient bel et bien chassés.

Toujours sur le même score que Lyon et Paris, Lille s’est imposé, non sans difficulté face aux corses d’Ajaccio. Menés dès la deuxième minute, le LOSC a rapidement égalisé puis pris l’avantage par Obraniak et Basa. Ilan ramena Ajaccio à la marque, mais Hazard, rentré en jeu à une demi heure de la fin, donna un avantage définitif au lillois sur un pénalty. Le belge a marqué d’une jolie Panenka. Pour l’heure, Lille a la tête ailleurs. En cas de victoire ce soir face aux Turques de Trabzonspor, Le LOSC  accompagnera Marseille en huitième de finale de la Ligue des Champions.

Pour ce qui est des autres résultats, Brest et Saint Etienne se sont quittés sur le score de deux buts partout, avec à noter, le retour en forme de Nolan Roux, auteur de deux buts.  Dijon et Sochaux ont fait match nul (0-0). Evian, s’est donné un peu d’air en s’imposant deux but à un contre Valencienne, premier non relégable. Les niçois, toujours 19e, ont montré qu’ils n’étaient pas mort, en gagnant deux buts à zéro sur leur pelouse. Enfin, Bordeaux a remporté un match d’une importance capitale face à Nancy (2-0).

Article réalisé par Théo Douet l Images : AFP, Lyonmag

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page