Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ligue 1 (J23) : Un match qui réchauffe l’atmosphère

par Aurélien Maubert 13 Février 2012, 21:30 Ligue 1

Toujours transis par le froid les supporters français ont pu se réchauffer dimanche grâce au spectacle proposé en Ligue 1. Encore fallait-il se trouver à Lille, et non à Evian où le match contre l’OM fut reporté ou à Nice où aucun but ne fut marqué. Retour sur ce Lille-Bordeaux à l’incroyable scénario, mais aussi sur les autres rencontres et leurs incidences au classement.

 
Lille-Bordeaux-Obraniak_full_diapos_large.jpg

Qui a dit que la Ligue 1 était ennuyeuse ?

A tous les détracteurs de notre championnat, Lillois et Bordelais ont envoyé un signal fort dimanche en réalisant un match fou. Alors certes on n’y a pas le droit tous les week-ends, mais disons-le franchement : quel pied ! Quel spectacle ! Voici les points importants que je retiendrais de ce scénario rocambolesque qui a vu Bordeaux vaincre Lille 5-4 au bout du temps additionnel.

- Obraniak ou la vengeance polonaise. Auteur d’un doublé et d’une passe décisive contre son ancien club, le milieu a fourni une prestation pleine. A la 93e, alors que le match nul semblait inévitable après l’égalisation de Roux à la 90e, le gaucher a donné la victoire aux siens d’une belle frappe croisée. Allongé sur la pelouse en guise de célébration, il est allé au bout de l’effort, inversant la situation au bout du suspense.

- Le geste de classe de Debuchy. Le latéral droit fut l’auteur d’un superbe enchainement contrôle-volée digne des plus grands attaquants sur le troisième but lillois. Autre magnifique but : le coup-franc d’Hazard inscrit à la 65e, synonyme d’espoir à ce moment de la rencontre.

- Le gros match réalisé par Maurice-Belay, à mettre en opposition avec la prestation pittoresque livrée par Rozenhal. Le duel aura largement tourné à l’avantage du bordelais, auteur d’un doublé. Même si le défenseur tchèque a égalisé à 1-1, il est fautif sur de nombreuses actions ayant amené les buts girondins.

- Enfin d’un point de vue moral le coup est dur pour le champion en titre. Les Nordistes s’inclinent 5-4 contre de vaillants Bordelais. Résultats : alors qu’une écurie dit probablement adieu au titre et ne tient encore sur le podium que par miracle, une autre se met à rêver à nouveau d’Europe.

 
psg-ce-moment-est-important-pr-vient-ancelotti-avant-match-.jpg

Montpellier met la pression sur Paris

Montpellier a étrillé Ajaccio 3-0. Cruelle différence entre un prétendant au titre et une équipe de bas de tableau. Ce résultat met fin à la série de six matchs sans défaite des Corses en championnat. Giroud, toujours en grande forme a inscrit un but et délivré une passe décisive. Cette démonstration montpelliéraine a surtout l’avantage de mettre la pression sur Paris. Le MHSC n’avait plus gagné par plus d’un but d’écart en Ligue 1 depuis le 3 décembre (4-0 contre Lorient).  Ce regain offensif arrive au meilleur moment : une semaine avant l’affiche au Parc des Princes contre le PSG. De plus ce week-end les Parisiens n’ont pu faire mieux que 0-0 à Nice. Auteur d’un match moyen les hommes d’Ancelotti sont toujours en tête avec cinquante points mais ne possèdent plus qu’une unité d’avance sur leur dauphin. Rendez-vous le week-end prochain pour ce qui s’annonce être un des tournants majeurs du championnat.

 

Autres résultats

Lyon perd du terrain en réalisant la contre-performance du week-end. Les Lyonnais ont perdu 2-1 à Gerland contre des Caennais qui n’avaient plus gagné depuis le 6 novembre ! Le pénalty de Lisandro inscrit à la 86e ne changera rien, les buts d’Hamouma et de Nabab ont fait la différence. Sans jouer, Marseille est le grand vainqueur dans le duel à distance des poursuivants. Bonne opération également de Saint-Etienne qui s’impose 1-0 contre Toulouse. Même score pour Rennes contre Sochaux. Tandis que les Verts ont gagné grâce à une superbe frappe d’Aubameyang, les Rennais ont décroché la victoire sur une magnifique tête d’Erding. Dans le bas du tableau Auxerre reste empêtré dans la zone rouge en concédant dans les derniers instants le point du nul face à Lorient, pourtant réduit à dix (1-1). Les Bretons n’abandonnent jamais : à l’instar des Lorientais, les Brestois qui étaient également en infériorité numérique ont arraché le nul à la 92e contre Dijon sur un but de Gentiletti. A noter le premier but en ligue 1 de Kakuta côté bourguignon (75e). Valenciennes termine sa très belle semaine par une victoire 1-0 contre Nancy. Toujours aussi fort à domicile, les Nordistes s’impose tardivement sur une réalisation de Samassa à la… 92e !

 

 


Article réalisé par Aurélien Maubert
Crédit photos : Panoramic et AFP

commentaires

Haut de page