Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ligue 1 : Montpellier noyé par Evian

par Julien Bonnaud 22 Décembre 2011, 11:42 Ligue 1

Evian-Thonon-Gaillard, cette équipe qui est une sorte de rafistolage entre différentes villes, n'en finit pas d'étonner en ligue 1 et va passer la trêve hivernale comme leader du petit groupe des trois promus. Et en plus, ça joue et ça joue bien à Annecy, lieu de villégiature du stade où se produisent les joueurs haut-savoyards.

http://medias.sport.fr/ligue-1-montpellier-touche-mais-pas-coule-evian-245166.jpg
Hier, à 19h, se présentait face à eux l'ogre montpelliérain, un ogre qui avait tout de même depuis quelques matchs une digestion difficile de sa boulimie de début de saison. Le match était lancé doucettement sur un terrain gras qui donnait peu de possibilité aux vingt deux acteurs de s'exprimer. A là onzième minute, ce furent les joueurs d'Evian qui se montrèrent les premiers dangereux, par l'intermédiaire d'un coup franc de Barbosa devié par Poulsen que Jourdren dévait magnifiquement avant de s'en sortir miraculeusement avec le ballon dans les bras à la suite d'une partie de billard dans la surface. Le match était lancé et les haut-Savoyards poussaient sans trouver la faille. Deux nouvelles opportunités s'offraient à eux, sur un coup franc dévié de la tête qui frolait le poteau, puis sur une frappe de Wass. Evian avait des opportunités, mais le ballon fuyait le cadre ou trouvait un Jourdren chaud bouillant. Avaient-ils laissé passé leur chance?

Quoiqu'il en soit, Montpellier reprenait petit à petit des couleurs par l'intermédiaire de leur goleador qui faisait des misères à la défense d'Evian. Présent sur un centre de Bocaly, sans toucher le ballon, il fut à deux doigts de tromper Andersen. Quelques minutes plus tard, il n'eut pas le temps de finir un enchaînement parfait, signalé à tort hors-jeu. Montpellier sortait la tête de l'eau et le ballon de son camp, et Utaka réalisait une grande partie. Cependant, on atteignait la mi-temps sur un score nul et vierge.

Montpellier qui avait l'occasion de s'assurer le titre de champion d'automne en cas de victoire ne pouvait en rester là. Et cela allait se vérifier dès le retour des vestiaires. Alors qu'on ne jouait pas depuis plus de deux minutes, Belhanda ayant suivi une frappe d'Utaka repoussé par Andersen ouvrait la marque. Evian n'était pas récompensé et Montpellier pouvait exulter. On pensait alors que les haut-Savoyards avaient la tête sous l'eau. C'était sans compter sur leur envie et leur combativité. Cinq minutes après l'ouverture du score, Barbosa, qui avait déjà été très dangereux par ces coups de pied arrêtés, suivit bien une frappe contrée de Khlifa pour ajuster Jourdren. 1-1.

http://u.goal.com/159300/159390hp2.jpg
Cette deuxième mi-temps était donc partie sur les chapeaux de roue. Et ce n'était pas fini. Evian n'avait pas le temps de savourer que le meilleur buteur du championnat de France redonnait l'avantage au leader de la ligue 1. Sur une ouverture de Belhanda, Giroud partit à la limite du hors-jeu lobait Andersen sortit à sa rencontre. Tout était à refaire pour Evian et il paraissait difficile à tous les observateurs que les haut-Savoyards puissent une nouvelle fois rebondir. 1-2.

Le quart d'heure suivant tournait dans ce sens. Montpellier maîtrisait sans créer, et Evian ne parvenait pas non plus à mettre Jourdren en danger. Mais sur une action magnifiquement construite, Rippert débordait et centrait pour Khlifa qui signait l'égalisation d'un magnifique plat du pied. 2-2. Evian avait une nouvelle fois réussi à réagir. Ce match n'avait pas livré tous ces secrets. Une minute après cette égalisation, Giroud était accroché dans la surface sans que l'arbitre ne bronche. Sur l'action suivante, Barbosa réclamait lui-même un penalty pour n'obtenir qu'un corner. Sur celui-ci, Barbosa le déposa parfaitement sur la tête de Cambon qui trompait Jourdren. 3-2. Le Parc des sports d'Annecy pouvait exulter, pour la première fois de la partie, Evian prenait l'avantage. Montpellier semblait K.-O., et Dja Djedje allait finir d'achever le désormais ex-leader de la ligue 1, qui voyait donc son rêve d'être champion d'automne s'envoler dans le ciel haut-savoyard. Il catapultait un coup franc splendide des vingt mètres sous la barre de Jourdren qui  s'inclinait pour la quatrième fois de la deuxième mi-temps. 4-2, match plié. Barbosa pouvait sortir sous les ovations des supporters et l'équipe d'Evian maîtrisée cette fin de match pour terminer les matchs allers sur une victoire de prestige contre une équipe de Montpellier qui semble un peu à bout.

Un match qui n'a finalement démarré qu'en deuxième mi-temps, mais qui a offert un spectacle grandiose aux spectateurs. Il est la preuve d'une ligue 1 homogène mais spectaculaire.

Article réalisé par Julien Bonnaud l Images : AFP, Panoramic

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page