Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ligue 1 : Un mois avec Lisandro Lopez

par Jérémy Bazin 3 Février 2012, 12:00 Ligue 1

Janvier a été synonyme de grand retour pour Lisandro Lopez. Après avoir signé son cinquantième but sous le maillot lyonnais fin décembre, l’Argentin a enchaîné ce mois-ci, signant notamment son quatrième triplé avec l’OL.

http://www.lyonplus.com/fr/images/get.aspx?iMedia=51295178
Un début en fanfare
2 + 3 + 1 = 6. Ce n’est pas un cours de maths mais bien l’addition des buts inscrits par Lisandro lors des trois premiers matchs de l’année. Six réalisations en trois rencontres, un ratio impressionnant. Les deux premiers ? Lors du match amical disputé par l’OL face à Bastia pour clôturer le stage sur l’île de beauté. Deux buts qui ne se sont pas officiellement rajoutés au total de l’Argentin à Lyon, mais deux buts qui l’ont parfaitement lancé cette année. Si bien que c’est un Lisandro en pleine confiance que Gerland a retrouvé lors des 32e de finale de la Coupe de France face à Lyon-Duchère. Trois minutes lui auront suffi pour trouver le chemin des filets. Débordement côté gauche, crochet pour repiquer dans l’axe, frappe enroulée de l’entrée de la surface au ras du poteau, du grand art ! Après s’être construit un but tout seul, il allait par la suite montrer des qualités d’opportuniste sur le second en prolongeant un ballon qui traînait dans la surface. Le troisième était encore différent. Lancé dans la profondeur, Licha driblait le gardien avant de pousser le cuir au fond. A lui tout seul, Lisandro avait tué le match en à peine une mi-temps.

Quelques jours plus tard, toujours à Gerland, cette fois en coupe de la ligue face à Lille, Lisandro allait encore se montrer décisif. Alors que Lyon est réduit à dix, mené 1-0 avant une égalisation juste avant la pause par Kim Källström, c’est l’Argentin qui offrait la victoire  à son équipe. A la réception d’un centre en retrait de Michel Bastos au point de pénalty, le numéro 9 des Gones ne laissait aucune chance au portier nordiste ! Il pouvait laisser  éclater toute sa rage en allant célébrer cette réalisation avec le kop lyonnais avec, comme d’habitude, le doigt pointé sur la tempe.

Un réalisme perdu
La suite de ce mois de janvier allait être moins bonne au niveau comptable avec seulement un but en quatre matchs. D’abord à Montpellier, et à l’image de son équipe, Lisandro est passé un peu à côté. Face à Luçon en coupe, il n’a sans doute pas réalisé son meilleur match mais a su concrétiser sa seule occasion pour tuer le match en étant à l’initiative et à la finition d’une contre-attaque. Un réalisme perdu par la suite. Une fin de mois plus compliquée pour Licha. Des occasions il en a eu, mais en deux matchs il n’a pas su en conclure une seule. Face à Dijon d’abord, puis face à Lorient. C’est même en Bretagne que Lisandro a le plus surpris. Trois réelles  balles de but mais aucune de converties. Il oubliait même de servir Alexandre Lacazette complétement démarqué sur l’une d’entre elles. Mais les supporters lyonnais ne lui en voudront pas car l’OL a tout de même gagné ces deux matchs et Lisandro a finalement réalisé un très bon mois de janvier avec cinq buts en six rencontres officielles !


Article réalisé par Jérémy Bazin
Crédit Photo : Le Progrès

commentaires

Haut de page