Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Loic Chetout #4 : "Le championnat Euskadi du chrono me tient à coeur !"

par Maxence Châble 7 Avril 2012, 16:00 Carnets de route

Après Karl Baudron, c’est Loic Chetout qui nous donne ses premières impressions sur la saison 2012. Après avoir passé un hiver plutôt tranquille, Loic est revenu à la compétition il y a un peu plus d’un mois, lors de l’Essor Basque. Il continue son apprentissage au sein de la formation Espagnole Naturgas Energia. Entretien.

http://a8.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/s720x720/420686_3114941004395_1590547066_32598556_164241163_n.jpg
Culture Sport : Comment s'est passé l'hiver ?

Loic Chetout : Très bien. J'ai pu rouler à peu près normalement malgré la neige. Puis en rentrant sur Bayonne pour les vacances, le beau temps était de la partie et cela m'a permis de rattraper quelques entraînements ayant été sautés ou fait sur home-trainer pendant la période neigeuse.

 

Culture Sport : Tu as repris la compétition à l'Essor Basque, quelles ont été tes sensations ?

Loic Chetout : Les sensations étaient bonnes malgré ma chute et le fait que je n’ai fini aucune des trois dernières étapes !

 

Culture Sport : Comment vas-tu après ta chute ?

Loic Chetout : J'ai bien récupéré, mon coude gauche me fait encore un peu souffrir parfois mais rien de gênant sur le vélo.

 

Culture Sport : As-tu repéré des coureurs dangereux déjà ?

Loic Chetout : Oui j'ai vu des coureurs, ou plutôt une équipe, très en forme ce début de saison : Caja Rujal !

 

Culture Sport : Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

Loic Chetout :  Je n'ai toujours pas d'objectif particulier ! Tout comme la saison dernière, le maître-mot est «apprendre», alors je m'efforce d'apprendre ! (Rires)

En revanche, le championnat Euskadi du chrono me tient  à cœur !

 

Culture Sport :  Quel est ton programme ?

Loic Chetout :  Les gros rendez-vous cette saison, ce sont les tours (Les Trois jours d’Alavas , la Bidasoa, le Tour de Navarre, et plus loin la Vuelta Ciclista de Madrid et la Vuelta de Salamanque, sans oublier le Tour du Piémont et les championnats Euskadi). Néanmoins, je ne pense pas participer à toutes ces épreuves.

 

Culture Sport : On a vu Fernando Grijalba remporter sa première course avec Caja Rujal, déjà.http://a6.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc7/s720x720/418128_255180674567476_100002266362812_553476_745823172_n.jpg Il était avec vous l'année passée, gardes-tu contact avec lui ? Penses-tu qu'il a un bel avenir dans le cyclisme ?

Loic Chetout : Je garde contact avec lui malgré le changement de maillot. C'est un très bon coureur avec beaucoup de classe et de talent mais vous dire s’il a un bel avenir dans le vélo est trop difficile pour le moment ! Le vélo, et le sport en général, c'est très aléatoire. Je pense que le plus important est de rester lucide sur ses capacités et ses ambitions... Passer Pro et faire une belle carrière, il en est capable, en tous cas c'est tout le mal que je lui souhaite !

 

Culture Sport : Damien Branaa est passé professionnel récemment. Le connais-tu personnellement ?

Loic Chetout : Je le connais un peu plus depuis quelques semaines car j'ai pu aller m'entrainer en sa compagnie, ainsi qu'avec Pierre (Cazaux) et Romain (Sicard). En effet nous vivons tous plus ou moins à coté les uns des autres.

 

Culture Sport :  Et enfin, où en es-tu au niveau des études ?

Loic Chetout : Je passe mon bac à la fin de l'année. Il concrétisera mais quatre années passées sur Toulouse !

 


Propos recueillis par Maxence Châble
Article réalisé par Maxence Châble
Crédit photos : Facebook de Karl Baudron ; Facebook de Loic Chetout 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page