Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

@cultureSPORT

@cultureSPORT

Retrouvez-nous sur cultureSPORT.net / culture SPORT est un jeune média global entièrement consacré à l’actualité sportive et dédié à tous les pratiquants : professionnels comme amateurs, féminins et masculins, valides ou en situation de handicap, des plus jeunes aux plus anciens.


Louis Labeyrie : Jeunesse du prince

Publié par Paul Barcelonne sur 11 Novembre 2011, 12:53pm

Catégories : #BASKET

Louis Labeyrie a surpris tout le monde. Fait taire les mauvaises langues. En proB, la saison dernière sans y tenir un rôle majeur. Le voici en proA, à seulement 19 ans, où il explose. Portrait d'un futur grand.

 

Labeyrie-1.jpg

 

Alain Weisz, le coach de Hyères-Toulon, choisit ses mots. Calmement, posément. Histoire de décrire au mieux sa trouvaille. « Louis profite au maximum de la situation, il joue 35 minutes, 40, 32... » sourit l'entraineur du HTV chez nos confrères de BasketActu. Et le « gamin » a raison de profiter de la situation. Des difficultés économiques, qui se traduisent par un manque de profondeur dans le roster. Un manque d'expérience lattent. La crise, caractérisée tout simplement par les responsabilités octroyées à Labeyrie. « C'est un joueur qui a un potentiel offensif formidable ! Et puis il a son corps... » continuait Weisz. Car le jeune homme mesure près de 2m10. Un avantage. Plus qu'une seconde solution. Lamont Hamilton, Ryvon Covile et Cie s'y sont frottés cette saison. Forcément celà marque les esprits. Alors, Labeyrie prend les choses comme elles viennent : « Le coach ne m'a pas donné de responsabilités, il sait que j'ai envie » lâchait le néo-varois, avant de terminer : « Chaque match que l'on perd, on le vit comme une frustration mais aussi comme de l'espoir ». La force de l'âge. Car le HTV est au fond du trou. En dernière place de proA. Mais livre des matchs intéressants. Pour finalement, toujours s'incliner, d'un rien. Zéro pointé, dit-on. Labeyrie se « donne à fond ». Sans jamais rechigner : 5 matchs joués, 3 titularisations au sein du 5 majeur, 12 points en moyenne, sur 25 minutes, 5,6 rebonds gobés et 13,6 d'évaluation. Sa chance, c'est aujourd'hui : « L'année dernière, j'étais en proB, donc là cette saison, la proA c'est tout nouveau ». La proB, c'était Fos-Sur-Mer. Deux saisons à travailler, attendre son heure. Paraît, que c'est en forgeant que l'on devient forgeron. 18 matchs disputés, il y a deux ans. 29, la saison dernière : 3,9 points de moyenne par match et 1,7 rebonds, le tout en 10 minutes. Un genre de mini-gâchis. Mais à l'aube d'une saison qui s'annonçait compliquée, Alain Weisz et son staff ont eu la lumineuse idée d'enrôler des jeunots. L'humain, la formation, l'explosion. « Il joue contre Hamitlon, contre Williams... ce sont des hommes ! Lui est encore un enfant... Donc il a quelques difficultés en défense ! » nuançait son mentor, chez BasketActu. Avant de conclure dans un large sourire, qui en dit long : « Je pense que ce sera un super joueur ! ». Si ce n'est pas déjà le cas.

 

labeyrie-2.jpg

 

Article réalisé par Paul Barcelonne / Images : Paris Levallois - LNB

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Articles récents