Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lyon confirme son renouveau

par Loïc Espitalier-Noël 5 Décembre 2011, 16:17 OL Inside

L'Olympique Lyonnais s'est imposé dimanche soir en clôture de la 16e journée de Ligue 1 à domicile face à Toulouse (3-2) et reprend la 4e place au championnat.

OL-TFC.jpg
Après leur succès face à Auxerre la semaine passée (3-0), les Lyonnais se devaient de confirmer leur regain de forme, d'autant plus que toutes les équipes de tête ou presque s'étaient imposées (hormis Rennes). Mission accomplie pour les Rhodaniens, qui ont une nouvelle fois montré une redoutable efficacité défensive.

Des Lyonnais efficaces offensivement...
En effet, les Lyonnais ne se sont pas procurés de nombreuses occasions tout au long du match, et c'était même les Toulousains qui s'illustraient les premiers avec une frappe dans la surface de Ninkov, superbement détournée par Lloris (9'). Mais même si les Lyonnais ne se montrent pas dangereux souvent, quand ils vont devant, c'est pour marquer. À l'image de Bakary Koné, le jeune défenseur arrivé cet été de Guingamp, qui ouvrait le score d'une tête rageuse après un coup franc de Kim Kallström.

Sans trop avoir à jouer, les Lyonnais vont même mener 3-0 après un peu plus d'une heure de jeu par l'intermédiaire d'Ederson (52'), sur une magnifique frappe enroulée et un penalty provoqué et transformé par le goleador argentin Lisandro (66'). Le meilleur joueur de Ligue 1 2009/2010 était une nouvelle fois titulaire, aux dépens de Bafé Gomis, une nouvelle fois laissé de côté par Rémi Garde. Un bon choix visiblement, car Lopez tire son équipe à bout de bras. Avec un but et une passe décisive, il est le meilleur joueur lyonnais actuellement avec le Brésilien Michel Bastos qui enchante toujours les spectateurs avec ses dribbles somptueux.

...mais fragiles défensivement
Le troisième joueur brésilien de l'équipe, lui, n'a pas brillé, bien au contraire. En effet, Cris a une nouvelle fois passé une sale soirée, ne parvenant pas à arrêter Umut Bulut notamment, auteur d'un magnifique but sur une superbe frappe de 35 mètres, deux minutes seulement après les troisième but lyonnais (68'). Et les Lyonnais vont continuer de se faire peur, en concédant un penalty sept minutes plus tard, également transformé par Moussa Sissoko (75'). Les joueurs locaux vont donc serrer les dents et défendre patiemment et rigoureusement pendant un quart d'heure qui a paru beaucoup plus long à tous les supporters lyonnais.

Finalement, les joueurs de Rémi Garde s'imposent sur le fil et peuvent remercier leur portier, décisif à plusieurs reprises. Ils vont désormais pouvoir se concentrer sur leur match de Ligue des Champions de mercredi face au Dynamo Zagreb, bien qu'il ne leur reste que très peu de chance de se qualifier pour les huitièmes de finale.

Article réalisé par Loïc Espitalier-Noël l Image : Panoramic

commentaires

Haut de page