Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Made in Africa !

par Gwendal Le Priellec 21 Janvier 2012, 14:07 FOOTBALL

Ce samedi 21 janvier débute la vingt-huitième édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Privée de ses pays phares comme l’Egypte, l‘Afrique du Sud, le Cameroun ou encore le Nigeria, la compétition s’annonce plus ouverte que jamais. Premier gros plan aujourd’hui avec la composition des phases de poule. C’est parti pour un mois de festivités !

 

 1-copie-28.jpg

 

Groupe A

Guinée Equatoriale : Pays organisateur, 0 participation (151e à la FIFA)

Libye : 2 participations, 1 finale (63e à la FIFA)

Sénégal : 10 participations, 1 finale (44e à la FIFA)

Zambie : 13 participations, 2 finales (79e à la FIFA)

 

Incontestablement, la voie parait toute tracée pour les Lions de la Teranga. On voit mal en effet les Sénégalais passer à travers los de cette phase de poules, tant leur supériorité est, sur le papier, évidente. Les Niang, Diawara ou Sow, que nous connaissons bien en France, seront de précieux atouts. Attention toutefois à la Lybie, issus des barrages, qui avait réalisé un parcours qualificatif exceptionnel dans un pays miné par la guerre. Les Zambiens, ou Chipolopolos, quart de finalistes de la dernière édition, seront également à surveiller de près, mais ils semblent cependant en retrait. Quant à la Guinée, qui n’a jamais pris part à la phase finale de la compétition, elle part dans l’inconnu.

 2-copie-3.png

 Niang peut-il conduire les siens au sacre ?

 

Groupe B

Côte d’Ivoire : 18 participations, 1 titre en 1992, 1 finale (16e à la FIFA)

Soudan : 7 participations, 1 titre en 1970, 2 finales (113e à la FIFA)

Burkina Faso : 7 participations (62e à la FIFA)

Angola : 5 participations (83e à la FIFA)

 

Qui pour détrôner les Eléphants ? Sauf surprise majeure, la Côte d’Ivoire devrait sortir en tête de ce groupe. Plus forte quantitativement et qualitativement, elle est sans conteste la plus armée, et visera un second titre dans la compétition. Seule équipe à avoir gagné ses six matchs de qualification, les troupes de Didier Drogba font figure de favoris incontestables. Le Burkina Faso, emmené par Pitroipa et Koné, pourrait éventuellement venir les titiller mais la tâche parait cependant bien délicate. La surprise pourrait venir de leur côté. Le Soudan, qui n’a pas gouté à une phase finale depuis 1976, aura certainement des envies de gloire passée, mais il ne parait pas à la hauteur cette année. Méfiance enfin vis-à-vis de l’Angola, quart de finaliste des deux dernières éditions, et qui pourrait bien venir se mêler à la lutte finale.

 3-copie-16.jpg

 L'armada orange en pleine forme

 

Groupe C

Gabon : Pays organisateur, 4 participations (77e à la FIFA)

Niger : 0 participation (97e à la FIFA)

Maroc : 13 participations, 1 titre en 1976, 1 finale (61e à la FIFA)

Tunisie : 14 participations, 1 titre en 2004, 2 finales (59e à la FIFA)

 

Le véritable enjeu de ce groupe sera l’affrontement entre la Maroc et la Tunisie, qui devrait décider de l’issue finale. Bien aidé par Jemaa, meilleur buteur des qualifications, la Tunisie espère revivre l’euphorie de 2004. Mais ses difficultés rencontrées lors des qualifications ne sont pas passées inaperçues (battue deux fois par le Botswana entre autres). Le Maroc lui non plus n’a pas connu de qualification aisée mais les Chamakh et autres Benatia ont plus que des arguments. Il faudra également compter sur le Niger qui, pour se qualifier, s’est défait des Pharaons Egyptiens, triples tenants du titre, et de l’Afrique du Sud. Il leur faudra maintenant, pour leur première participation, confirmer ces bonnes performances. Le Gabon devrait lui avoir du mal à voir le jour, tant la concurrence sera féroce. Sans match en compétition et sans expérience aucune, leurs chances sont bien minces.

 776564-12716096-317-238.jpg

 Maroc-Tunisie : un affrontement qui promet

 

Groupe D

Ghana : 17 participations, 4 titres en 1963, 1965, 1978, 1982, 4 finales (29e à la FIFA)

Botswana : 0 participation (95e à la FIFA)

Mali : 6 participations, 1 finale (67e à la FIFA)

Guinée : 9 participations, 1 finale (80e à la FIFA)

 

Quarts de finalistes du dernier mondial Sud-Africain, les Blacks Cats se posent comme favoris au titre dans cette CAN 2012. Invaincus en qualifications, treize buts marqué contre un seul encaissé, la machine ghanéenne est en place. Gyan, Ayew et Muntari risquent de faire des étincelles. Le Mali de Seydou Keita pourrait venir les bousculer. Les Aigles paraissent cependant en retrait malgré une base solide. La surprise pourrait alors venir de la Guinée, tombeur du Nigéria, vice-champion olympique, lors des qualifications. Les Feindouno et Bangoura abordent ainsi la compétition sans pression et en pleine confiance. Grosse surprise des qualifications, le Botswana, petit poucet du groupe, aura sans doute bien du mal à émerger.

 5-copie-1.jpg

 Cinquième titre pour le Ghana ?

 

Article réalisé par Gwendal Le Priellec

Crédits Photos : AFP

commentaires

Haut de page