Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marine Partaud/Pauline Payet, des copines à Gonesse

par Fabrice Glorieux (Kateia Sport) 24 Mars 2012, 22:00 Sport féminin

Comme tous les samedis, place au sport féminin avec notre partenaire Kateia Sport.

 
marine-partaud-pauline-payet-des-copines-a-gonesse-e32f4300.jpg
Qualifiées en quarts du tournoi ITF de Gonesse, Marine Partaud et Pauline Payet sont heureuses de se retrouver. Copines dans la vie, elles se confient sur leurs qualités respectives. Estelle Cascino sera de la partie.

 

Présentes en force, les joueuses de tennis françaises brillent au tournoi ITF de Gonesse. Sur la terre battue francilienne, six Françaises rejoignent les quarts. Parmi elles, Pauline Payet, Marine Partaud et Estelle Cascino acceptent de répondre à nos questions.

 

Ascendants psychologiques pour Estelle Cascino et Marine Partaud

La Réunionaise Pauline Payet connaît une rencontre pa si facile que ne l'indique le score face à une Néerlandaise : « Au premier, j'ai mené 4/1, elle est revenue à 4/4. J'ai fini par gagner 6/4. » La tenniswoman batave s'accroche dans les trois premiers jeux du second set, qu'elle cède. « Après, elle a un peu craqué mentalement » souligne Payet.

 

Victorieuse d'un combat serré face à Manàon Arcangioli, Estelle Cascino l'emporte en deux jeux décisifs. L'ascendant psychologique a pu jouer sur les points importants : « je l'ai battu plusieurs fois auparavant », précise Estelle. La championne de France des treize/quatorze ans 2010 est contente de son tennis pour un tournoi de reprise. La joueuse de tennis provençale préfère se reposer tranquillement à l'hôtel plutôt que de voir les autres matches. Estelle Cascino alias Jean-Jacques voit sa copine du pôle national de Poitiers exploser Stéphanie Vangouthi.

 

Avant de revenir sur son match, Marine nous parle de sa copine Estelle : « je l'appelle souvent Jean Jacques et je ne sais pas pourquoi. C'est comme ça » rigole miss Partaud. On se marre bien à table. Il y a une bonne ambiance avec notre entraîneur de ligue : Laurent Storai. La championne de France de tennis des quinze/seize ans 2011 explique son triomphe : « j'ai gagné aux championnats de France deuxième série contre elle l'an passé. Ca a joué aujourd'hui » (hier). « Elle se déplaçait moins bien que moi », ajoute la Poitevine.

 

Proche de Pauline Payet, Marine Partaud évoque la principale qualité de la Réunionnaise et inversement.

 

Pour voir et lire l’article en intégralité, cliquez ici.

 


Article réalisé par Fabrice Glorieux (Kateia Sport)
Crédit photo : Kateia Sport

commentaires

Haut de page