Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mickaël Buffaz : "On a des pièces maîtresses de grandes valeurs"

par Jérémy Bazin 10 Janvier 2012, 10:15 CYCLISME

Au fil des années passées dans le peloton, Mickaël Buffaz a acquis une grande expérience. C'est donc en toute sincérité qu'il parle, avec Culture Sport, de la trêve hivernale et de la saison 2012 à venir pour lui, et pour Cofidis.

http://www.velo-reporter.fr/wp-content/uploads/2011/03/110325-Micka%C3%ABl-Buffaz-et-Samuel-Dumoulin.jpg
Trêve et reprise : "Pour moi ça commence par quatre semaines de repos. Je reprends en novembre avec différentes activités : footing, badminton, musculation, VTT, cyclo-cross, mais surtout pas de vélo sur route. C’est important de penser à autre chose. En plus le VTT et le cyclo-cross m’apportent beaucoup, notamment au niveau cardiaque. Ça évite de devoir faire des entraînements sur route seul et ça permet de retrouver la compétition. En décembre, on refait des heures d’endurance, je fais aussi du ski de fond. La préparation est plus axée sur le vélo quand même surtout avec les stages."

Les stages : "Au niveau des stages, il y a eu le stage administratif à Lyon. Puis celui à Calpe, avec un superbe temps. On a poursuivi le travail du foncier, et fait une trentaine d’heures d’entraînement. Faire  du vélo dans ces conditions c’est super ! On repart en Espagne en janvier. Cette fois pour un travail intensif, un gros travail avant de reprendre. Les stages permettent aussi l’intégration des nouveaux coureurs. Mais je pense que cette intégration ce fait en course et ce pendant toute la saison. C’est là qu’on voit les qualités et les défauts de chacun. C’est en course qu’on se gueule dessus."

Cofidis en 2012 : "L’année dernière on disait qu’on était un petit groupe, finalement on a beaucoup de victoires, on est l’une des meilleures équipes françaises au niveau des chiffres. On fait une magnifique Vuelta, un bon Tour de France. Alors il faut attendre avant de juger le groupe. On a des pièces maîtresses de grandes valeurs mais peu de joker. Temps que ces coureurs marchent, tout ira bien. L’équipe a gardé son ossature par rapport à 2011. L’ambiance sera bonne  je pense, ce qui nous permettra de bien nous épauler. Des jeunes arrivent à maturité, ce qui nous permettra de jouer sur plusieurs terrains. On fera en sorte de gagner  autant si ce n’est plus. Ce groupe est jeune et ambitieux. Pour ma part je n’ai pas trouvé l’ouverture souvent ces dernières années. J’espère avoir l’opportunité de gagner, même si j’ai un rôle d’équipier pour aider l’équipe dans ses objectifs de victoires et faire un bon tour, une bonne Vuelta."

Le World Tour : "Cofidis n’a pas présenté de dossier pour l’intégrer en 2012. Ils veulent s’accorder une année de « transition », pour monter un dossier de grande qualité en fin de saison. Quand je parle du Tour et de la Vuelta, c’est que j’ai besoin de me dire qu’on y sera, ce n’est pas du tout de la prétention de ma part. Il y a les invitations bien sûr, mais pour continuer d’avancer je dois me motiver en pensant que Cofidis sera au départ des grandes courses."


Article réalisé par Jérémy Bazin
Propos receuillis par Jérémy Bazin
Crédit Image : M. Peslier

commentaires

Haut de page