Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mondial de cyclo-cross : Albert et la Belgique dominent le Monde

par Julien Detroz 29 Janvier 2012, 17:21 Cyclo-cross

 

C’est sans conteste le grand rendez-vous du début de saison. Le mondial de cyclo-cross s’annonçait palpitant, et les spectateurs l’ont bien compris puisqu’ils étaient plus de 60 000 à être présent pour assister au sacre de Niels Albert. Le Belge a créé la surprise, en empêchant les deux favoris Nys et Pauwels de briguer le maillot tant convoité…

 

Chainel part avec Albert

La pression se fait ressentir au départ. Zdenek Stybar, vêtu d’un slip rose à l’entraînement n’affiche plus le sourire qui l’accompagnait. Ses adversaires sont dans la même configuration. Lorsque les participants s’élancent, tous cherchent la première position. Et c’est Steve Chainel qui aborde le premier virage en tête. Le Français est suivi de près par Niels Albert. Ces deux coureurs prennent rapidement une avance non négligeable.

 

La désillusion de Stybar

Après avoir effectué le premier tour, Chainel paie le prix de son départ tonitruant. Il doit laisser filer Niels Albert, et se fait dépasser par Zdenek Stybar. Lequel revient en force sur le pensionnaire de la BKCP. Mais le Tchèque n’est pas dans un grand jour, et ne fait pas long feu en tête de course. Il est décramponné par le rythme infernal d’Albert. Stybar se fait ensuite avaler par les six poursuivants belges.

 

Pauwels et Nys tentent de réagir

Après deux tours, l’avance d’Albert est déjà importante. Tandis que Stybar n’est pas en mesure de suivre les six belges, Kevin Pauwels se sent obligé de réagir. Mais le récent vainqueur de la Coupe du Monde ne part pas seul : Sven Nys le suit comme son ombre. Les deux Belges font le trou, mais restent à distance du solitaire Albert.

 

Regroupement noir-jaune-rouge à l’arrière

Si Niels Albert ne fléchi pas, ce n’est pas le cas pour ses deux poursuivants. Lesquels se font reprendre par les quatre autre Belges. A la télévision, on ne voit plus que des maillots bleu clair. La Belgique dominent ces championnats du monde à Coxyde. A l’entame du dernier tour, Sven Nys et Bart Aernouts peinent à suivre le tempo, tandis que Pauwels et Rob Peeters sortent du groupe de chasse.

 

Deuxième titre mondial pour Niels Albert

Quant à Niels Albert, quasiment seul durant l’ensemble de la course, il peut savourer sa victoire. Il s’offre même le luxe de lever les bras en plein milieu du parcours ! Le Belge, déjà champion du monde à Hoogerheide en 2009 double la mise sur le sable du littoral belge. Il s’impose devant Rob Peeters qui a su distancer Kevin Pauwels avant le sprint. Le grand perdant du jour est sans conteste Zdenek Stybar. Encore vainqueur à Liévin il y a deux semaines, le champion du monde sortant fini à une décevante treizième place. Quant aux Français, on ne les a guère vu hormis le départ tonitruant de Steve Chainel. Lequel fini onzième et meilleur Français. Sven Nys, parti sans doute trop vite, a également explosé en fin de course, terminant dernier Belge à une septième position. En effet, les sept coureurs belges inscrits au départ complètent les sept premières places ! Jamais une nation a autant dominé les championnats du monde.

 

Classement

 

1. N. Albert (Belgique)

2. R. Peeters (Belgique)

3. K. Pauwels (Belgique)

4. T. Meeusen (Belgique)

5. B. Aernouts (Belgique)

6. K. Vantournout (Belgique)

7. S. Nys (Belgique)

8. R. Simunek (République Tchèque)

9. P. Walsleblen (Allemagne)

10. S. Zahner (Suisse)

 

Article réalisé par Julien Detroz

Crédit photo : Belga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page