Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mondial de cyclo-cross : le sable roi de Coxyde

par Pol Loncin 26 Janvier 2012, 21:00 Cyclo-cross

Ce week-end, Coxyde, ville côtière belge, accueillera pour la deuxième fois de son histoire (premier en 1994) les championnats du Monde de cyclo-cross. Les coureurs s'affronteront en terrain connu vu que le parcours flamand est chaque année le théâtre d'une manche de Coupe du Monde en début de saison. Présentation d'un parcours atypique et très sélectif de la petite reine, entre sable et mer.

 
clementventurinicoupedumonde

Si ce tracé est connu et reconnu par le monde cycliste, c'est parce qu'il est particulier, il serpente entre deux dunes de sable. Les athlètes doivent donc affronter à de nombreuses reprises des passages dans le sable qui sont extrêmement exigeant et éreintant. « Bien que le parcours ait changé au fil des années, l’essentiel reste le même : le Cross international des Dunes n’a pas volé son nom et est toujours synonyme de dur labeur dans le sable » affirme Paul Herygers, parrain de l'événement mais surtout vainqueur des Mondiaux en 1994 organisé à … Coxyde. Le changement qu'a subi le parcours l'a rendu encore plus dur. Une seconde dune a été ajoutée, la dune X. « Cette ascension dans le sable ne peut pas être sous-estimée et lance un défi supplémentaire aux participants. Il s’agit d’une nouveauté valorisante du parcours, à la hauteur d’un championnat du monde ! » continue Herygers. Une dune X qui sera renommée ce dimanche après l'arrivée de la course par le nom du vainqueur. Vous l'aurez donc compris l'autre dune du parcours s'appelle Herygers. Un passage qualifié de casse-mollets par le champion du Monde 1994.

 

Les dunes amènent une deuxième particularité au parcours. « Leurs flancs forment des tribunes naturelles et contribuent automatiquement au sentiment de participation du public. » confie fièrement le maire de la ville flamande, Marc Vanden Bussche. Un sentiment partagé par l'échevin des Sports, Dirk Dawyndt : « chaque année, les coureurs se donnent à fond sur le parcours inégalé des dunes. Des milliers de supporters de Belgique et de l’étranger s’éraillent la voix en encourageant leurscoryphées cyclistes vers la victoire. »

 

Ce parcours est donc devenu légendaire grâce à sa topographie, à son public mais aussi aux exploits qui s'y sont passé. En 1994, Paul Herygers a remporté les Championnats du Monde devant le Néerlandais, Richard Groenendaal. En 2002, c'est le grand Mario De Clercq qui avait gagné les championnats de Belgique après un sprint tumultueux à quatre. En Coupe du Monde, le parcours est aussi emprunté. Cette année, c'est Sven Nys qui s'est imposé, également au sprint, devant Kevin Pauwels. Nys, très en verve ce jour-là avait fait une première sélection. Un quatuor formé du Belge, de Pauwels, de Bart Aernouts et de Zdenek Stybar s'était extirpé avant que le champion de Belgique ne s’échappe en compagnie du récent vainqueur de la Coupe du Monde. Niels Albert était absent de cette manche à cause d'une blessure. Pourtant le spécialiste de ce type de terrain avait remporté la course en 2010 devant Stybar et Nys. Les deux dernières années, Francis Mourey a chaque fois terminé meilleur Français (septième en 2011 et sixième en 2010).

 

Lors de ce nouveau rendez-vous en terre flamande, la course semble indécise même s'ils ne seront certainement que quatre à lutter pour un maillot arc-en-ciel. Sauf si une surprise venait à se produire…

 

 


Article réalisé par Pol Loncin

Contact : pol-loncin@culturesport.info

Crédit image : FFC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page