Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mondial de cyclo-cross : les Pays-Bas, l'avenir des labourés

par Julien Detroz 29 Janvier 2012, 18:11 Cyclo-cross

Les mondiaux de cyclo-cross viennent de se conclure. Si la Belgique a dominé de la tête et des épaules la catégorie élites avec un sept sur sept historique, il n’est pas certain que ce sera encore le cas dans les années à venir. Car le danger vient du nord, plus précisément des Pays-Bas. En effet, les Bataves ont dominé les autres courses disputées durant le week-end…

 

Mathieu van der Poel, le successeur

Vous connaissez sans doute Adri van der Poel. L’actuel directeur sportif de la Rabobank a été un excellent coureur par le passé. Le Néerlandais, vainqueur notamment du Ronde 1986 et du Liège-Bastogne-Liège 1988, est issu d’une famille de passionnés de cyclisme. En effet, son beau-frère n’est autre que Raymond Poulidor ! C’est donc tout naturellement que ces fils David et Mathieu se sont tournés vers la petite reine. Et c’est justement le dernier cité qui a remporté ce vendredi les championnats du monde juniors à Coxyde. Le fils d’Adri, déjà au dessus du lot dans sa catégorie tout au long de la saison, a devancé le jeune Belge Van Aert sur le circuit ensablé. Son avenir semble tout tracé. Avec un père travaillant au sein de la structure Rabobank, nul doute qu’une place l’y attende…

 

Lars van der Haar, le diamant

Depuis le départ de Lars Boom et le vieillissement de Gerben de Knegt, les Pays-Bas ne sont plus dominateurs dans les labourés. Mais Rabobank prépare en coulisse un retour tonitruant. En effet, dans la catégorie des espoirs, les Bataves sont partout. Lars van der Haar est le plus grand talent que les Pays-Bas aient connu. L’intéressé s’est adjugé son deuxième sacre mondial d’affilée. Son maillot arc-en-ciel récompense sa domination durant l’ensemble de la saison hivernale. Mais le protégé de la Rabobank n’est pas l’unique satisfaction des Pays-Bas. Mike Teunissen et le médaillé de bronze Michiel van der Heijden promettent, eux aussi, un avenir doré à leur nation. Laquelle possède également quelques pépites sur la route avec Mollema, et Gesink.

 

Marianne Vos, l’emblème

Il y a eu Jannie Longo, on a désormais Marianne Vos. La Néerlandaise a remporté son cinquième titre mondial dans les labourés, son quatrième d’affilée. La Néerlandaise a dominé de bout en bout l’épreuve dame des Mondiaux 2012 à l’image de sa saison. Mais Vos ne brille pas uniquement en hiver. Lorsqu’elle prend part à une épreuve sur route, c’est souvent pour la remporter. La Batave est considérée par certains comme l’Eddy Merckx féminin. Elle représente avec Daphny Van Den Brand la supériorité des Pays-Bas dans sa catégorie. La Belge, Sanne Cant a pris la troisième place.

 

Que ce soit chez les hommes ou chez les femmes, attendez vous donc à voir les Oranjes partout dans les années à venir !

 


Article réalisé par Julien Detroz

Crédit photo : AFP

commentaires

Haut de page