Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

NBA Planet : Semaine du 12 au 18 mars

par Thomas Coignac 19 Mars 2012, 12:00 BASKET

Au cours d’une semaine surtout marquée par la deadline des transferts, qui a vu beaucoup d’équipes NBA bouger, les deux premiers de la conférence Ouest s’affrontaient avec un beau duel entre Parker et Westbrook, c’est le week recap de la NBA.

 

Tony-Parker-vs-Oklahoma-city.jpgLe match : Oklahoma City Thunder-San Antonio Spurs 105-114

Dans un choc au sommet de la Conférence Ouest, les San Antonio Spurs,  deuxièmes, se déplaçaient chez le Thunder, leader. Avec Manu Ginobilli  laissé au repos, San Antonio comptait sur son axe Parker-Duncan pour faire déjouer leurs jeunes adversaires. Et le duel entre le meneur français et son vis-à-vis Russel Westbrook a tenu toutes ses promesses. Les Spurs prennent le meilleur départ, bien servis par leur présence au rebond et leur précision à l’extérieur. Et les Texans s’envolent. Ils enchaînent les gestes de classe comme ce dunk de Kawhi Leonard sur la tête de Serge Ibaka (pourtant pas le premier venu). Avec 27 points d’avance dans le deuxième quart-temps, les Spurs peuvent espérer une fin de match tranquille. Mais c’est sans compter sur le talent de leurs adversaires qui se remettent sans le match, et reviennent à deux points à 9 minutes de la fin. Le mano à mano continue mais à une minute de la fin, Duncan joue l’expérience face à Ibaka avec le panier plus la faute : +5 pour les Spurs. Dans les derniers instants du match, Danny Green se charge de finir le travail avec une interception face à Westbrook suivie d’un dunk. Ce geste ponctue un très bon match de sa part (21 points à 8/12 au tir). Les quatre autres membres du 5 majeur, Parker, Duncan, Blair et Leonard ont également assuré (20 points en moyenne pour chacun). En face, malgré un excellent Westbrook (36 points), le manque d’impact dans la raquette s’est fait sentir pour Oklahoma avec Perkins et Collison, décevants. Un grand  pivot et de l’expérience, voilà probablement ce qu’il manquait au Thunder.

 

L’histoire : Des transferts en pagaille

Ca y est, les transferts sont finis ! La date limite pour réaliser ces mouvements avait en effet été fixée au jeudi 15 mars. Et comme chaque année les dernières heures avant la deadline auront été agitées. La première grosse nouvelle concernait Orlando. Et c’est finalement une bonne nouvelle pour le Magic puisque leur star Dwight Howard va rester en Floride. Le joueur a en effet annoncé qu’il finirait la saison en Floride.  Une autre star concernée par ces mouvements se trouve à Los Angeles. Après 13 ans passés aux Lakers, c’est Derek Fisher  qui fait ces valises. Echangé avec Houston contre Jordan Hill, le Fisher ne sera probablement pas conservé par la franchise texane. Les Lakers avaient anticipé ce départ quelques heures avant avec l’arrivée du meneur des Cavaliers Ramon Sessions.

Nostalgie toujours, Stephen Jackson, champion avec  San Antonio en 2003, revient aux Spurs en échange de Richard Jefferson, qui file donc aux Golden State Warriors.

L’équipe qui a le plus bougé ces derniers jours est incontestablement Portland. Les Blazers ont commencé en limogeant leur coach, Nate McMillan. Ensuite, c’est Gerald Wallace, un an presque jour pour jour après son arrivée qui part rejoindre les New Jersey Nets.  L’ailier est échangé contre Mehmet Okur et Shawn Williams. Okur viendra remplacer Marcus Camby dans la raquette. Celui-ci a en effet été échangé contre deux joueurs n’ayant jamais confirmé, Johnny Flynn et Hasheem Thabeet. Au final, un mercato dont Portland ne sort pas franchement gagnant, avec les départs de deux titulaires. L‘occasion est en tout cas belle pour Nicolas Batum, qui devrait devenir titulaire.

Autre Français concerné,  Ronny Turiaf. L’intérieur passe de Washington à Denver, qui ne devrait cependant pas le conserver. JaVale McGee suit le même chemin, échangé contre le Brésilien Nene. Autre gros transfert, qui cette fois-ci semble arranger tout le monde : l’arrière scoreur de Golden State Monta Ellis est échangé contre le pivot Australien Andrew Bogut (Milwaukee). Ces deux équipes recrutent donc un joueur pour combler leurs lacunes.

Evidemment,  d’autres transferts ont eu lieu comme ceux de Leandro Barbosa (de Toronto à Indiana), Sam Young (de Memphis à Philadelphie) ou encore Nick Young (de Washington aux LA Clippers).

 

Le Français : Kevin Séraphin

Pour Kevin Séraphin, les transferts ont tout changé.  Alors que son temps de jeu était famélique (13 minutes en moyenne par match), les départs de JaVale McGee et Ronny Turiaf cette semaine lui ont été bénéfiques.  Alors qu’il n’avait été qu’une fois titulaire cette saison, le Guyanais l’a été deux fois cette semaine face à New Orleans et Atlanta. Et le pivot de 22 ans s’en est tiré avec des prestations plus qu’honorables, en frôlant le double-double contre les Hornets (12 points, 9 rebonds). En Louisiane, Séraphin a explosé ses standards. En 29 minutes de jeu (record en carrière), il a en effet réalisé un très beau 5 sur 7 au tir. Et le lendemain, le Français a remis le couvert à Atlanta. Loin d’être intimidé par ses adversaires, il a rendu une copie plus que correcte avec 10 points, 7 rebonds et surtout 4 contres. En prenant une nouvelle dimension dans la raquette de son équipe, Séraphin s’est attiré les faveurs de son coach et de ses coéquipiers. Ceux-ci lui maintiendront ils leur confiance lorsque le Brésilien Nene, transféré de Denver arrivera ?

 


Article réalisé par Thomas Coignac
Crédit photo : Reuters

commentaires

Haut de page