Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nicolas Bazin : "Cette méforme commence à m’inquiéter"

par Jérémy Bazin 13 Décembre 2011, 12:00 Cyclo-cross

En début de saison, le Challenge National était un gros objectif pour lui. Résultat, il est déjà fini et Nicolas Bazin n’a pas réussi à peser sur les trois manches. Gêné par une méforme persistante, il s’interroge sur la suite de sa  saison. En gardant toujours espoir…

http://2.bp.blogspot.com/-kCa_Q--EExU/TsqtLZRqASI/AAAAAAAACbE/b7P9-FaoPyU/s1600/IMG_0445.JPG
Culture Sport : Quel bilan tirez-vous de ce Challenge National ?
Nicolas Bazin : Un bilan très négatif. Je n’ai réussi aucune bonne performance. Je ne suis donc pas du tout satisfait de ce Challenge National. Je ne sais pas pourquoi ça ne marche pas. Je fais des examens, mais je  n’ai pas de sensations que ce soit à l’entraînement ou en course. Cette méforme commence à m’inquiéter. On essaie d’analyser ce qui ne fonctionne pas.

Culture Sport : Par contre vous faites dixième à Coxyde.
Nicolas Bazin : J’ai des  places correctes en coupe du monde : 21e, 22e, 23e et donc ce top 10. Les résultats sont corrects mais là aussi c’est pareil, je ne suis pas en bonne forme cet hiver. Je pensais que c’était à cause des petits problèmes que j’ai eu, une gastro, une blessure. Là je n’ai plus de soucis et ça ne va toujours pas mieux. Je m’interroge.

Culture Sport : Et comment vous voyez la suite ?
Nicolas Bazin : Je ne vais pas raccrocher le vélo non plus, je continue à y croire. Le problème est toujours le même. Deux manches de coupe du monde arrivent, ensuite il y aura une course entre Noël et le premier de l’an. Le planning n’est pas chargé. On reste sur ce qui était prévu à l’origine. Sauf si on trouve un gros souci médical ça ne changera pas.

Culture Sport : Et les championnats de France ?
Nicolas Bazin : C’est assez flou. Je sais qu’avec une condition physique normale je peux viser le podium. On verra au jour le jour, je prends les courses comme elles viennent. A Besançon, j’espérais faire quelque chose de bien mais au bout de quelques tours, j’ai compris que je n’étais pas dans l’allure. Comme je n’ai pas les moyens de suivre, je dois laisser filer.

Article réalisé par Jérémy Bazin l Propos receuillis par Jérémy Bazin l Image : Velopalmares

commentaires

Haut de page