Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Premier League (J23) : Chelsea n'y arrive pas

par Erwan Verger 7 Février 2012, 19:34 Petit tour d'Europe

Retour sur une vingt-troisième journée de Premier League marquée par deux chocs : Chelsea – Manchester United et Liverpool-Tottenham. Deux chocs soldés par deux matches nuls qui permettent à Manchester City de reprendre seul la tête du championnat.

http://resources3.news.com.au/images/2012/02/06/1226263/342115-120206-peter-cech.jpg
Les enseignements du week-end : deux chocs, pas de vainqueur
En football il y a des matches que l’on joue pour ne pas perdre, on l’on se contente de défendre péniblement le point du match nul sans faire preuve de velléités offensives. C’est dans cet état d’esprit que Tottenham s’est déplacé ce lundi à Anfield. Privés de Rafael Van der Vaart blessé et de leur coach Harry Redknapp actuellement en procès pour évasion fiscale, les Spurs sont clairement venus pour défendre le point du match nul. En face, Liverpool a tenté mais les Reds, seulement douzième attaque du championnat, ont confirmé leur déficit de créativité et le retour de Luis Suarez rentré en fin de match n’y a rien changé. Un match sans saveur qui s’est terminé sur un score nul en vierge. Du spectacle en revanche, il y en a eu dans l’autre choc de la journée. Mené 3-0 sur la pelouse de Chelsea, Manchester United a signé un improbable retour. Deux penaltys de Rooney et un but d’Hernandez ont permis aux Reds Devils d’arracher le point du match nul (3-3).

Mais le premier bénéficiaire de ce match nul c’est Manchester City, faciles vainqueurs de Fulham (3-0). Les hommes de Roberto Mancini reprennent seuls la tête du championnat avec deux points d’avance sur Manchester United et sept sur Tottenham. Pour son premier match sous les couleurs de Newcastle, Papiss Cissé a brillé. Le sénégalais a marqué le but de la victoire face à Aston Villa (2-1). Newcastle revient à un point de la quatrième place occupée par Chelsea. Arsenal de son côté retrouve le goût de la victoire, et avec la manière. Alors qu’ils restaient sur trois défaites consécutives en championnat, les Gunners ont atomisé Blackburn (7-1). Ils profitent du nul de Liverpool pour reprendre la septième place. Autre bond au classement pour Sunderland, on vous avait déjà parlé de la forme que tiennent les Blackcats depuis l’arrivée de Martin O’Neill. Leur dernière victime s’appelle Stoke City (2-1). Un succès qui les place à la huitième place.

Le top du week-end : Norwick et Swansea à la fête
Cette semaine un top du week-end partagé. D’un côté Norwich City qui végétait il y a encore deux ans en League One, la troisième division anglaise. De l’autre Swansea, troisième du dernier Championship qui a dû passé par les play-offs pour valider son ticket en Premier League. Deux équipes que les bookmakers plaçaient en début de saison comme les favoris à la descente. Ce week-end Norwick a vaincu Bolton 2-0 à domicile tandis que Swansea est allé gagné 2-1 sur la pelouse de West Bromwich. Deux victoires qui permettent à ces deux équipes d’occuper respectivement la neuvième et la dixième place.

Le joueur du week-end : Alex Oxlade-Chamberlain
Comment Arsene Wenger a-t-il pu mettre 12 millions de Livres sur un joueur de 18 ans n’ayant connu que la League One ? C’est à cette question légitime du début de saison qu’est en train de répondre Alex Oxlade-Chamberlain. Après cinq mois où il a grappillé du temps de jeu en coupe, l’ailier s’impose déjà comme un des premiers choix de Wenger en attaque. Car en plus de sa vitesse de course et de ses qualités de dribbleurs, le bonhamme sait aussi être efficace. Passeur pour sa première titularisation en Premier League contre Manchester United, il a signé ce week-end un doublé pour sa deuxième.

Le flop du week-end : Chelsea a encore craqué
A quoi pouvait donc penser Andre Villas-Boas après ce match ? On sait que le coach portugais vit une saison difficile à Chelsea. Arrivé plein de certitudes et auréolé d’une saison quasiment parfaite à Porto, le portugais peine à imposer ses choix. Lui qui voulait imposer son projet de jeu basé sur un énorme pressing et haute défense haute a déjà du y renoncer n’ayant pas les joueurs adéquat. L’affaire Terry, la mise sur le banc de Lampard fragilisent le groupe. On parle même déjà d’un changement d’entraineur dès le mois de juin. Oui mais voilà, ce week-end, lorsque David Luiz inscrivait, contre Manchester United, le but du 3-0, tous ces problèmes semblaient oubliés. Enfin Villas-Boas tenait un match référence et un succès de prestige. Du moins le pensait-on, car Chelsea a craqué et n’a pas faire mieux qu’un match nul. Si le titre semblait déjà hors d’atteinte, les Blues vont devoir cravacher pour assurer leur participation en Ligues des Champions.Villas-Boas doit désormais sauver les meubles.

Les résultats
Arsenal 7 – 1 Blackburn
Norwich 2 – 0 Bolton
Queens Park Rangers 1 – 2 Wolverhampton
Stoke 0 – 1 Sunderland
West Bromwich 1 – 2 Swansea
Wigan 1 – 1 Everton
Manchester City 3 – 0 Fulham
Newca stle 2 – 1 Aston Villa
Chelsea 3 – 3 Manchester United
Liverpool 0 – 0 Tottenham


Article réalisé par Erwan Verger
Crédit Photo : Getty

commentaires

Haut de page