Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Premier League (J29) : Soirée folle !

par Kévin Cassin 22 Mars 2012, 21:00 Petit tour d'Europe

Journée étalée sur cinq jours en Angleterre. La Cup s’est mêlée au championnat ce week end, du coup les équipes qualifiées jouaient en championnat ce mercredi. Une soirée riche en rebondissements : Arsenal sur le podium, City ne lâche pas et Liverpool s’effondre encore. Voici les résultats et enseignements de cette vingt-neuvième journée.

 
291784_l-international-francais-de-manchester-city-samir-na.jpg

Une course folle devant

Tels le Real et le Barça en Espagne, les Manchester dominent toujours outrageusement la Premier League. Hier soir, ce qui constituait le choc de cette journée, Manchester City recevait à l’Etihad Stadium les Blues de Chelsea, donc le deuxième contre le cinquième. Chelsea en pleine confiance après sa qualification en Ligue des Champions et en Cup, devait s’imposer pour rester au contact d’Arsenal et de Tottenham dans la course à la troisième place. Torres avait enfin retrouvé le chemin des filets ce week-end, mais a été muet lors de ce match. C’est Cahill qui ouvre la marque pour les Blues à l’heure de jeu, sur une frappe chanceuse prenant Joe Hart à contrepied. Mais City, dominateur tout le match réplique par Sergio « Kun » Agüero sur pénalty à la soixante-dix-huitième minute. A force de tenter, les Cityzens prennent l’avantage à cinq minutes de la fin, par Samir Nasri, enfin récompensé de son excellent match et de plusieurs tentatives, dont deux transversales. City s’impose donc 2 buts à 1, et reste à un point de Manchester United.

 

Manchester United justement, se déplaçait à Wolverhampton, dix-neuvième du championnat. Ce match se jouait samedi, étant donné qu’aucune des deux formations ne jouait la Cup. Manchester United pouvait mettre la pression sur City, et les hommes de Sir Alex n’ont pas fait dans la dentelle pour y arriver. Après leur décevante prestation, et élimination, à Bilbao en Europa League, il fallait rebondir pour conserver leur avance sur City. United a fait le métier en s’imposant 5 à 0 chez les Wolves, grâce à des réalisations d’Evans, Valencia, Welbeck et un doublé d’Hernandez. Vingt-deuxième victoire en vingt-neuf matches pour United (autant que City), et la course au titre promet d’être disputée jusqu’au bout.

 
63ad8.jpg

Le podium bascule, les poursuivants calent

Chelsea défait à City, l’occasion était rêvée pour Arsenal de s’offrir un duel avec Tottenham pour le gain de la troisième place. Arsenal se déplaçait sur la pelouse des Toffies d’Everton, qui jusqu’ici avait fait tomber tous les gros à domicile. Un match qui s’annonçait donc compliqué pour les Gunners. Mais depuis plusieurs semaines, les hommes d’Arsène Wenger ont montré qu’ils pouvaient jouer les premiers rôles, et une grande force de caractère pour revenir après leur début de saison très difficile. Le belge Tomas Vermaelen ouvre la marque sur un corner de Van Persie. Il y aura des occasions de part et d’autre, mais le score ne bougera plus. Everton tombe à domicile face à une équipe d’Arsenal qui continue sa folle année 2012 en championnat. Et le gros coup de cette journée revient aussi aux Gunners, qui grâce à cette victoire reprennent la troisième place à Tottehnam et s’éloignent de Chelsea, désormais à six points.

 

Tottenham disputait à White Hart Lane un match face à Stoke City. Toujours sur trois défaites d’affilées en Premier League, Tottenham a rapidement vu fondre son avance sur Arsenal et Chelsea. Il était donc temps de rectifier le tir et enfin s’imposer, surtout dans un match à domicile. Mais une fois encore, il n’en est rien, Tottenham concède le match nul un but partout. Cameron Jerome ouvre le score pour Stoke, et la réplique des Spurs n’interviendra que dans les arrêts de jeu, par Rafael Van Der Vaart, qui sauve Tottenham d’une quatrième défaite consécutive. Mais ce match nul a donc permis à Arsenal de passer devant au classement, Tottenham qui se trouvait sur le podium depuis la treizième journée.

 
ae90b11d3b8016120c65ca7d6cd573f0-getty-509825078.jpgEnfin, pour voir le match le plus fou cette journée, il fallait être à Loftus Road chez les Queens Park Rangers, premier relégable, face aux Reds de Liverpool. Qualifiés pour en demi-finale de la FA Cup à Wembley, Liverpool reste pourtant mitigé en championnat, seulement septième, hors des qualifiés pour l’Europe. Tout a pourtant bien démarré pour Liverpool qui menait 2 à 0 à la soixante-douzième minute grâce à Coates et Kuyt. Mais les mauvais travers de Liverpool sont vite remontés. En l’espace de quinze minutes, Liverpool encaisse trois buts (dont un de Djibril Cissé), et perd encore des points précieux. Quatrième défaite consécutive pour les hommes de Dalgish, qui voient encore un peu plus s’éloigner les place européennes.



Article réalisé par Kévin Cassin
Crédit photos : AFP

commentaires

Haut de page