Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Premier League (J35) : Plus le droit à l’erreur

par Kévin Cassin 23 Avril 2012, 15:00 Petit tour d'Europe

Au programme de cette trente-cinquième journée : les deux Manchester continuent leur mano à mano, la course à l’Europe n’a quand à elle, jamais été aussi disputée. Cependant, toutes les équipes n’ont pas encore jouée leur match de la trente-quatrième journée. Un facteur dont il faudra sans doute tenir compte dans le tableau final. Mais en attendant, Culture Sport revient pour vous sur les matches de ce week-end.

 
7747085825_rio-ferdinand-et-les-mancuniens-pourraient-payer.jpg

United : petit coup de pompe ?

Rio Ferdinand peut se tenir la tête, tout comme ses partenaires. Les Reds Devils recevaient Everton pour le compte de cette trente-cinquième journée. L’enjeu du titre est toujours présent pour les Mancuniens, toujours pas à l’abri du retour du rival, Manchester City. Les hommes de Sir Alex doivent céder deux points dans la course au titre face au septième du championnat. Un match nul 4 -4 qui ne ravit pas United, qui menait 4 à 2, avant de se faire rejoindre dans les dix dernières minutes. Deux buts encaissés coup sur coup en l’espace de deux minutes qui privent United d’une vingt-septième victoire cette saison. Petite consolation personnelle pour Wayne Rooney, auteur d’un doublé, n’ayant plus qu’un but de retard sur Van Persie. Les Reds Devils ont désormais leur destin entre leurs mains dans cette dernière ligne droite.

Le titre est désormais largement à la portée de Manchester City. En pleine forme depuis plusieurs journées, les Cityzens n’en finissent plus de gagner, et de grignoter petit à petit l’avance qu’avait pris United. Ce week-end City se rendait chez Wolverhampton, déjà condamné à la relégation en Championship. Agüero tout d’abord, puis Samir Nasri ensuite, donnent la victoire à leur équipe. Trois points capitaux pour le titre de champion d’Angleterre. Les hommes de Roberto Mancini n’ont plus que trois points de retard sur le leader, avant les trois derniers matches. Le rendez-vous est donné pour le prochain match, qui verra s’affronter les deux rivaux Mancuniens. Une finale avant l’heure, qui verra le vainqueur,  se poser comme légitime favori à la couronne.

 
832937-14228614-640-360.jpg

L’Europe n’a pas donné ses billets

Arsenal a décidément tout pour faire parler. Après des victoires à n’en plus finir, les Gunners calent encore. L’enjeu de la troisième place devrait pourtant motiver Van Persie et Cie. C’était un derby londonien ce week-end à l’Emirates, entre Arsenal et Chelsea. Score nul 0 à 0, qui n’arrange les affaires d’aucune des deux formations. Les Blues voient le ticket pour la Ligue des Champions s’échapper à quatre points, tandis qu’Arsenal conserve sa troisième place, mais observent les poursuivants s’accrocher au wagon. A noter que les Blues ont un match en retard, qui se jouera le 2 mai prochain à Stamford Bridge face à Newcastle, match décisif pour la quatrième place. Chelsea, après sa très belle victoire face à Barcelone en Champions League, va pouvoir se concentrer sur le match retour au Camp Nou, qui s’annonce délicat pour les coéquipiers de Didier Drogba.

 

Foot-Angleterre-Newcastle-bat-Stoke-City-3-a-0_ref-copie-1.jpgUne course à l’Europe où les McPies de Newcastle viennent jouer les perturbateurs. Après la lutte annoncée entre les clubs londiens (Arsenal, Tottenham et Chelsea), voici que Ben Arfa et ses partenaires se prennent à voir plus haut et chamboulent le classement. Newcastle accueillait à St James Park l’équipe de Stoke City. Une victoire 3 buts à 0, qui leur permet de s’installer confortablement à la quatrième place du championnat, trois points devant Tottenham, et avec un retard équivalent sur Arsenal. Mention spéciale à Yohan Cabaye, auteur d’un très grand match avec un doublé et une passe décisive pour l’international français. Le match en retard des McPies face à Chelsea pourrait les placer à porter de tir d’Arsenal et donc, d’un ticket en C1.

Enfin, les Spurs de Tottenham ont sans doute laissé filer leur dernière chance d’accrocher leur place pour la C1. Avec le match nul d’Arsenal, ils pouvaient revenir à trois points des Gunners. Mais Tottenham s’incline sur la pelouse des Queens Park Rangers, premier non-relégable. La tâche va s’annoncer difficile pour les hommes de Redknapp, à moins qu’un miracle vienne les sauver. Mais tout comme Chelsea, Tottenham compte un match en moins, qu’ils disputeront à Bolton également le 2 mai prochain.

Le décompte final est lancé dans ce championnat d’Angleterre …

 


Article réalisé par Kévin Cassin
Crédit photos : AFP

commentaires

Haut de page