Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Premier League (J36) : City et Kompany

par Kévin Cassin 1 Mai 2012, 17:00 Petit tour d'Europe

Au programme de cette trente-sixième journée, le duel tant attendu entre les deux Manchester qui peut décider du futur lauréat pour le titre de champion. Derrière, rien n’est joué pour la troisième place : quatre clubs pour une place, et deux matches à jouer. Culture Sport revient sur les matches de ce week-end en Angleterre.


photo_1335863692406-1-0.jpg


Ferguson VS Mancini : Avantage Mancini

Ce lundi soir se tenait LE choc de cette saison en Premier League : United contre City, le premier contre le deuxième, l’affiche de rêve à deux journées de la fin. Au coup d’envoi, les Reds Devils comptaient trois points d’avance sur leur rival. Se voyant déjà champions il y a quelques semaines, United a vu revenir City tel un boulet de canon. Le ton était donné pour cette rencontre décisive. Rappelons nous aussi l’humiliation infligée par les Cityzens à United le 23 octobre 2011, sur la pelouse d’Old Trafford. Une claque 6 à 1 que les Reds Devils avaient à cœur de venger, et par la même, s’adjuger quasiment le titre.

 

Ce soir, le spectacle n’aura pas été aussi captivant que ce à quoi on aurait pu s’attendre. Une première mi-temps qui a vu l’équipe de City outrageusement dominer une fébrile équipe de United. Peu d’occasions, un jeu très latéral, sans réel danger pour inquiéter David De Gea. Mais tout vient à point à qui sait attendre. Et c’est dans les arrêts de jeu de cette première période que Vincent Kompany ouvre la marque sur corner. Logiquement, City mène à la pause 1 but à 0.

 

Une seconde période plus engagée physiquement (quatre cartons jaune) et dans le jeu, où City s’est montré bien plus dangereux à l’image d’un Samir Nasri qui manque le deuxième but à moins de dix minutes du terme. Samir Nasri qui sortira sous l’ovation de l’Etihad Stadium. Rooney et ses partenaires semblaient résignés, impuissants. Joe Hart n’aura que peut été inquiété sur ce match.

City s’impose 1- 0 dans un match qui ne restera pas dans les annales de la Premier League.

 

Cependant City reprend la tête du championnat à son adversaire du soir. Il reste deux matches à jouer. City jouera Newcastle, en course pour la Ligue des Champions, puis Queens Park Rangers luttant pour son maintient. Donc un calendrier compliqué pour les Cityzens. Quand à United, ils joueront contre Swansea puis Sunderland. Peut-être moins compliqué pour les hommes de Sir Alex.

City a-t-il la carrure d’un futur champion ? Eux qui attendent le titre de champion depuis 1967. Verdict le 13 mai.


Foot-Angleterre-Arsenal-et-Stoke-City-1-a-1-Newcastle-battu.jpg

Arsenal prend une option

Le canonnier Robin Van Persie est de retour ! C’est lui qui offre le point du match nul 1 partout sur la pelouse de Stoke City (son vingt-huitième but cette saison en championnat). Lui qui n’avait plus marqué dans le jeu depuis quatre matches, et coïncidence ou non : Arsenal enchaîne un troisième match sans victoire. Mais les Gunners n’ont pas perdu et l’essentiel est là. Toujours troisième, les hommes d’Arsène Wenger ont  désormais leur destin entre leurs mains.

 

Le surprenant Newcastle a fait un énorme faux pas ce week-end. Une lourde défaite 4 buts à 0 face à Wigan, premier non relégable. Leur remontée fantastique sur Arsenal prend fin ce week-end. Les coéquipiers d’Hatem Ben Arfa comptent quatre points de retard sur la troisième place, et perdent également leur quatrième position.

Une quatrième position que récupère les Spurs de Tottenham, oubliés mais toujours présents. Contre Blackburn, Tottenham s’impose 2 – 0 grâce à Van Der Vaart et Walker. La lutte s’annonce serrée jusqu’à la fin.

 

835877-14263921-640-360.jpg
Torres se montre enfin décisif, en cette fin de saison

 

A l’image de leur impressionnante qualification pour la finale de la Champions League, Chelsea reprend du poil de la bête en Premier League. Les Blues ont étrillé les Queens Park Rangers de Djibril Cissé 6 à 1, avec notamment un triplé de Fernando Torres. Ils n’ont toujours pas dit adieu à la C1 l’an prochain, car les plus sont aujourd’hui sixième, mais à un point de Newcastle et Tottenham.

Précisons que Newcastle, Tottenham et Chelsea doivent jouer leur match en retard de la trente-quatrième journée ce mercredi et peuvent potentiellement revenir à un ou deux points d’Arsenal. Mais pour le moment, c’est bel et bien Arsenal qui disputera la Champions League la saison prochaine.

 


Article réalisé par Kévin Cassin
Crédit photos : AFP

commentaires

Haut de page