Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PSG-OM : Classico sous très haute tension

par Théo Douet 8 Avril 2012, 11:00 Ligue 1

Gagner à tout prix pour se relancer, voilà l’objectif de Paris et Marseille qui s’affronteront ce dimanche soir (21 heures). Culture Sport vous détaille ce Classico pas si classique.

 

828620-14167726-317-238.jpgLe choc de cette trente et unième journée de Ligue 1 est le match le plus attendu du championnat de France. Les rencontres entre le club de la capitale et celui de la citée phocéenne, chargées d’histoire, donnent très souvent lieu à des matches spectaculaires. Autant que l’importance de gagner des points, c’est une rivalité sans précédent entre ces deux équipes qui est responsable du climat de tension autour de ce match.  Et la rivalité, elle sera plus que jamais présente sur le terrain demain soir. Humilié (3-0) à l’aller, le PSG aura à cœur de prendre une revanche. Autre objectif du PSG, se relancer en championnat. Doublé au classement la semaine passée suite à une défaite à Nancy, Paris n’a pas le droit à l’erreur sous peine de voir Montpellier, vainqueur samedi contre Sochaux, prendre le large, et de voir le titre s’éloigner à grands pas, ce qui serait une terrible désillusion après les millions investis dans le recrutement des joueurs. Le salut passe donc par une victoire contre Marseille, car n’importe quel autre résultat plongerait le club de la capitale dans une spirale très négative. D’autant qu’à Paris, les problèmes commencent à arriver dans le vestiaire. Néné, non comptant de ne pas avoir été titularisé contre Nancy à « boudé », et rongé son frein sur le banc pendant quatre-vingt-dix minutes. Il a dû s’excuser auprès de ses partenaires et du staff, et le voilà reparti comme si de rien n’était. Pour éviter d’autres problèmes de ce style, Paris doit l’emporter et éteindre ce début d’incendie.

 

Seulement voilà, les parisiens auront face à eux un adversaire qui ne peut plus perdre ! La série de match en cours des marseillais fait froid dans le dos : pas moins de dix matches sans victoire toutes compétitions confondues (neuf défaites) : du jamais vu pour l’OM. S’additionne à la frustration de cette série noire l’élimination cette semaine face au Bayern en Ligue des Champions, et les supporters en grève : cela commence à faire beaucoup ! Cette semaine, les marseillais doivent relever la tête, car ils ont là l’occasion de sauver leur saison. En effet, battre le PSG deux fois lors de l’exercice 2011-2012 serait mettre un point d’honneur à sauver cette saison manquée. De plus, le week-end prochain, Marseille jouera la finale de la Coupe de la Ligue contre Lyon, de quoi finir en beauté, et se relancer pour la fin du championnat. Mais pour l’instant, la tête de tout le peuple marseillais est à Paris.

 

Pour l’OM, plus de peur que de mal pour ce qui est des joueurs qui disputeront la rencontre. En effet, Rémy et Brandao, un temps annoncés absents en raison d’allergies pour le premier, et d’une blessure à la cuisse pour le second, seront bien du voyage.  En revanche, Kaboré (suspendu) et Diawara (saison terminée), ne seront pas dans le groupe.

Côté Parisien, seul Clément Chantôme n’est pas apte à disputer la rencontre. Tout le reste de l’effectif est susceptible d’être sur la feuille de match y compris Alex et Thiago Motta qui étaient incertains cette semaine. Ancelotti n’a que l’embarras du choix pour composer son onze de départ. Les grandes interrogations planent sur la titularisation ou non de Pastore et Néné, l’argentin traversant une période difficile et le brésilien n’ayant pas tout à fait gagné la confiance de son entraîneur.

 

C’est dans un Parc des Princes surchauffé que Paris et Marseille tenteront de l’emporter avec la même envie de se relancer après une période de creux pour les uns, de crise pour les autres. Malheur au vaincu…

 

Le groupe Parisiens : Douchez, Sirigu - Alex, Armand, Bisevac, Camara, Ceara, Jallet, Lugano, Maxwell, Sakho, Tiéné - Bodmer, Matuidi, Ménez, Motta, Nene, Pastore, Sissoko - Gameiro, Hoarau, Luyindula

 

Le groupe Marseillais : Mandanda, Bracigliano - Azpi, Fanni, Nkoulou, Mbia, Morel, Traoré, Sabo - Diarra, Cheyrou, Amalfitano, Valbuena, A. Ayew - J. Ayew, Remy, Brandao, Gignac

 


Article réalisé par Théo Douet
Crédit photo : DPPI

commentaires

Centre de fitness Toulouse 09/04/2012 12:56


On aurait quand même voulu plus du spectacle... mais au moins il y'a eu un vainqueur et des buts...


La fin de saison va être difficile pour les Marseillais, et je ne sais pas si Deschamps va rester longtemps sur le banc après cette nouvelle défaite...

Haut de page