Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rétro tennis - Novembre : Federer à nouveau dans le coup (11/12)

par Loïc Espitalier-Noël 30 Décembre 2011, 09:00 TENNIS

Une page se tourne. 2011 prend fin tandis que 2012 prend son envol. De l’Australie au Canada, Europe, Asie, Afrique et Amérique visités, la saison tennistique fut haute en couleurs et riche en rebondissements. L’heure des bilans arrive ainsi, une rétro parfaite pour revivre des moments magiques. Retour sur le mois de novembre avec un Federer intouchable.

http://static.lexpress.fr/pictures/427/218631_le-suisse-roger-federer-vainqueur-du-tournoi-de-paris-bercy-le-13-novembre-2011.jpg
Un Suisse maître à Paris
L'année touche presque à sa fin en ce mois de novembre, avec seulement le Masters 1000 de Paris Bercy au programme, avec comme objectif pour les têtes de série de se qualifier pour les Masters de Londres qui ont lieu à la fin du mois. De plus, cette course au Masters s'avère serrée, puisque trois places sont encore à pourvoir, pour sept prétendants. Cependant, Tomas Berdych, Jo-Wilfried Tsonga et Mardy Fish partent avec un avantage conséquent, puisqu'il leur suffit de rallier le troisième tour, pour empocher leur billet pour la Grande Bretagne. Et c'est chose faite pour ces trois-là, qui se retrouvent tous au rendez-vous des huitièmes de finale, même si seul l'Américain ne passera pas ce cap.

En quarts de finale, on note la surprise Juan Monaco, seul non tête de série dans les huit derniers joueurs en lice. Il est tout de même emporté par Roger Federer en deux sets, qui évolue sur un nuage en cette fin de saison. En quarts de finale également, Jo Tsonga bénéficie du forfait de Novak Djokovic pour atteindre le dernier carré. Finalement, après leurs victoires respectives sur John Isner et Tomas Berdych, le Français et le Suisse se retrouvent en finale, comme pour une revanche du quart de finale de Wimbledon. Et cette fois, c'est Roger Federer qui l'emporte en deux sets, comme à chacun de ces matchs dans ce Masters de Paris Bercy. Jo ne rééditera pas son exploit de remporter ce tournoi, mais l'important est ailleurs : sa saison se terminera dans l'O2 Arena de Londres.

Les huit qualifiés pour le Masters de Londres :
Tennis-nov-11-copie-1.jpg


http://www.lefigaro.fr/medias/2011/11/27/8b7ebad0-19af-11e1-89a5-cd19d9ffcc4f.jpg
Tsonga finit 2011 en trombe
Dans la première poule se retrouvent Novak Djokovic, Andy Murray, David Ferrer et Tomas Berdych. Très vite, le Britannique est contraint d'abandonner après son premier match perdu face à David Ferrer. Malgré sa victoire lors de son premier match contre Tomas Berdych, le numéro un mondial Novak Djokovic passe totalement au travers de ce Masters, qui est l'un des derniers titres majeurs qui manquent à son palmarès avec Roland Garros, en perdant ses deux matchs suivants contre Ferrer et son compatriote Tipsarevic. Il termine troisième de sa poule, derrière l'Espagnol et le Serbe, qui comptabilisent deux victoires chacun.

Dans l'autre groupe s'affronte Rafael Nadal, Roger Federer, Jo-Wilfried Tsonga et Mardy Fish. Là encore, on assiste à la chute de l'un des grandissimes favoris de ce tournoi. En effet, Rafael Nadal, après une victoire contre Mardy Fish, chute lourdement devant son adversaire de toujours, en la personne de Roger Federer (6/3 6/0), qui finira avec trois victoires au compteur. De son côté, notre frenchie perd une nouvelle fois sa confrontation avec le Suisse avant de se rattraper face à l'Américain, qui finira avec trois défaites pour aucune victoire. Reste donc à déterminer qui de l'Espagnol ou du Français rejoindra Berdych en demies, au terme d'une confrontation directe. Et une nouvelle fois, “Mr Kinder Bueno” sort un match d'anthologie pour se qualifier pour ce qu'on peut apparenter au dernier carré mondial.

http://www.lalsace.fr/fr/images/98664092-94E0-4AF8-AB39-C6D68D315C9D/ALS_03/le-suisse-roger-federer-souleve-son-6e-trophee-du-masters-le-27-novembre-2011-a-londres-afp-gly.jpg
Il rencontre Tomas Berdych alors que le Suisse est opposé à David Ferrer. On ne brise pas la loi des séries aussi facilement avec le Suisse, qui s'impose encore et toujours pour la douzième fois consécutive devant l'Espagnol. Et puisque c'est le tube de l'automne, on ne peut que retrouver Tsonga face à lui, qui rallie pour la première fois la finale du Masters.

Malheureusement, un sacre ne viendra pas couronner cette géniale saison du Manceau, qui devra pour la troisième fois en quelques jours, s'incliner face au maître suisse. Il terminera toutefois la saison à la sixième place mondiale, le meilleur classement de toute sa carrière.

Article réalisé par Loïc Espitalier-Noël l Images : AFP, Reuters

commentaires

Haut de page