Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Serie A (J14) : La Lazio se relance

par Baptiste Duprat 6 Décembre 2011, 21:37 Petit tour d'Europe

Un leader incontesté,  des concurrents qui s’accrochent et des favoris en grande difficulté, tel est le programme de cette quatorzième journée du Calcio. Retour sur les différentes rencontres.


http://img.lequipe.fr/Medias/Football/201112/650x475/tommaso-rocchi-a-inscrit-ses-2e-et-3e-buts-de-la-saison-en-s.jpg

Les enseignements du week-end : La Juventus et l’Udinese au Top

Pour cette quatorzième journée, le programme était très alléchant. Parmi les favoris, le Milan AC s’est facilement défait du Genoa, roi de l’inconstance. Mais les Milanais peuvent remercier le Genoa de leur avoir offert cette victoire sur un plateau. L’exclusion d’un ancien milanais, Kaladze, dès la 54e minute a rapidement changé le cours de la rencontre puisque Ibrahimovic marque quelques minutes plus tard sur penalty et que Nocerino aggrave la marque en fin de rencontre.  Les Milanais confortent leur place de dauphin. Car devant la Juventus continue d’impressionner avec une nouvelle victoire sur la modeste équipe de Cesena. Le trio d’attaquant si prolifique depuis le début de la saison ne s’est même pas illustré puisque  Marchisio et Vidal sont les deux buteurs. Toujours en tête, la Juventus ne regarde plus derrière et continue de prendre le large seule. Dans les autres performances du week-end, l’Udinese a eu du mal, mais est finalement sortie gagnante de son combat avec l’Inter grâce à Isla qui inscrit le seul but de la rencontre. L’Inter joue mieux, mais peine face aux grosses écuries, pourtant les progrès sont là et attention à un retour des Nerazzurri au premier plan, qui pourraient faire mal dans quelques semaines.


Dans les autres résultats du week-end : La Fiorentina (10e) a fait sauter le verrou romain (plus de détails dans le top du week-end). Dans le même temps, la Lazio (4e) a atomisé  Novare (20e), Naples (5e) a également  disposé de Lecce  alors que Palerme (7e)  et Parme (11e)   se sont quittés sur un score nul et vierge.


L’évènement du week-end : Zanetti voit rouge !

À 34 ans, Zanetti est un modèle pour toutes les générations de footballeurs. Mais cette réputation, l’Argentin ne l’a pas par hasard. Performant et irréprochable sur un terrain, le capitaine de l’Inter n’avait pas été exclu depuis 548 matchs de Serie A. Mais Zanetti a sombré face à l’Udinese tout comme son équipe qui n’a pas confirmé après 4 bonnes performances face à des équipes de second rang. Une chose est sûre, Zanetti ne pourra pas se voir reprocher la défaite de son équipe malgré son carton rouge tant celui-ci est un exemple pour ses coéquipiers.


http://img.lequipe.fr/Medias/Football/201112/650x475/l-udinese-l-a-emporte-chez-l-inter-de-milito.jpg


Le top du week-end : La Fiorentina renait

Il y a quelques saisons, cela aurait pu être un match de haut de tableau. Aujourd’hui ce n’est qu’une rencontre entre deux équipes appartenant au ventre mou du Calcio. La Fiorentina alterne les bons et mauvais résultats alors que l’AS Roma elle ne gagne que face aux relégables. Un beau gâchis au vu de l’effectif romain.


L’opposition entre les deux équipes a tournée court à l’avantage de la Fiorentina. Un manque cruel de discipline des joueurs de Luis Enrique qui les réduit d’abord à 10 au premier quart d’heure de jeu. Une infériorité que les Romains vont payer chèr, très cher. Un premier penalty suite à l’exclusion  puis un deuxième but avant la pause. Le club de la Louve est dos au mur et l’on voit mal la situation se retourner du fait de la domination des Florentins. Et les choses s’aggravent durant le dernier quart d’heure de la rencontre puisque c’est Gago qui rejoint les vestiaires après deux avertissements. La Roma est décidément très mal et dans le jeu rien ne laisse entrevoir une éclaircie. Nouveau coup dur lorsque Bojan est à son tour prié de quitter la pelouse. Trop de nervosités conduisent la Roma à une déroute collective et Silva aggrave la note sur un nouveau penalty. Luis Enrique avait amené de l’enthousiasme en début de saison, mais la flamme s’est rapidement éteinte et laisse place désormais au doute et à l’inquiétude de voir s’échapper les favoris dans ce championnat d’Italie plus que relevé cette saison.


La Fiorentina réalise la performance du week-end avec ce succès et reste dans la première partie de tableau, mais la route est encore longue pour la Viola qui se doit de rapidement assurer son maintien.


Le flop du week-end : La Lazio gagne sans Cissé

Une fois de plus Djibril Cissé n’était pas titularisé ce week-end. C’est la deuxième fois depuis le début de la saison. Il faut dire que l’avant-centre de la Lazio est muet depuis la 2e journée du Calcio. La concurrence est rude derrière et les remplaçants ne manquent pas une occasion de montrer l’étendue de leur talent. Mais l’attaque du club romain est vieillissante et se passer de Cissé est-il une bonne solution ? Sans confiance de ses dirigeants, Cissé ne va-t-il pas commencer à se poser des questions.. Et l’on sait que Cissé doit évoluer dans un climat de confiance et d’assurance pour réussir. Mais la Lazio gagne sans Cissé. Alors certes l’adversaire était très faible en face, mais le natif d’Arles n’a pas pu s’illustrer malgré une rentrée à 25 minutes de la fin. Se priver d’un tel attaquant est-il judicieux ?


La Lazio malgré une belle victoire se voit délivrer le flop du week-end pour ne pas avoir relancé Cissé dans un match facile et qui n’a vu qu’une équipe sur le terrain. La suite de la saison s’annonce compliquée pour le français qui devra se battre parmi tous les attaquants de l’équipe.

 

Article Réalisé par Baptiste Duprat | Images : Reuters

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page