Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Serie A (J15) : La Juventus marque le pas

par Baptiste Duprat 14 Décembre 2011, 00:21 Petit tour d'Europe

Les grosses écuries ont eu du mal ce week-end face à des équipes modestes, mais valeureuses. La Juventus, le Milan AC et Naples n’ont pu s’offrir les 3 points alors que l’Udinese, la Lazio et l’Inter sont les grands bénéficiaires de ces faux pas en cascade. Retour sur cette quinzième journée du Calcio riche en rebondissements.

 

http://img.lequipe.fr/Medias/Football/201112/650x475/la-juve-de-simone-pepe-et-la-roma-d-osvaldo-n-ont-pas-reussi.jpg


Les enseignements du week-end : Les favoris à la peine...

Alors que la Juventus pouvait reprendre un peu d’avance sur ses poursuivants, l’Udinese redevenait dauphin grâce à sa victoire face au Chievo aux dépend du Milan AC tenu en échec par Bologne. Le mano a mano entre le Milan Ac et l’Udinese connaît donc un nouvel épisode. Pourtant les coéquipiers de Di Natale se sont fait peur. Opposé au Chievo Vérone actuellement dans les profondeurs du classement, l’Udine a une nouvelle fois put compter sur son buteur maison, Antonio Di Natale. Le serial buteur avait ouvert la fois tardivement (67e minute) avec que Basta le défenseur n’aggrave la marque. Un but du Chievo en fin de rencontre ne changera rien, mais cette victoire fut longue à se dessiner pour l’Udinese qui a perdu de sa qualité de jeu depuis quelques matchs. À suivre dans les prochaines semaines …


De son côté, le Milan AC peut s’estimer heureux de son résultat. Un nul face au 17e du Calcio, cela peut paraître médiocre, mais l’arbitre y est pour beaucoup… (Lire  « flop du week-end »). Les Rossoneri ont pourtant fait la course en tête, mais en face, l’adversaire a fait preuve d’une force de caractère exemplaire pour revenir à chaque fois. Une nouvelle fois, Ibrahimovic a joué les pompiers de service pour le Milan AC en inscrivant un penalty a vingt minutes du terme. Le Chievo aurait même du l’emporter si l’arbitre avait pris les bonnes décisions, mais le résultat est bien là, deux partout score final et voilà le Milan Ac délogé de sa place de dauphin.


La Juventus a quant à elle était tenu en échec par l’AS Roma pourtant peu à son avantage sur les dernières rencontres. Mais les Turinois tiennent également leur match nul du miracle puisqu’il a fallu un Buffon des grands jours, sauvant notamment un penalty pour accrocher ce résultat. Les attaquants n’étaient pas à la fête puisque dos au mur les bianconeri ont réagi par leur défenseur Chielini qui inscrit un but capital d’une tête ravageuse.  La Juve a du mal depuis quelques journées, mais continue son petit bonhomme de chemin en tête du championnat et reste invaincu après quinze journées.


Dans les autres matchs du week-end : La Lazio de Rome (4ème) a décroché un succès important pour la lutte aux places européennes face à Lecce (20ème) sur le score de 3-2. Dans le même temps, l’Inter Milan continue sa remontée avec une nouvelle victoire 2-0 sur la Fiorentina. Les nerrazzuri jouent mieux et continuent sur leur dynamique de victoires. Dernier résultat important, Naples (5ème) a été tenu en échec par Novare (18ème) 1-1 alors que l’adversaire semblait largement à la portée du Napoli.

       http://img.lequipe.fr/Medias/Football/201112/650x475/zlatan-a-marque-un-penalty-discutable-contre-bologne.jpg

 

L’évènement du week-end : La Juventus seul club invaincu d’Europe.

La Juventus n’a pas gagné ce week-end, mais tient son match nul du miracle. Mais ce match nul est capital dans la course au titre, mais il permet également à la Vieille Dame d’être la seule équipe des cinq championnats européens majeurs après la défaite de Manchester City à Chelsea. Une performance qui montre bien la large domination de la Juventus qui se concentre essentiellement sur le Calcio cette saison alors que City joue sur plusieurs tableaux. La Juventus ne compte pas stopper cette dynamique de sitôt et ce n’est pas pour déplaire aux supporters qui assistent à du beau jeu, mais surtout à du jeu efficace.

 

Le top du week-end : Cesena monte en puissance

On vous l’annonçait il y a quelques semaines, Cesena a enfin lancé sa saison. Une seule défaite en novembre, puis défait logiquement par la Juventus début décembre Cesena a une nouvelle fois frappé fort ce week-end. Cette fois-ci la victime n’est autre que Palerme. Et une nouvelle fois, c’est Mutu qui a offert la victoire à son équipe. À l’image de Di Natale à l’Udinese, le roumain Mutu est indispensable pour Cesena qui lutte actuellement pour le maintien. Si Mutu n’est pas dans son assiette, c’est toute l’équipe qui est pénalisée. Mais l’expérience et le réalisme de l’attaquant font pour le moment les beaux jours de Cesena qui remonte peu à peu dans le classement.

 

Le Flop du week-end : Quand l’arbitre décide le sort du match

M.Rocchi, arbitre de la rencontre Bologne-Milan AC a été un des acteurs majeurs du match. En effet, ce dernier a favorisé très largement les Milanais à plusieurs reprises. Deux penaltys oubliés pour Bologne voilà de quoi mettre en rogne les coéquipiers de Di Vaio, auteur d’un but splendide lors de la rencontre. De l’autre côté, l’AC Milan s’est vu accorder gracieusement un penalty discutable que Ibrahimovic n’a pas manqué de transformer en but. Un match nul qui n’arrange personne puisque le Milan AC perd sa deuxième place alors que Bologne perd du terrain sur les concurrents au maintien.

 

Le joueur du week-end: Klose is back!

Alors que Cissé cire le banc de touché depuis plusieurs rencontres, Klose lui était toujours titulaire, mais son manque d’efficacité commençait à inquiéter. Heureusement face à Lecce, l’allemand a fait taire les critiques en inscrivant un doublé pour offrir un succès précieux à son équipe. Rappelons que l'attaquant laziale n'avait plus marqué depuis le 30 Octobre et le match face à Cagliari (10e journée de Serie A). Son retour en forme combiné à celui de Djibril Cissé qui a delivré une passe décisive ce week-end va de pair avec le redressement de la Lazio depuis plusieurs rencontres après un léger passage à vide.

 

Article réalisé par Baptiste Duprat | Images : Reuters

commentaires

Haut de page